17 bannière

 

94. Services d'éducation et de formation

Éditeur de chapitre : Michael McCann


Table des matières

Tableaux et figures

E. Gelpi
 
Michel McCann
 
Gary Gibson
 
Susan Magor
 
Ted Rickard
 
Steven D. Stellman et Joshua E. Muscat
 
Susan Magor

Tables 

Cliquez sur un lien ci-dessous pour afficher le tableau dans le contexte de l'article.

1. Maladies affectant les éducatrices et les enseignants
2. Dangers et précautions pour des classes particulières
3. Résumé des dangers dans les collèges et universités

Figures

Pointez sur une vignette pour voir la légende de la figure, cliquez pour voir la figure dans le contexte de l'article.

EDS025F1EDS025F2

Lundi, Mars 21 2011 14: 50

Profil général

Adapté de la 3e édition, « Encyclopaedia of Occupational Health and Safety ».

Le champ d'application de la profession enseignante s'étend de l'école maternelle à l'établissement de troisième cycle. L'enseignement comprend non seulement l'instruction académique mais aussi la formation scientifique, artistique et technique, dans les laboratoires, studios et ateliers d'art, et l'entraînement physique sur les terrains de sport et dans les gymnases et les piscines. Dans la plupart des pays, presque tout le monde subit à un moment donné l'influence de la profession, et les enseignants eux-mêmes ont des parcours aussi divers que les matières enseignées. De nombreux membres seniors de la profession ont également des fonctions administratives et de gestion.

Par ailleurs, le développement de politiques et d'actions en faveur de l'éducation tout au long de la vie nécessite une remise en question de la conception conventionnelle des enseignants au sein des établissements traditionnels (écoles, universités). Les membres de la profession enseignante exercent leurs fonctions en utilisant des méthodes éducatives formelles et informelles, en formation initiale et continue, dans les établissements et institutions d'enseignement ainsi qu'à l'extérieur de ceux-ci.

Outre les élèves d'âge scolaire et les étudiants universitaires, de nouveaux types d'étudiants et de stagiaires se présentent de plus en plus nombreux dans un grand nombre de pays : jeunes demandeurs d'emploi, femmes souhaitant réintégrer le marché du travail, retraités, travailleurs migrants, personnes handicapées , groupes communautaires, etc. En particulier, on retrouve des catégories de personnes autrefois exclues des établissements d'enseignement normaux : les analphabètes et les handicapés.

Il n'y a rien de nouveau dans la variété des possibilités d'apprentissage disponibles et l'auto-éducation privée a toujours existé ; l'éducation permanente a toujours existé sous une forme ou une autre. Il y a cependant un facteur nouveau : le développement croissant d'installations formelles d'éducation permanente dans des lieux qui n'étaient pas initialement destinés à être des lieux d'éducation et par de nouveaux moyens - par exemple, dans les usines, les bureaux et les installations de loisirs et à travers les associations, les médias de communication de masse et l'auto-éducation assistée. Cette croissance et cette diffusion des activités éducatives se sont traduites par un nombre croissant de personnes engagées dans l'enseignement à titre professionnel ou bénévole.

De nombreux types d'activités relevant du domaine de l'éducation peuvent se chevaucher : enseignants, formateurs, conférenciers, promoteurs et organisateurs de projets éducatifs, orienteurs scolaires et professionnels, conseillers d'orientation, spécialistes de l'éducation des adultes et administrateurs.

En ce qui concerne la composition de la profession enseignante telle qu'elle est représentée sur les marchés de l'emploi, on constate que, dans la plupart des pays, elle constitue l'une des catégories les plus importantes de la main-d'œuvre salariée.

Récemment, l'importance des syndicats d'enseignants n'a cessé d'augmenter, suivant le rythme de l'augmentation constante du nombre d'enseignants. La flexibilité de leurs horaires de travail a permis aux enseignants de jouer un rôle important dans la vie politique de nombreux pays.

Un nouveau type d'éducateurs - ceux qui ne sont pas exactement des enseignants dans la conception antérieure du terme - se retrouvent désormais dans de nombreux systèmes, où l'école est devenue un centre d'équipements éducatifs permanents ou tout au long de la vie. Ce sont des professionnels de divers secteurs, dont des artisans, des artistes, etc., qui contribuent de façon permanente ou occasionnelle à ces activités pédagogiques.

Les établissements d'enseignement ouvrent leurs portes à divers groupes et catégories, se tournant de plus en plus vers des activités externes et extra-muros. Deux grandes tendances peuvent être observées à cet égard : d'une part, des relations se sont établies avec la main-d'œuvre industrielle, avec les installations et procédés industriels ; et d'autre part, une relation croissante a été établie avec le développement communautaire, et il y a une interaction croissante entre l'éducation institutionnelle et les projets d'éducation communautaire.

Les universités et collèges s'efforcent de renouveler la formation initiale des enseignants par des stages de perfectionnement. Outre les aspects et les disciplines spécifiquement pédagogiques, ils prévoient la sociologie, l'économie et l'anthropologie de l'éducation. Une tendance qui se heurte encore à de nombreux obstacles est de faire acquérir de l'expérience aux futurs enseignants en effectuant des stages en milieu communautaire, en milieu de travail ou dans divers établissements éducatifs et culturels. Le service national, qui s'est généralisé dans certains pays, est une expérience utile sur le terrain pour les futurs enseignants.

Les immenses investissements dans la communication et l'information sont propices à différents types d'auto-apprentissage individuel ou collectif. La relation entre l'auto-apprentissage et l'enseignement est un problème émergent. Le passage de la formation autodidacte des non-scolarisés à l'autoformation permanente des jeunes et des adultes n'a pas toujours été correctement apprécié par les institutions éducatives.

Ces nouvelles politiques et activités éducatives posent divers problèmes tels que les risques et leur prévention. L'éducation permanente, qui ne se limite pas à l'expérience scolaire, transforme divers lieux, comme la communauté, le lieu de travail, le laboratoire et l'environnement, en lieux de formation. Les enseignants doivent être aidés dans ces activités et une couverture d'assurance doit être fournie. Afin de prévenir les aléas, des efforts doivent être faits pour adapter les différents locaux aux activités pédagogiques. Il existe plusieurs cas où les écoles ont été adaptées pour devenir des centres ouverts pour toute la population et ont été équipées pour être non seulement des institutions éducatives mais aussi des lieux d'activités créatives et productives et de rencontres.

Le rapport des enseignants et des formateurs à ces différentes périodes de la vie des stagiaires et des étudiants, comme le temps libre, le temps de travail, la vie familiale et la durée de l'apprentissage, nécessite également un effort considérable d'information, de recherche et d'adaptation.

Les relations entre enseignants et familles d'élèves se multiplient également ; parfois des membres des familles assistent occasionnellement à des conférences ou à des cours à l'école. Les dissemblances entre modèles familiaux et modèles éducatifs nécessitent un grand effort de la part des enseignants pour parvenir à une compréhension mutuelle d'un point de vue psychologique, sociologique et anthropologique. Les modèles familiaux influencent le comportement de certains élèves, qui peuvent éprouver de fortes contradictions entre la formation familiale et les modèles et normes comportementaux prévalant à l'école.

Quelle que soit leur variété, tous les enseignements ont certaines caractéristiques communes : l'enseignant non seulement enseigne des connaissances ou des compétences spécifiques, mais cherche également à transmettre un mode de pensée ; il ou elle doit préparer l'élève à la prochaine étape de développement et stimuler l'intérêt et la participation de l'élève au processus d'apprentissage.

 

Noir

Lundi, Mars 21 2011 14: 59

Écoles élémentaires et secondaires

Les écoles élémentaires et secondaires emploient de nombreux types de personnel différents, notamment des enseignants, des aides-enseignants, des administrateurs, du personnel de bureau, du personnel d'entretien, du personnel de cafétéria, des infirmières et bien d'autres personnes nécessaires au fonctionnement de l'école. En général, le personnel scolaire est confronté à tous les dangers potentiels rencontrés dans les environnements intérieurs et de bureau normaux, notamment la pollution de l'air intérieur, un éclairage insuffisant, un chauffage ou un refroidissement inadéquat, l'utilisation de machines de bureau, les glissades et les chutes, les problèmes d'ergonomie dus à des meubles de bureau mal conçus et les risques d'incendie. . Les précautions sont les précautions standard développées pour ce type d'environnement intérieur, bien que les codes du bâtiment et d'incendie aient généralement des exigences spécifiques pour les écoles en raison du grand nombre d'enfants présents. Parmi les autres problèmes généraux rencontrés dans les écoles, citons l'amiante (en particulier chez les préposés à l'entretien et à la maintenance), l'écaillage de la peinture au plomb, les pesticides et les herbicides, le radon et les champs électromagnétiques (en particulier pour les écoles construites à proximité de lignes électriques à haute tension). Les plaintes oculaires et respiratoires liées à la peinture des chambres et au goudronnage des toits des écoles pendant que le bâtiment est occupé sont également un problème courant. La peinture et le goudronnage doivent être effectués lorsque le bâtiment n'est pas occupé.

