Mardi, Février 15 2011 19: 06

La Commission internationale de la santé au travail (CIST)

Évaluer cet élément
(0 votes)

Perspective historique et raison d'être

La Commission internationale de la santé au travail (ICOH) est une société professionnelle internationale non gouvernementale dont les objectifs sont de favoriser le progrès scientifique, la connaissance et le développement de la santé et de la sécurité au travail sous tous ses aspects. Elle a été fondée en 1906 à Milan sous le nom de Commission permanente de la santé au travail. Aujourd'hui, l'ICOH est la première société scientifique internationale au monde dans le domaine de la santé au travail, avec un effectif de 2,000 91 professionnels de XNUMX pays. L'ICOH est reconnue par les Nations Unies et entretient des relations de travail étroites avec l'OIT, l'OMS, le PNUE, la CEC et l'AISS. Ses langues officielles sont l'anglais et le français.

Lors de sa création, la Commission comptait 18 membres représentant 12 pays. L'une de ses principales tâches était d'organiser des congrès internationaux tous les trois ans pour échanger des idées et des expériences entre scientifiques de premier plan en santé au travail, une tradition qui se poursuit à ce jour, avec le 25e Congrès tenu en 1996 à Stockholm.

Après le Congrès de Londres en 1948, l'intérêt international était évident et la Commission a été internationalisée avec des changements dans sa constitution, et le nom a été changé en Commission permanente et Association internationale sur la santé au travail, un changement finalisé en 1957. L'internationalisation et la démocratisation de la commission a grandi avec le temps et en 1984 le nom actuel a été établi.

ICOH fournit un forum pour la communication scientifique et professionnelle. Pour atteindre cet objectif, l'ICOH :

    • parraine des congrès et des réunions internationales sur la santé au travail
    • établit des comités scientifiques dans divers domaines de la santé au travail et des sujets connexes
    • diffuse des informations sur les activités de santé au travail
    • publie des lignes directrices et des rapports sur la santé au travail et les sujets connexes
    • collabore avec les organismes internationaux et nationaux appropriés sur les questions relatives à la santé au travail et à l'environnement
    • prend toute autre mesure appropriée liée au domaine de la santé au travail
    • sollicite et administre les fonds nécessaires à la réalisation de ses objectifs.

                 

                Structure et adhésion

                L'ICOH est régie par ses dirigeants et son conseil d'administration au nom de ses membres. Les dirigeants de l'ICOH sont le président, deux vice-présidents et le secrétaire général, tandis que le conseil comprend le président sortant et 16 membres élus parmi les membres généraux. En outre, si nécessaire, le président peut coopter deux membres du conseil d'administration pour représenter des zones géographiques ou des disciplines sous-représentées.

                L'ICOH compte des membres individuels et collectifs. Une organisation, une société, une industrie ou une entreprise peut devenir membre bienfaiteur de l'ICOH. Une organisation professionnelle ou une société scientifique peut devenir membre affilié.

                Les membres bienfaiteurs peuvent nommer un représentant qui remplit les critères d'adhésion à part entière et bénéficie de tous les avantages d'un membre individuel. Un membre affilié peut désigner un représentant remplissant les critères d'adhésion à part entière et jouissant des mêmes droits qu'un membre à part entière. Les membres individuels de l'ICOH ont une large répartition professionnelle et comprennent des médecins, des hygiénistes du travail, des infirmières en santé au travail, des ingénieurs de sécurité, des psychologues, des chimistes, des physiciens, des ergonomes, des statisticiens, des épidémiologistes, des spécialistes des sciences sociales et des physiothérapeutes. Ces professionnels travaillent soit pour des universités, des instituts de santé au travail, des gouvernements ou des industries. Fin 1993, les groupes nationaux les plus importants étaient ceux de la France, des États-Unis, de la Finlande, du Japon, du Royaume-Uni et de la Suède, chacun comptant plus de 100 membres. Les membres bienfaiteurs et affiliés peuvent être représentés à l'Assemblée Générale, et peuvent participer aux activités des comités scientifiques ; ils peuvent également soumettre des documents à publier dans le bulletin, qui les tient également informés des activités en cours et prévues.