Les tâches académiques de base requises de tous les enseignants comprennent : la préparation des cours, qui peut inclure le développement de stratégies d'apprentissage, la copie de notes de cours et la création d'aides visuelles telles que des illustrations, des graphiques, etc. ; le cours magistral, qui nécessite de présenter des informations d'une manière organisée qui éveille l'attention et la concentration des étudiants, et peut impliquer l'utilisation de tableaux noirs, de projecteurs de films, de rétroprojecteurs et d'ordinateurs ; écrire, donner et noter des examens; et l'accompagnement individuel des étudiants. La plupart de cet enseignement a lieu dans les salles de classe. En outre, les enseignants spécialisés dans les sciences, les arts, l'enseignement professionnel, l'éducation physique et d'autres domaines dispenseront une grande partie de leur enseignement dans des installations telles que des laboratoires, des studios d'art, des théâtres, des gymnases, etc. Les enseignants peuvent également emmener les élèves en classe à l'extérieur de l'école dans des lieux tels que des musées et des zoos.

Les enseignants ont également des tâches spéciales, qui peuvent inclure la supervision des élèves dans les couloirs et la cafétéria ; assister à des réunions avec des administrateurs, des parents et d'autres personnes ; organisation et supervision d'activités de loisirs et autres après l'école; et autres tâches administratives. De plus, les enseignants assistent à des conférences et à d'autres événements éducatifs afin de se tenir au courant de leur domaine et de faire progresser leur carrière.

Tous les enseignants sont confrontés à des risques spécifiques. Les maladies infectieuses telles que la tuberculose, la rougeole et la varicelle peuvent facilement se propager dans une école. Les vaccinations (tant des élèves que des enseignants), le dépistage de la tuberculose et d'autres mesures de santé publique standard sont essentiels (voir tableau 1). Les salles de classe surpeuplées, le bruit des salles de classe, les horaires surchargés, les installations inadéquates, les questions d'avancement professionnel, la sécurité d'emploi et le manque général de contrôle sur les conditions de travail contribuent aux problèmes de stress majeurs, à l'absentéisme et à l'épuisement professionnel des enseignants. Les solutions comprennent à la fois des changements institutionnels pour améliorer les conditions de travail et des programmes de réduction du stress lorsque cela est possible. Un problème croissant, en particulier dans les environnements urbains, est la violence contre les enseignants par des élèves et, parfois, des intrus. Aux États-Unis, de nombreux élèves du secondaire, en particulier dans les écoles urbaines, portent des armes, y compris des fusils. Dans les écoles où la violence est un problème, des programmes organisés de prévention de la violence sont essentiels. Les aides-enseignants sont confrontés à bon nombre des mêmes dangers.

Tableau 1Maladies infectieuses affectant les éducatrices et les enseignants.

 Maladie

 Où trouvé

 Mode de transmission

 Commentaires

 Amibiase

 Surtout les tropiques et les subtropicaux

 Eau et aliments contaminés par des matières fécales infectées

 Utilisez une bonne alimentation et un bon assainissement de l'eau.

 Varicelle

 International

 Généralement contact direct de personne à personne, mais également possible par des gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air

 La varicelle est plus grave chez les adultes que chez les enfants ; risque de malformations congénitales; maladie à déclaration obligatoire dans la plupart des pays.

 Cytomégalovirus (CMV)

 International

 Gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air ; contact avec l'urine, la salive ou le sang

 Très contagieux; risque de malformations congénitales.

 Érythème infectieux (Parvovirus-B-19)

 International

 Contact direct de personne à personne ou gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air

 Légèrement contagieux; risque pour le fœtus pendant la grossesse.

 Gastro-entérite bactérienne (Salmonella, Shigella, Campylobacter)

 International

 Transmission de personne à personne, nourriture ou eau par voie fécale-orale

 Utiliser une bonne alimentation et un bon assainissement de l'eau ; exiger des procédures strictes de lavage des mains ; maladie à déclaration obligatoire dans la plupart des pays.

 Gastro-entérite virale (rotavirus)

 International

 Transmission de personne à personne, nourriture ou eau par voie fécale-orale ; également par inhalation de poussières contenant des virus

 Utilisez une bonne alimentation et un bon assainissement de l'eau.

 Rougeole allemande (rubéole)

 International

 Gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air ; contact direct avec des personnes infectées

 Risque de malformations congénitales ; tous les enfants et employés doivent être vaccinés ; maladie à déclaration obligatoire dans la plupart des pays.

 Giardiase (parasite intestinal)

 Dans le monde entier, mais surtout dans les régions tropicales et subtropicales

 Nourriture et eau contaminées; également possible par transmission de personne à personne

 Utiliser une bonne alimentation et un bon assainissement de l'eau ; maladie à déclaration obligatoire dans la plupart des pays.

 Virus de l'hépatite A

 Dans le monde entier, mais surtout

 Zones méditerranéennes et pays en développement

 Transmission féco-orale, en particulier aliments et eau contaminés ; également possible par contact direct de personne à personne

 Risque d'avortements spontanés et de mortinaissances ; utiliser une bonne alimentation et un bon assainissement de l'eau ; maladie à déclaration obligatoire dans la plupart des pays.

 Virus de l'hépatite B

 Dans le monde entier, en particulier en Asie et en Afrique

 Contact sexuel, contact de la peau ou des muqueuses éraflées avec du sang ou d'autres fluides corporels

 Incidence plus élevée chez les enfants institutionnalisés (p. ex., ayant une déficience intellectuelle); vaccination recommandée dans les situations à haut risque ; appliquer les précautions universelles pour toutes les expositions au sang et autres fluides corporels ; maladie à déclaration obligatoire dans la plupart des pays.

 Herpès Simplex Type I et II

 International

 Contact avec les muqueuses

 extrêmement contagieux; fréquent chez les adultes et le groupe d'âge de 10 à 20 ans.

 Infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH)

 International

 Contact sexuel, contact de la peau ou des muqueuses éraflées avec du sang ou d'autres fluides corporels

 Conduit au syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA); appliquer les précautions universelles pour toutes les expositions au sang et aux fluides corporels (par exemple, saignements de nez) ; notification anonyme de la maladie requise dans la plupart des pays.

 Virus Epstein-Barr de la mononucléose infectieuse)

 International

 Gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air ; contact direct avec la salive

 Particulièrement fréquent dans le groupe d'âge de 10 à 20 ans.

 Grippe

 International

 Gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air

 Très contagieux; les personnes à haut risque devraient se faire vacciner.

 Rougeole

 International

 Gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air

 Très contagieux, mais pour les adultes surtout un risque pour les personnes non vaccinées travaillant avec des enfants non vaccinés ; maladie à déclaration obligatoire dans la plupart des pays.

 Méningite bactérienne à méningocoque)

 Principalement l'Afrique tropicale et le Brésil

 Gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air, en particulier en cas de contact étroit

 Maladie à déclaration obligatoire dans la plupart des pays.

 Oreillons

 International

 Gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air et contact avec la salive

 Très contagieux; exclure les enfants infectés ; peut causer l'infertilité chez les adultes; flambées à signaler dans certains pays.

 Infections à mycoplasmes

 International

 Transmission aérienne après un contact étroit

 Une cause majeure de pneumonie atypique primaire ; touche principalement les enfants de 5 à 15 ans.

 Coqueluche (coqueluche)

 International

 Gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air

 Pas aussi grave chez les adultes ; tous les enfants de moins de 7 ans doivent être vaccinés.

 Gale

 International

 Contact direct peau à peau

 Maladie infectieuse de la peau causée par les acariens

 Infections à streptocoques

 International

 Contact direct de personne à personne

 L'angine streptococcique, la scarlatine et la pneumonie communautaire sont des exemples d'infections.

 Tuberculose (respiratoire)

 International

 Gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air

 Très contagieux; le dépistage de la tuberculose doit être effectué pour tous les travailleurs des garderies ; une maladie à déclaration obligatoire dans la plupart des pays.

 

Les enseignants des classes spécialisées peuvent avoir des risques professionnels supplémentaires, notamment des expositions chimiques, des risques liés aux machines, des accidents, des risques électriques, des niveaux de bruit excessifs, des radiations et des incendies, selon la classe particulière. La figure 1 montre un atelier de métallurgie d'arts industriels dans un lycée, et la figure 2 montre un laboratoire scientifique de lycée avec des hottes aspirantes et une douche d'urgence. Le tableau 2 résume les précautions spéciales, en particulier la substitution de matériaux plus sûrs, à utiliser dans les écoles. Des informations sur les précautions standard peuvent être trouvées dans les chapitres relatifs au processus (par exemple, Divertissement et arts et Manipulation sûre des produits chimiques).

Figure 1. Atelier de métallurgie des arts industriels dans un lycée.

EDS025F1

Michel McCann

Figure 2. Laboratoire scientifique d'une école secondaire avec hottes aspirantes et douche d'urgence.

EDS025F2

Michel McCann

Tableau 2. Dangers et précautions pour des classes particulières.

 Classe

 Activité/Sujet

 Dangers

 Précautions :

 Classes élémentaires

  Sciences

 Manipulation des animaux

 

 

 Unitées

 

 Produits chimiques

 

 

 Matériel

 

 Morsures et griffures, zoonoses, parasites

 

 Allergies, plantes vénéneuses

 

 Problèmes de peau et des yeux, réactions toxiques, allergies

 

Risques électriques, risques pour la sécurité

N'autorisez que des animaux vivants et en bonne santé. Manipulez les animaux avec des gants épais. Évitez les animaux qui peuvent être porteurs d'insectes et de parasites vecteurs de maladies.

Évitez les plantes connues pour être toxiques ou provoquer des réactions allergiques.

Évitez d'utiliser des produits chimiques toxiques avec des enfants. Portez un équipement de protection individuelle approprié lorsque vous faites des démonstrations avec des enseignants avec des produits chimiques toxiques.

Suivez les procédures de sécurité électrique standard. Assurez-vous que tous les équipements sont correctement protégés. Rangez correctement tout l'équipement, les outils, etc.

 Art

 Peindre et dessiner

 

 Photographie

 

 Arts textiles et textiles

 

 Gravure

 

 

 

 Travail du bois

 

 

 

 Céramiques

 

Pigments, solvants

 

Photochimiques

 

 

Colorants

 

Acides, solvants

 

Outils de coupe

 

Outils

 

Colles

 

Silice, métaux toxiques, chaleur,

fumées de four

N'utilisez que des matériaux d'art non toxiques. Évitez les solvants, les acides, les alcalis, les bombes aérosols, les colorants chimiques, etc.

N'utilisez que des peintures pour enfants. Ne pas utiliser de pastels, de pigments secs.

Ne faites pas de traitement photo. Envoyez des films pour développer ou utiliser des appareils photo Polaroid ou du papier bleu et de la lumière du soleil.

Évitez les colorants synthétiques; utilisez des colorants naturels tels que des pelures d'oignon, du thé, des épinards, etc.

Utilisez des encres d'impression à base d'eau.

Utilisez des coupes de linoléum au lieu de gravures sur bois.

N'utilisez que des bois tendres et des outils à main.

Utilisez des colles à base d'eau.

Utilisez uniquement de l'argile humide et une vadrouille humide.

Peignez la poterie plutôt que d'utiliser des émaux céramiques. N'allumez pas le four à l'intérieur de la salle de classe.

 

Classes secondaires

Ingrédients

 Général

 

 

 

 

 

 Chimie organique

 

 

 

 

 

 

 Chimie inorganique

 

 Chimie analytique

 

 Stockage

 

 

 

 

 

 

 

solvants

 

 

 

Peroxydes et explosifs

 

 

Acides et bases

 

Sulfure d'hydrogène

 

Incompatibilités

 

 

Inflammabilité

Tous les laboratoires scolaires doivent disposer des éléments suivants : une hotte de laboratoire si des produits chimiques toxiques et volatils sont utilisés ; fontaines oculaires; douches d'urgence (si des acides concentrés, des bases ou d'autres produits chimiques corrosifs sont présents); trousses de premiers soins; des extincteurs appropriés ; lunettes de protection, gants et blouses de laboratoire; récipients et procédures d'élimination appropriés ; trousse de contrôle des déversements. Évitez les cancérigènes, les mutagènes et les produits chimiques hautement toxiques comme le mercure, le plomb, le cadmium, le chlore gazeux, etc.

 

Utiliser uniquement sous hotte de laboratoire.

Utiliser les solvants les moins toxiques.

Faites des expériences semi-micro ou microscopiques.

 

N'utilisez pas d'explosifs ou de produits chimiques tels que l'éther, qui peuvent former des peroxydes explosifs.

 

Évitez les acides concentrés et les bases dans la mesure du possible.

 

Ne pas utiliser de sulfure d'hydrogène. Utilisez des substituts.

 

Évitez le stockage alphabétique, qui peut placer des produits chimiques incompatibles à proximité. Stockez les produits chimiques par groupes compatibles.

 

Stockez les liquides inflammables et combustibles dans des armoires de stockage de produits inflammables approuvées.

 Biologie

 Dissection

 

 

 Anesthésier les insectes

 

 Prélèvement de sang

 

 Microscopie

 

 Cultiver des bactéries

Formaldéhyde

 

 

Éther, cyanure

 

VIH, Hépatite B

 

Stains

 

Agents pathogènes

Ne pas disséquer les spécimens conservés dans du formaldéhyde. Utilisez des animaux plus petits lyophilisés, des films et des vidéos d'entraînement, etc.

 

Utiliser de l'alcool éthylique pour anesthésier les insectes. Réfrigérer les insectes pour les compter.

 

A éviter si possible. Utilisez des lancettes stériles pour le typage sanguin sous étroite surveillance.

 

Eviter tout contact cutané avec l'iode et le violet de gentiane.

 

Utiliser une technique stérile avec toutes les bactéries, en supposant qu'il pourrait y avoir une contamination par des bactéries pathogènes.

 Sciences physiques

 Radio-isotopes

 

 

 Électricité et magnétisme

 

 Lasers

Rayonnement ionisant

 

 

Risques électriques

 

 

Lésions oculaires et cutanées,

risques électriques

N'utiliser les radio-isotopes qu'en quantités « exemptées » ne nécessitant pas de licence. Seuls les enseignants formés doivent les utiliser. Élaborer un programme de radioprotection.

 

Suivez les procédures de sécurité électrique standard.

 

 

Utilisez uniquement des lasers de faible puissance (classe I). Ne regardez jamais directement un faisceau laser et ne faites jamais passer le faisceau sur le visage ou le corps. Les lasers doivent avoir une serrure à clé.

 Sciences de la Terre

 Géologie

 

 Pollution de l'eau

 

 

 Atmosphère

 

 

 Volcans

 

 Observation solaire

Jetons volants

 

Infection, produits chimiques toxiques

 

 

Manomètres à mercure

 

 

Dichromate d'ammonium

 

Rayonnement infrarouge

Écrasez les pierres dans un sac en toile pour éviter les copeaux volants. Portez des lunettes de protection.

 

Ne prélevez pas d'échantillons d'eaux usées en raison du risque d'infection. Évitez les produits chimiques dangereux lors des tests sur le terrain de la pollution de l'eau.

 

Utiliser des manomètres à huile ou à eau. Si des manomètres à mercure sont utilisés pour la démonstration, ayez une trousse de contrôle des déversements de mercure.

 

N'utilisez pas de dichromate d'ammonium et de magnésium pour simuler des volcans.

 

Ne regardez jamais le soleil directement avec les yeux ou à travers les lentilles.

 Art et Arts Industriels

 Tous

 

 

 Peindre et dessiner

 

 

 Photographie

 

 

 Arts textiles et textiles

Général

 

 

Pigments, solvants

 

 

Photochimiques, acides,

le dioxyde de soufre

 

Teintures, auxiliaires de teinture,

vapeurs de cire

Évitez les produits chimiques et les procédés les plus dangereux. Avoir une bonne ventilation. Voir aussi les précautions sous Chimie

 

Évitez les pigments de plomb et de cadmium. Évitez les peintures à l'huile à moins que le nettoyage ne soit fait avec de l'huile végétale. Utilisez des fixatifs en spray à l'extérieur.

 

Évitez le traitement des couleurs et les virages. Avoir une ventilation par dilution pour chambre noire. Avoir une fontaine oculaire. Utilisez de l'eau au lieu de l'acide acétique pour le bain d'arrêt.

 

Utilisez des colorants liquides aqueux ou mélangez les colorants dans la boîte à gants. Évitez les mordants bichromatés.

Ne pas utiliser de solvants pour enlever la cire du batik. Avoir une ventilation si vous repassez la cire.

 

 Fabrication du papier

 

 

 

 Gravure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Travail du bois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Céramiques

 

 

 

 Sculpture

 

 

 

 

 Bijoux

 

Alcali, batteurs

 

 

 

solvants

 

 

 

Acides, chlorate de potassium

 

 

 

Bichromates

 

 

Bois et poussière de bois

 

 

 

Machines et outillage

 

Bruit

 

Colles

 

 

Peintures et finitions

 

 

Plomb, silice, métaux toxiques, fumées de four

 

 

Silice, résines plastiques, poussière

 

 

 

 

Fumées de soudure, acides

Ne pas faire bouillir la lessive. Utilisez des matières végétales pourries ou paillées, ou recyclez le papier et le carton. Utilisez un grand mélangeur au lieu de batteurs industriels plus dangereux pour préparer la pâte à papier.