                Activités

                Les activités les plus visibles de l'ICOH sont les Congrès mondiaux triennaux sur la santé au travail, auxquels assistent généralement quelque 3,000 1990 participants. Le Congrès de 1993 a eu lieu à Montréal, Canada, et en 1996 à Nice et le Congrès de 2000 à Stockholm. Le Congrès de l'an 1906 doit se tenir à Singapour. Les lieux des congrès triennaux depuis 1 sont répertoriés dans le tableau XNUMX.

                Tableau 1. Lieux des congrès triennaux depuis 1906

                Lieu

                Année

                Lieu

                Année

                AC Milan

                1906

                Madrid

                1963

                Bruxelles

                1910

                Vienna

                1966

                Vienne (annulé)

                1924

                Tokyo

                1969

                Amsterdam

                1925

                Buenos Aires

                1972

                Budapest

                1928

                Brighton

                1975

                Genève

                1931

                Dubrovnik

                1978

                Bruxelles

                1935

                Caire

                1981

                Francfort

                1938

                Dublin

                1984

                London

                1948

                Sydney

                1987

                Lisbonne

                1951

                Montréal

                1990

                Naples

                1954

                Nice

                1993

                Helsinki

                1957

                Stockholm

                1996

                New York

                1960

                Singapour

                2000

                 

                À l'heure actuelle, l'ICOH compte 26 comités scientifiques et quatre groupes de travail, énumérés dans le tableau 2. La plupart des comités organisent des symposiums réguliers, publient des monographies et prévisualisent les résumés soumis aux congrès internationaux. L'ICOH publie un bulletin d'information trimestriel, qui est distribué gratuitement à tous les membres. Le bulletin bilingue contient des rapports de congrès, des critiques de publications, une liste des événements à venir et des informations sur la recherche et l'éducation, ainsi que d'autres annonces pertinentes pour les membres. Plusieurs des comités scientifiques publient également des monographies et des actes de leurs réunions. L'ICOH tient un fichier informatisé des membres, qui est imprimé à intervalles réguliers et distribué aux membres. L'ICOH parraine sa revue scientifique, l'International Journal of Occupational and Environmental Health (IJOEH). La revue est disponible pour les membres à un tarif d'abonnement très abordable.

                 


                Tableau 2. Liste des comités scientifiques et groupes de travail de la CIST, 1996

                 

                Comités scientifiques

                1. Prévention des accidents

                2. Vieillissement et travail

                3. Agriculture

                4. Cardiologie

                5. Industrie chimique (Medichem)

                6. L'informatique en santé au travail et environnementale

                7. Industrie de la construction

                8. Pays en développement

                9. Éducation et formation

                10. Epidémiologie en santé au travail

                11. Fibres

                12. Travailleurs de la santé

                13. Recherche et évaluation des services de santé

                14. Hygiène industrielle

                15. Troubles musculo-squelettiques

                16. Neurotoxicologie et psychophysiologie

                17. Soins infirmiers en santé au travail

                18. Toxicologie professionnelle

                19. Poussières organiques

                20. Pesticides

                21. Rayonnement et travail

                22. Services de santé au travail dans les petites industries

                23. Travail posté

                24. Toxicologie des métaux

                25. Troubles respiratoires liés au travail

                26. Vibrations et bruit

                Groupes de travail scientifiques

                1. Dermatoses professionnelles et environnementales

                2. Handicap et travail

                3. Dangers reproductifs sur le lieu de travail

                4. Facteurs thermiques

                 


                 

                 

                Retour

                Lire 5777 fois Dernière modification le Mardi, Juillet 26 2022 18: 51

                " AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : L'OIT n'assume aucune responsabilité pour le contenu présenté sur ce portail Web qui est présenté dans une langue autre que l'anglais, qui est la langue utilisée pour la production initiale et l'examen par les pairs du contenu original. Certaines statistiques n'ont pas été mises à jour depuis la production de la 4ème édition de l'Encyclopédie (1998)."

                Table des matières