Utilisez des encres de sérigraphie à base d'eau plutôt qu'à base de solvant. Nettoyez les lits de presse taille-douce et les plaques d'encrage avec de l'huile végétale et du liquide vaisselle au lieu de solvants.

Utilisez des pochoirs en papier découpé au lieu de pochoirs en laque pour la sérigraphie.

 

Utilisez du chlorure ferrique pour graver les plaques de cuivre au lieu du mordant hollandais ou de l'acide nitrique sur les plaques de zinc. Si vous utilisez un décapage à l'acide nitrique, prévoyez une douche d'urgence, une douche oculaire et une ventilation par aspiration locale.

 

Utilisez du diazo à la place des photoémulsions de dichromate. Utilisez des solutions de fontaine d'acide citrique en lithographie pour remplacer les dichromates.

 

Avoir un système de dépoussiérage pour les machines à bois. Éviter les bois durs irritants et allergènes, les bois préservés (par exemple, traités à l'arséniate de cuivre chromaté). Nettoyer la poussière de bois pour éliminer les risques d'incendie.

 

Avoir des protections de machine. Avoir des serrures à clé et un bouton de panique.

 

Réduisez le niveau de bruit ou portez des protections auditives.

 

Utilisez des colles à base d'eau lorsque cela est possible. Eviter les colles formaldéhyde/résorcinol, les colles à base de solvant.

 

Utilisez des peintures et des finitions à base d'eau. Utilisez de la gomme laque à base d'alcool éthylique plutôt que d'alcool méthylique.

 

Achetez de l'argile humide. Ne pas utiliser d'émaux au plomb. Achetez des glaçures préparées plutôt que de mélanger des glaçures sèches. Pulvériser les émaux uniquement dans la cabine de pulvérisation. Allumer le four à l'extérieur ou disposer d'une ventilation par aspiration locale. Portez des lunettes infrarouges lorsque vous regardez dans un four chaud.

 

Utilisez uniquement des outils à main pour la sculpture sur pierre afin de réduire les niveaux de poussière. N'utilisez pas de grès, de granit ou de stéatite, qui pourraient contenir de la silice ou de l'amiante. Ne pas utiliser de résines polyester, époxy ou polyuréthane hautement toxiques. Prévoyez une ventilation si vous chauffez des plastiques pour éliminer les produits de décomposition. Passer la vadrouille humide ou aspirer les poussières.

Évitez les soudures au cadmium-argent et les flux de fluorure. Utilisez de l'hydrogénosulfate de sodium plutôt que de l'acide sulfurique pour le décapage. Avoir une ventilation par aspiration locale.

 

 Emaillage

 

 

 Fonte à la cire perdue

 

 

 

 Vitrail

 

 

 Soudage

 

 

 

 Art commercial

Plomb, brûlures, infrarouge

radiation

 

Fumées métalliques, silice,

rayonnement infrarouge, chaleur

 

 

Plomb, fondants acides

 

 

Fumées métalliques, ozone, azote

dioxyde, électrique et incendie

dangers

 

Solvants, photochimiques,

terminaux d'affichage vidéo

Utilisez uniquement des émaux sans plomb. Ventiler le four d'émaillage. Ayez des gants et des vêtements de protection contre la chaleur et des lunettes infrarouges.

 

Utilisez du sable/plâtre 50/50 30 mesh au lieu des revêtements en cristobalite. Avoir une ventilation par aspiration locale pour le four à cire et l'opération de coulée. Porter des vêtements et des gants de protection contre la chaleur.

 

Utilisez la technique de la feuille de cuivre plutôt que celle du plomb. Utilisez des soudures sans plomb ni antimoine. Évitez les peintures au verre au plomb. Utilisez des flux de soudure sans acide ni colophane.

 

Ne soudez pas de métaux recouverts de zinc, de peintures au plomb ou d'alliages avec des métaux dangereux (nickel, chrome, etc.). Ne soudez que des métaux de composition connue.

 

 

Utilisez du ruban adhésif double face au lieu du ciment de caoutchouc. Utilisez des ciments de caoutchouc à base d'heptane et non d'hexane. Avoir des cabines de pulvérisation pour le brossage à l'air. Utilisez des marqueurs permanents à base d'eau ou d'alcool au lieu de types de xylène.

Voir la section Photographie pour les processus photo.

Avoir des chaises ergonomiques, un éclairage, etc. appropriés pour les ordinateurs.

 Arts performants

 Théâtre

 

 

 

 

 Dance

 

 

 

 Musique

Solvants, peintures, soudure

fumées, isocyanates, sécurité,

Feu Vert

 

 

Blessures aiguës

Lésions de traction répétitives

 

 

Lésions musculo-squelettiques

(p. ex., syndrome du canal carpien)

 

Bruit

 

 

 

Souche vocale

Utilisez des peintures et des colorants à base d'eau. Ne pas utiliser de mousse polyuréthane pulvérisée.

Séparez le soudage des autres zones. Ayez des procédures de gréage sécuritaires. Évitez les pièces pyrotechniques, les armes à feu, le brouillard et la fumée et autres effets spéciaux dangereux.

Ignifuge tous les décors de scène. Marquez toutes les trappes, fosses et élévations.

 

Ayez une bonne piste de danse. Évitez les horaires pleins après une période d'inactivité. Assurez-vous de bien vous échauffer avant et de vous rafraîchir après l'activité de danse. Prévoyez un temps de récupération suffisant après les blessures.

 

Utilisez des instruments de taille appropriée. Avoir des supports d'instruments adéquats. Prévoyez un temps de récupération suffisant après les blessures.

 

Maintenez les niveaux sonores à des niveaux acceptables. Portez des bouchons d'oreille de musicien si nécessaire.

Positionnez les haut-parleurs de manière à minimiser les niveaux de bruit. Utilisez des matériaux insonorisants sur les murs.

Assurer un échauffement adéquat. Fournissez une formation et un conditionnement vocaux appropriés.

 Mécanique automobile

 Tambours de frein

 

 Dégraissage

 

 Moteurs de voiture

 

 Soudage

 

 Peinture

Amiante

 

solvants

 

Monoxyde de carbone

 

 

 

Solvants, pigments

Ne nettoyez pas les tambours de frein à moins qu'un équipement approuvé ne soit utilisé.

 

Utilisez des détergents à base d'eau. Utiliser un nettoyant pour pièces

 

Avoir un tuyau d'échappement.

 

Voir au dessus.

 

Pulvériser la peinture uniquement dans une cabine de pulvérisation ou à l'extérieur avec une protection respiratoire.

 

 Économie domestique

 Alimentation et nutrition

Risques électriques

 

Couteaux et autres ustensiles tranchants

 

Feu et brûlures

 

 

Produits de nettoyage

Suivez les règles de sécurité électrique standard.

 

Toujours coupé loin du corps. Gardez les couteaux aiguisés.

 

 

Avoir des hottes de poêle avec des filtres à graisse qui évacuent vers l'extérieur. Porter des gants de protection avec des objets chauds.

 

Portez des lunettes, des gants et un tablier avec des produits de nettoyage acides ou basiques.

 

Les enseignants des programmes d'éducation spéciale peuvent parfois être plus à risque. Des exemples de dangers comprennent la violence d'étudiants souffrant de troubles émotionnels et la transmission d'infections telles que l'hépatite A, B et C par des étudiants institutionnalisés ayant une déficience intellectuelle (Clemens et al. 1992).

 


Programmes préscolaires 

La garde d'enfants, qui implique les soins physiques et souvent l'éducation des jeunes enfants, prend de nombreuses formes dans différentes parties du monde. Dans de nombreux pays où les familles élargies sont courantes, les grands-parents et d'autres femmes parentes s'occupent des jeunes enfants lorsque la mère doit travailler. Dans les pays où la famille nucléaire et/ou les parents isolés prédominent et où la mère travaille, la garde des enfants en bonne santé avant l'âge scolaire se fait souvent dans des crèches ou des écoles maternelles privées ou publiques en dehors du domicile. Dans de nombreux pays - par exemple en Suède - ces structures d'accueil des enfants sont gérées par les municipalités. Aux États-Unis, la plupart des garderies sont privées, bien qu'elles soient généralement réglementées par les services de santé locaux. Une exception est le programme Head Start pour les enfants d'âge préscolaire, qui est financé par le gouvernement. 

La dotation en personnel des garderies dépend généralement du nombre d'enfants concernés et de la nature de l'établissement. Pour un petit nombre d'enfants (généralement moins de 12), la garderie peut être une maison où les enfants comprennent les enfants d'âge préscolaire de la personne qui s'occupe de l'enfant. Le personnel peut comprendre un ou plusieurs assistants adultes qualifiés pour répondre aux exigences du ratio personnel-enfants. Les structures de garde d'enfants plus grandes et plus formelles comprennent les garderies et les écoles maternelles. Les membres du personnel de ceux-ci sont généralement tenus d'avoir plus d'éducation et peuvent inclure un directeur qualifié, des enseignants qualifiés, du personnel infirmier sous la supervision d'un médecin, du personnel de cuisine (spécialistes de la nutrition, gestionnaires de services alimentaires et cuisiniers) et d'autres personnels, tels que le transport. personnel et personnel d'entretien. Les locaux de la garderie doivent disposer d'équipements tels qu'une aire de jeux extérieure, un vestiaire, une aire de réception, une salle de classe et une aire de jeux intérieures, une cuisine, des installations sanitaires, des locaux administratifs, une buanderie, etc.

Les tâches du personnel comprennent la supervision des enfants dans toutes leurs activités, le changement des couches des nourrissons, l'éducation émotionnelle des enfants, l'enseignement, la préparation et le service des aliments, la reconnaissance des signes de maladie et/ou des risques pour la sécurité et de nombreuses autres fonctions. 

Les travailleurs des garderies sont confrontés à bon nombre des mêmes dangers que ceux rencontrés dans les environnements intérieurs normaux, notamment la pollution de l'air intérieur, un mauvais éclairage, un contrôle inadéquat de la température, des glissades et des chutes et des risques d'incendie. (Voir l'article « Écoles primaires et secondaires ».) Le stress (entraînant souvent l'épuisement professionnel) et les infections sont toutefois les principaux risques pour les éducatrices en garderie. Le fait de soulever et de transporter des enfants et l'exposition à des fournitures artistiques potentiellement dangereuses sont d'autres dangers.

Stress

Les causes de stress chez les travailleurs des garderies comprennent : une responsabilité élevée pour le bien-être des enfants sans rémunération et reconnaissance adéquates ; une perception d'être non qualifiée même si de nombreuses éducatrices ont un niveau d'instruction supérieur à la moyenne; des problèmes d'image dus à des incidents très médiatisés d'employés de garderie maltraitant et abusant d'enfants, qui ont entraîné la prise d'empreintes digitales d'employés de garderie innocents et traités comme des criminels potentiels ; et de mauvaises conditions de travail. Ces derniers comprennent de faibles ratios personnel-enfant, un bruit continu, le manque de temps et d'installations pour les repas et les pauses séparés des enfants et des mécanismes inadéquats pour l'interaction parent-travailleur, ce qui peut entraîner des pressions et des critiques inutiles et éventuellement injustes de la part des parents. . 

Les mesures préventives visant à réduire le stress chez les travailleurs des garderies comprennent : des salaires plus élevés et de meilleurs avantages sociaux ; des ratios personnel-enfant plus élevés pour permettre la rotation des tâches, les pauses, les congés de maladie et de meilleures performances, avec pour résultat une augmentation de la satisfaction au travail ; établir des mécanismes officiels de communication et de coopération parents-travailleurs (y compris éventuellement un comité de santé et de sécurité parents-travailleurs); et de meilleures conditions de travail, telles que des chaises pour adultes, des périodes de « silence » régulières, une aire de repos séparée pour les travailleurs, etc.

Infections

Les maladies infectieuses, telles que les maladies diarrhéiques, les infections à streptocoques et méningocoques, la rubéole, le cytomégalovirus et les infections respiratoires, sont des risques professionnels majeurs pour les travailleurs des garderies (voir tableau 1). Une étude sur les travailleurs des garderies en Belgique a révélé un risque accru d'hépatite A (Abdo et Chriske 1990). Jusqu'à 30 % des 25,000 1986 cas d'hépatite A signalés chaque année aux États-Unis ont été liés à des garderies. Certains organismes causant des maladies diarrhéiques, comme Giardia lamblia, qui cause la giardiase, sont extrêmement infectieux. Des épidémies peuvent survenir dans les garderies desservant les populations aisées ainsi que dans celles desservant les zones pauvres (Polis et al. XNUMX). Certaines infections - par exemple, la rougeole allemande et le cytomégalovirus - peuvent être particulièrement dangereuses pour les femmes enceintes ou les femmes qui envisagent d'avoir des enfants, en raison du risque de malformations congénitales causées par le virus.

Les enfants malades peuvent propager des maladies, tout comme les enfants qui ne présentent aucun symptôme manifeste mais qui sont porteurs d'une maladie. Les voies d'exposition les plus courantes sont fécales-orales et respiratoires. Les jeunes enfants ont généralement de mauvaises habitudes d'hygiène personnelle. Les contacts main-bouche et jouet-bouche sont courants. La manipulation de jouets et d'aliments contaminés est un type de voie d'entrée. Certains organismes peuvent vivre sur des objets inanimés pendant de longues périodes allant de quelques heures à plusieurs semaines. Les aliments peuvent également être un vecteur si le manipulateur d'aliments a les mains contaminées ou est malade. L'inhalation de gouttelettes respiratoires en suspension dans l'air due aux éternuements et à la toux sans protection comme les tissus peut entraîner la transmission d'infections. Ces aérosols en suspension dans l'air peuvent rester en suspension dans l'air pendant des heures.

Les employés de garderie qui travaillent avec des enfants de moins de trois ans, surtout si les enfants ne sont pas propres, sont les plus à risque, en particulier lorsqu'ils changent et manipulent des couches souillées qui sont contaminées par des organismes porteurs de maladies.

Les précautions comprennent : des installations pratiques pour le lavage des mains ; lavage régulier des mains par les enfants et les membres du personnel ; changer les couches dans des zones désignées régulièrement désinfectées ; élimination des couches souillées dans des récipients fermés doublés de plastique qui sont vidés fréquemment; séparer les zones de préparation des aliments des autres zones ; lavage fréquent des jouets, aires de jeux, couvertures et autres articles qui pourraient être contaminés ; bonne aération; des ratios personnel/enfants adéquats pour permettre la bonne mise en œuvre d'un programme d'hygiène ; une politique d'exclusion, d'isolement ou de restriction des enfants malades selon la maladie ; et des politiques adéquates en matière de congés de maladie pour permettre aux travailleurs malades des garderies de rester à la maison.

Adapté du Women's Occupational Health Resource Center 1987


 

Noir

L'enseignement des métiers par le biais du système d'apprentissage remonte au moins à l'Empire romain et se poursuit jusqu'à nos jours dans les métiers classiques tels que la cordonnerie, la menuiserie, la taille de pierre, etc. L'apprentissage peut être informel, c'est-à-dire qu'une personne désireuse d'apprendre un métier trouve un employeur qualifié disposé à lui enseigner en échange d'un travail. Cependant, la plupart des apprentissages sont plus formels et impliquent un contrat écrit entre l'employeur et l'apprenti, qui est tenu de servir l'employeur pendant un temps donné en échange d'une formation. Ces programmes d'apprentissage formels ont généralement des règles standard concernant les qualifications pour terminer l'apprentissage qui sont établies par une institution telle qu'un syndicat, une guilde ou une organisation d'employeurs. Dans certains pays, les syndicats et les organisations d'employeurs gèrent directement le programme d'apprentissage ; ces programmes impliquent généralement une combinaison de formation structurée en cours d'emploi et d'enseignement en classe.

Dans le monde technologique d'aujourd'hui, cependant, il y a un besoin croissant de main-d'œuvre qualifiée dans de nombreux domaines, tels que les techniciens de laboratoire, les mécaniciens, les machinistes, les cosmétologues, les cuisiniers, les métiers de service et bien d'autres. L'apprentissage de ces métiers spécialisés se déroule généralement dans le cadre de programmes de formation professionnelle dans des écoles, des instituts de formation professionnelle, des écoles polytechniques, des collèges offrant des programmes de deux ans et des établissements similaires. Il s'agit parfois de stages en milieu de travail réel.

Les enseignants et les étudiants de ces programmes professionnels sont confrontés à des risques professionnels liés aux produits chimiques, aux machines, aux agents physiques et à d'autres risques associés à un métier ou à une industrie particulière. Dans de nombreux programmes professionnels, les étudiants apprennent leurs compétences en utilisant de vieilles machines données par l'industrie. Ces machines ne sont souvent pas équipées de dispositifs de sécurité modernes tels que des protections de machine appropriées, des freins à action rapide, des mesures de contrôle du bruit, etc. Les enseignants eux-mêmes n'ont souvent pas reçu une formation adéquate sur les risques du métier et les précautions appropriées. Souvent, les écoles ne disposent pas d'une ventilation adéquate et d'autres précautions.

Les apprentis sont souvent confrontés à des situations à haut risque parce qu'on leur confie les tâches les plus sales et les plus dangereuses. Ils sont souvent utilisés comme source de main-d'œuvre bon marché. Dans ces situations, il est encore plus probable que les employeurs de l'apprenti n'aient pas reçu une formation adéquate sur les risques et les précautions de leur métier. Les apprentissages informels ne sont généralement pas réglementés et il n'y a souvent aucun recours pour les apprentis confrontés à une telle exploitation ou à de tels risques.

L'âge est un autre problème commun aux programmes d'apprentissage et à la formation professionnelle. L'âge d'entrée en apprentissage se situe généralement entre 16 et 18 ans. La formation professionnelle peut commencer à l'école élémentaire. Des études ont montré que les jeunes travailleurs (âgés de 15 à 19 ans) représentent un pourcentage disproportionné des réclamations pour blessures avec perte de temps. En Ontario, au Canada, pour l'année 1994, la plus grande proportion de jeunes travailleurs blessés étaient employés dans l'industrie des services.

Ces statistiques indiquent que les étudiants qui entrent dans ces programmes peuvent ne pas comprendre l'importance de la formation en santé et sécurité. Les étudiants peuvent également avoir des durées d'attention et des niveaux de compréhension différents de ceux des adultes, et cela devrait se refléter dans leur formation. Enfin, une attention supplémentaire est nécessaire dans des secteurs tels que les industries de services, où la santé et la sécurité n'ont généralement pas reçu l'attention que l'on trouve dans d'autres industries.

Dans tout programme d'apprentissage ou de formation professionnelle, il devrait y avoir des programmes intégrés de formation à la sécurité et à la santé, y compris la communication des dangers. Les enseignants ou les employeurs doivent être correctement formés aux dangers et aux précautions, à la fois pour se protéger et pour enseigner correctement aux élèves. Le milieu de travail ou de formation devrait avoir des précautions adéquates.

 

Noir

Lundi, Mars 21 2011 15: 21

Collèges et Universités

Le grand nombre et la grande variété d'opérations et de matières dangereuses impliquées dans les activités d'enseignement, de recherche et de services de soutien présentent un défi pour la gestion de la santé et de la sécurité dans les collèges et les universités. La nature même de la recherche implique des risques : défier les limites des connaissances et de la technologie actuelles. De nombreuses activités de recherche en sciences, en ingénierie et en médecine nécessitent des installations, des technologies et des équipements sophistiqués et coûteux qui ne sont peut-être pas facilement disponibles ou qui n'ont pas encore été développés. Les activités de recherche au sein des installations existantes peuvent également évoluer et changer sans que les installations soient modifiées pour les contenir en toute sécurité. Bon nombre des activités les plus dangereuses sont effectuées de manière peu fréquente, périodique ou à titre expérimental. Les matières dangereuses utilisées dans l'enseignement et la recherche comprennent souvent certaines des substances et des dangers les plus dangereux avec des données de sécurité et de toxicité indisponibles ou mal documentées. Ceux-ci sont couramment utilisés en quantités relativement faibles dans des conditions moins qu'idéales par du personnel mal formé. Les risques pour la santé et la sécurité ne sont pas toujours facilement reconnus ou facilement reconnus par des universitaires hautement qualifiés ayant des domaines d'expertise spécialisés qui peuvent avoir une mauvaise considération pour les contrôles législatifs ou administratifs lorsqu'ils sont perçus comme limitant la liberté académique.

La liberté académique est un principe sacré, farouchement gardé par des universitaires, dont certains peuvent être des experts dans leurs disciplines. Toute contrainte législative ou institutionnelle perçue comme empiétant sur ce principe sera combattue et pourra même être ignorée. Les méthodes d'identification et de contrôle des risques pour la santé et la sécurité associés aux activités d'enseignement et de recherche ne peuvent pas être facilement imposées. Les universitaires doivent être persuadés que les politiques de santé et de sécurité soutiennent et renforcent la mission principale plutôt que de la limiter. Les politiques, là où elles existent, tendent à protéger la mission académique et les droits des individus, plutôt qu'à se conformer aux réglementations et normes externes. Les questions de responsabilité et d'imputabilité affectant directement les enseignants et les chercheurs peuvent avoir plus d'effet que les règles.

La plupart des lois, normes et critères d'orientation en matière de santé et de sécurité sont élaborés pour l'industrie avec de grandes quantités de produits chimiques relativement peu nombreux, des dangers bien documentés, des procédures établies et une main-d'œuvre stable au sein d'un système de gestion bien défini. L'environnement académique diffère de l'industrie dans presque tous les aspects. Dans certaines juridictions, les établissements universitaires peuvent même être exemptés de la législation sur la santé et la sécurité.

Les établissements universitaires sont généralement hiérarchisés dans leurs systèmes de gestion, avec des universitaires au sommet suivis par des professionnels non universitaires, des techniciens et du personnel de soutien. Les étudiants diplômés sont souvent employés à temps partiel pour effectuer diverses fonctions d'enseignement et de recherche. Les universitaires sont nommés à des postes de direction pour des durées spécifiques avec peu d'expérience ou de formation en gestion. Des rotations fréquentes peuvent entraîner un manque de continuité. Au sein de ce système, les chercheurs confirmés, même au sein de grandes institutions, bénéficient d'une relative autonomie pour gérer leurs affaires. Ils contrôlent généralement leurs propres budgets, la conception des installations, les achats, l'organisation du travail et l'embauche du personnel. Les dangers peuvent passer inaperçus ou passer inaperçus.

Il est courant pour les chercheurs des établissements universitaires d'employer des étudiants diplômés comme assistants de recherche dans le cadre d'une relation maître/apprenti. Ces personnes ne sont pas toujours protégées par les lois sur la santé et la sécurité. Même s'ils sont couverts par la législation, ils sont souvent réticents à exercer leurs droits ou à faire part de leurs préoccupations en matière de sécurité à leurs superviseurs qui peuvent également être chargés d'évaluer leurs résultats scolaires. De longues heures sous une forte pression, le travail de nuit et le week-end avec un minimum de supervision et des services de soutien squelettiques sont monnaie courante. Les efforts de réduction des coûts et de conservation de l'énergie peuvent même réduire les services essentiels tels que la sécurité et la ventilation pendant les nuits et les week-ends. Bien que les étudiants ne soient généralement pas protégés par la législation sur la santé et la sécurité, la diligence raisonnable exige qu'ils soient traités avec le même niveau de soin que celui accordé aux employés.

Dangers potentiels

L'éventail des risques peut être extrêmement large selon la taille et la nature de l'établissement, le type de programmes universitaires offerts et la nature des activités de recherche (voir tableau 1). Les petits collèges offrant uniquement des programmes d'arts libéraux peuvent avoir relativement peu de risques tandis que les universités polyvalentes avec des écoles de médecine, d'ingénierie et de beaux-arts et des programmes de recherche étendus peuvent avoir une gamme complète, y compris certains risques très graves, tels que les produits chimiques toxiques, les risques biologiques, les risques pour la reproduction, rayonnements ionisants et non ionisants et divers autres agents physiques.

Tableau 1. Résumé des dangers dans les collèges et les universités.

Type de danger

Sources

Lieux/activités

Produits chimiques toxiques

(cancérogènes, tératogènes, caustiques, métaux lourds, amiante, silice)

Produits chimiques de laboratoire, solvants, dégraissants, colles, fournitures artistiques, manomètres, thermomètres, produits photochimiques, colorants, déchets dangereux

Laboratoires, studios d'art, ateliers, établissements de soins de santé, opérations d'entretien, ateliers d'usinage, théâtres, chambres noires, ingénierie, arénas de hockey

Inflammables et explosifs

Produits chimiques de laboratoire, agents de nettoyage, solvants, carburants

Laboratoires, opérations de maintenance, ateliers, ateliers d'art, chantiers

Pesticides

Fumigation, lutte contre les rongeurs et les nuisibles, désinfectants

Entretien ménager, entretien du terrain, serre, agriculture

des agents biologiques

Manipulation d'animaux, cultures de cellules et de tissus, sang et liquides organiques, échantillons de diagnostic, objets tranchants contaminés, déchets solides

Installations de soins aux animaux, soins de santé, entretien ménager, laboratoires

Rayonnement non ionisant

Lasers, micro-ondes, aimants, électronique, lumière ultraviolette

Laboratoires, opérations électriques, établissements de santé, ateliers, opérations techniques

Rayonnement ionisant

Radio-isotopes, chromatographie en phase gazeuse, rayons X, étalonnage, réacteurs, générateurs de neutrons, gestion des déchets

Laboratoires, installations médicales, ingénierie

Ergonomie

Manutention, travail de bureau, informatique

Bibliothèques, bureaux, opérations d'entretien, déménageurs, camionneurs, services alimentaires

Chaleur/froid

Travail à l'extérieur, surmenage

Entretien du terrain, sécurité publique, entretien, travail sur le terrain, agriculture et foresterie

Bruit

Machines, chaudières et récipients sous pression, ordinateurs, construction et maintenance, systèmes de ventilation

Chaufferies, imprimeries, maintenance et terrains, opérations de construction, salles informatiques, laboratoires, ateliers d'usinage, studios d'art

Violence

Communauté interne, communauté externe, conflits domestiques, désobéissance civile

Salles de classe, lieux de réunion, comptabilité, magasins, restauration, service du personnel, opérations de sécurité

Électricité

Matériel électrique, opérations de construction et de maintenance, travaux de câblage amateur, événements spéciaux

Laboratoires, ateliers, ateliers de maintenance, chantiers, ateliers électroniques, résidences, théâtre, événements spéciaux

Gaz comprimés

Équipement et opérations de laboratoire, opérations de soudage, réfrigérants, équipement de fabrication de glace, construction

Laboratoires, ateliers de métallurgie, chantiers de construction, ateliers d'usinage, arénas de hockey

Risques liés aux machines

Manutention, robots, maintenance et travaux de construction

Ateliers d'impression, maintenance et exploitation des terrains, laboratoires d'ingénierie, scientifiques et techniques, ateliers d'usinage

Objets tranchants

Verre brisé, instruments de coupe, aiguilles, récipients de laboratoire, tubes à essai

Entretien ménager, laboratoires, soins de santé, studios d'art, ateliers

 

L'entretien et l'entretien du terrain, la manutention de matières dangereuses, l'utilisation de machines et de véhicules à moteur et le travail de bureau sont communs à la plupart des établissements et comprennent des risques qui sont couverts ailleurs dans ce Encyclopédie.

La violence au travail est un problème émergent qui préoccupe particulièrement le personnel enseignant, le personnel de première ligne, les gestionnaires de fonds et le personnel de sécurité.

Les grandes institutions peuvent être comparées aux petites villes où vit et travaille une population. Les questions de sécurité personnelle et communautaire interagissent avec les préoccupations en matière de santé et de sécurité au travail.

Contrôle des dangers

L'identification des dangers par le biais des processus habituels d'inspection et d'enquête sur les incidents et les blessures doit être précédée d'un examen attentif des programmes et des installations proposés avant le démarrage des activités. Les risques professionnels et environnementaux des nouveaux projets de recherche et programmes universitaires doivent être pris en considération dès les premières étapes du processus de planification. Les chercheurs peuvent ne pas être au courant des exigences législatives ou des normes de sécurité applicables à leurs opérations. Pour de nombreux projets, les chercheurs et les professionnels de la sécurité doivent travailler ensemble pour développer les procédures de sécurité à mesure que la recherche progresse et que de nouveaux dangers apparaissent.

Idéalement, la culture de la sécurité est intégrée à la mission académique - par exemple, en incluant des informations pertinentes sur la santé et la sécurité dans les programmes de cours et les manuels de laboratoire et de procédures pour les étudiants, ainsi que des informations et une formation spécifiques sur la santé et la sécurité pour les employés. La communication des dangers, la formation et la supervision sont essentielles.

Dans les laboratoires, les studios d'art et les ateliers, le contrôle général de la ventilation doit être complété par une ventilation par aspiration locale. Le confinement des risques biologiques et l'isolement ou le blindage des radio-isotopes sont nécessaires dans certains cas. L'équipement de protection individuelle, bien qu'il ne soit pas une méthode de prévention primaire dans la plupart des situations, peut être l'option de choix pour les installations temporaires et certaines conditions expérimentales.

Des programmes de gestion des matières dangereuses et des déchets sont généralement requis. L'achat et la distribution centralisés des produits chimiques couramment utilisés et les expériences à petite échelle dans l'enseignement empêchent le stockage de gros volumes dans des laboratoires, des studios et des ateliers individuels.

Le maintien d'un plan d'intervention d'urgence et de reprise après sinistre en prévision d'événements majeurs qui dépassent les capacités d'intervention normales atténuera les effets sur la santé et la sécurité d'un incident grave.

 

Noir

Lundi, Mars 21 2011 15: 24

Enseignement artistique

Les problèmes de santé et de sécurité dans les programmes d'art peuvent être similaires dans les établissements d'enseignement allant des collèges aux universités. Les programmes d'arts posent un problème particulier parce que leurs dangers ne sont pas souvent reconnus et, surtout au niveau collégial, peuvent être d'envergure semi-industrielle. Les dangers peuvent inclure l'inhalation de contaminants en suspension dans l'air; ingestion ou absorption cutanée de toxines; blessures causées par des machines et des outils; glissades, trébuchements et chutes; et les efforts répétitifs et autres blessures musculo-squelettiques. Les précautions comprennent la fourniture d'une ventilation adéquate (à la fois par dilution et par évacuation locale), la manipulation et le stockage en toute sécurité des produits chimiques, la protection des machines et l'entretien compétent des machines, un nettoyage efficace, un bon entretien et des postes de travail réglables. Une précaution essentielle pour éviter les problèmes de sécurité et de santé au travail de toutes sortes est une formation adéquate et obligatoire.

Enseignants du primaire et du secondaire

Les dangers aux niveaux élémentaire et secondaire comprennent des pratiques telles que la pulvérisation et l'utilisation non sécuritaire de solvants et d'autres produits chimiques et une mauvaise ventilation des processus. Il y a souvent un manque d'équipement approprié et une connaissance suffisante des matériaux pour assurer un lieu de travail sûr. Les précautions comprennent des contrôles techniques efficaces, une meilleure connaissance des matériaux, l'élimination des fournitures artistiques dangereuses des écoles et leur remplacement par des fournitures plus sûres (voir tableau 1). Cela contribuera à protéger non seulement les enseignants, les techniciens, les agents de maintenance et les administrateurs, mais également les étudiants.

Tableau 1. Dangers et précautions pour des classes particulières.

Classe

Activité/Sujet

Dangers

Précautions :

Classes élémentaires

Sciences

Manipulation des animaux

 

 

Unitées

 

Produits chimiques

 

 

Matériel

 

Morsures et griffures,

zoonoses, parasites

 

Allergies, plantes vénéneuses

 

Problèmes de peau et des yeux,

réactions toxiques, allergies

 

Risques électriques,

risques de sécurité

N'autorisez que des animaux vivants et en bonne santé. Manipulez les animaux avec des gants épais. Éviter de

animaux pouvant être porteurs d'insectes et de parasites vecteurs de maladies.

 

Évitez les plantes connues pour être toxiques ou provoquer des réactions allergiques.

 

Évitez d'utiliser des produits chimiques toxiques avec des enfants. Portez une protection individuelle appropriée

équipement lors de démonstrations d'enseignants avec des produits chimiques toxiques.

 

Suivez les procédures de sécurité électrique standard. S'assurer que tout l'équipement est correctement

gardé. Rangez correctement tout l'équipement, les outils, etc.

 

Art

 

 

 

Peindre et dessiner

 

Photographie

 

 

Arts textiles et textiles

 

Gravure

 

 

 

Travail du bois

 

 

 

Céramiques

 

 

 

Pigments, solvants

 

Photochimiques

 

 

Colorants

 

Acides, solvants

 

Outils de coupe

 

Outils

 

Colles

 

Silice, métaux toxiques, chaleur,

fumées de four

N'utilisez que des matériaux d'art non toxiques. Évitez les solvants, les acides, les alcalis, les bombes aérosols, les colorants chimiques, etc.

 

N'utilisez que des peintures pour enfants. Ne pas utiliser de pastels, de pigments secs.

 

Ne faites pas de phototraitement. Envoyer un film pour développer ou utiliser des appareils photo Polaroid

ou papier bleu et lumière du soleil.

 

Évitez les colorants synthétiques; utilisez des colorants naturels tels que des pelures d'oignon, du thé, des épinards, etc.

 

Utilisez des encres d'impression à base d'eau.

 

Utilisez des coupes de linoléum au lieu de gravures sur bois.

 

N'utilisez que des bois tendres et des outils à main.

 

Utilisez des colles à base d'eau.

 

Utilisez uniquement de l'argile humide et une vadrouille humide.

Peignez la poterie plutôt que d'utiliser des émaux céramiques. N'allumez pas le four à l'intérieur de la salle de classe.

 

 

Classes secondaires

 

Ingrédients

Général

 

 

 

 

 

 

Chimie organique

 

 

 

 

 

 

Chimie inorganique

 

Chimie analytique

 

Stockage

 

 

 

 

 

 

 

solvants

 

 

 

Peroxydes et explosifs

 

 

Acides et bases

 

Sulfure d'hydrogène

 

Incompatibilités

 

 

Inflammabilité

Tous les laboratoires scolaires doivent disposer des éléments suivants : hotte de laboratoire si toxique, volatil

des produits chimiques sont utilisés; fontaines oculaires; douches d'urgence (si concentré

présence d'acides, de bases ou d'autres produits chimiques corrosifs); trousses de premiers soins; bon feu

extincteurs; lunettes de protection, gants et blouses de laboratoire; élimination appropriée

récipients et procédures; trousse de contrôle des déversements. Éviter les agents cancérigènes, mutagènes et

produits chimiques hautement toxiques comme le mercure, le plomb, le cadmium, le chlore gazeux, etc.

 

Utiliser uniquement sous hotte de laboratoire.

Utiliser les solvants les moins toxiques.

Faites des expériences semi-micro ou microscopiques.

 

N'utilisez pas d'explosifs ou de produits chimiques tels que l'éther, qui peuvent former des

peroxydes.

 

Évitez les acides concentrés et les bases dans la mesure du possible.

 

Ne pas utiliser de sulfure d'hydrogène. Utilisez des substituts.

 

Évitez le stockage alphabétique, qui peut placer des produits chimiques incompatibles à proximité.

proximité. Stockez les produits chimiques par groupes compatibles.

 

Stockez les liquides inflammables et combustibles dans un stockage de produits inflammables approuvé

armoires.

 

Biologie

Dissection

 

 

Anesthésier les insectes

 

Prélèvement de sang

 

Microscopie

 

Cultiver des bactéries

Formaldéhyde

 

 

Éther, cyanure

 

VIH, Hépatite B

 

Stains

 

Agents pathogènes

Ne pas disséquer les spécimens conservés dans du formaldéhyde. Utilisez plus petit, lyophilisé

animaux, films et vidéos d'entraînement, etc.

 

Utiliser de l'alcool éthylique pour anesthésier les insectes. Réfrigérer les insectes pour les compter.

 

A éviter si possible. Utilisez des lancettes stériles pour le typage sanguin sous étroite surveillance.

 

Eviter tout contact cutané avec l'iode et le violet de gentiane.

 

Utiliser une technique stérile avec toutes les bactéries, en supposant qu'il pourrait y avoir une contamination par

Bactérie pathogène.

 

Sciences physiques

Radio-isotopes

 

 

Électricité et magnétisme

 

Lasers

Rayonnement ionisant

 

 

Risques électriques

 

 

Lésions oculaires et cutanées,

risques électriques

N'utiliser les radio-isotopes qu'en quantités « exemptées » ne nécessitant pas de licence. Seulement formé

les enseignants devraient les utiliser. Élaborer un programme de radioprotection.

 

Suivez les procédures de sécurité électrique standard.

 

 

Utilisez uniquement des lasers de faible puissance (classe I). Ne jamais regarder directement dans un faisceau laser ou passer

le faisceau sur le visage ou le corps. Les lasers doivent avoir une serrure à clé.

 

Sciences de la Terre

Géologie

 

Pollution de l'eau

 

 

Atmosphère

 

 

Volcans

 

Observation solaire

Jetons volants

 

Infection, produits chimiques toxiques

 

 

Manomètres à mercure

 

 

Dichromate d'ammonium

 

Rayonnement infrarouge

Écrasez les pierres dans un sac en toile pour éviter les copeaux volants. Portez des lunettes de protection.

 

Ne prélevez pas d'échantillons d'eaux usées en raison du risque d'infection. Éviter les

chimiques dans les essais sur le terrain de la pollution de l'eau.

 

Utiliser des manomètres à huile ou à eau. Si des manomètres à mercure sont utilisés pour la démonstration,

avoir une trousse de contrôle des déversements de mercure.

 

N'utilisez pas de dichromate d'ammonium et de magnésium pour simuler des volcans.

 

Ne regardez jamais le soleil directement avec les yeux ou à travers les lentilles.

 

Art et Arts Industriels

Tous

 

 

Peindre et dessiner

 

 

Photographie

 

 

Arts textiles et textiles

Général

 

 

Pigments, solvants

 

 

Photochimiques, acides,

le dioxyde de soufre

 

Teintures, auxiliaires de teinture,

vapeurs de cire

Évitez les produits chimiques et les procédés les plus dangereux. Avoir une bonne ventilation. Voir

également les précautions sous Chimie

 

Évitez les pigments de plomb et de cadmium. Évitez les peintures à l'huile à moins que le nettoyage ne soit fait avec

huile végétale. Utilisez des fixatifs en spray à l'extérieur.

 

Évitez le traitement des couleurs et les virages. Avoir une ventilation par dilution pour chambre noire. Avoir

fontaine oculaire. Utilisez de l'eau au lieu de l'acide acétique pour le bain d'arrêt.

 

Utilisez des colorants liquides aqueux ou mélangez les colorants dans la boîte à gants. Évitez les mordants bichromatés.

Ne pas utiliser de solvants pour enlever la cire du batik. Avoir une ventilation si vous repassez la cire.

 

 

Fabrication du papier

 

 

 

Gravure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Travail du bois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Céramiques

 

 

 

Sculpture

 

 

 

 

Bijoux

 

Alcali, batteurs

 

 

 

solvants

 

 

 

Acides, chlorate de potassium

 

 

 

Bichromates

 

 

Bois et poussière de bois

 

 

 

Machines et outillage

 

Bruit

 

Colles

 

 

Peintures et finitions

 

 

Plomb, silice, métaux toxiques, fumées de four

 

 

Silice, résines plastiques, poussière

 

 

 

 

Fumées de soudure, acides

Ne pas faire bouillir la lessive. Utilisez des matières végétales pourries ou paillées, ou recyclez le papier et

papier carton. Utilisez un grand mélangeur au lieu de batteurs industriels plus dangereux pour

préparer la pâte à papier.

 

Utilisez des encres de sérigraphie à base d'eau plutôt qu'à base de solvant. Nettoyer la presse taille-douce

lits et plaques d'encrage avec de l'huile végétale et du liquide vaisselle à la place des solvants.

Utilisez des pochoirs en papier découpé au lieu de pochoirs en laque pour la sérigraphie.

 

Utilisez du chlorure ferrique pour graver les plaques de cuivre au lieu du mordant hollandais ou de l'acide nitrique sur

plaques de zinc. Si vous utilisez une gravure à l'acide nitrique, prévoyez une douche d'urgence et une douche oculaire

fontaine et ventilation par aspiration locale.

 

Utilisez du diazo à la place des photoémulsions de dichromate. Utiliser une fontaine d'acide citrique

solutions en lithographie pour remplacer les dichromates.

 

Avoir un système de dépoussiérage pour les machines à bois. Évitez d'irriter et

bois durs allergènes, bois préservés (par exemple, arséniate de cuivre chromaté

traité). Nettoyer la poussière de bois pour éliminer les risques d'incendie.

 

Avoir des protections de machine. Avoir des serrures à clé et un bouton de panique.

 

Réduisez le niveau de bruit ou portez des protections auditives.

 

Utilisez des colles à base d'eau lorsque cela est possible. Eviter les colles formaldéhyde/résorcinol,

colles à base de solvants.

 

Utilisez des peintures et des finitions à base d'eau. Utilisez de la gomme laque à base d'alcool éthylique plutôt

que l'alcool méthylique.

 

Achetez de l'argile humide. Ne pas utiliser d'émaux au plomb. Achetez des glaçages préparés plutôt que

mélanger des émaux secs. Pulvériser les émaux uniquement dans la cabine de pulvérisation. Four à feu à l'extérieur ou avoir

ventilation par aspiration locale. Portez des lunettes infrarouges lorsque vous regardez dans un four chaud.

 

Utilisez uniquement des outils à main pour la sculpture sur pierre afin de réduire les niveaux de poussière. Ne pas utiliser

grès, granit ou stéatite, qui peuvent contenir de la silice ou de l'amiante. Ne pas

utiliser des résines polyester, époxy ou polyuréthane hautement toxiques. Avoir une ventilation si

chauffer les plastiques pour éliminer les produits de décomposition. Passer la vadrouille humide ou aspirer les poussières.

 

Évitez les soudures au cadmium-argent et les flux de fluorure. Utilisez de l'hydrogénosulfate de sodium plutôt que de l'acide sulfurique pour le décapage. Avoir une ventilation par aspiration locale.

 

 

Emaillage

 

 

Coulée de cire perdue

 

 

 

Vitrail

 

 

Soudage

 

 

 

Art commercial

Plomb, brûlures, infrarouge

radiation

 

Fumées métalliques, silice,

rayonnement infrarouge, chaleur

 

 

Plomb, fondants acides

 

 

Fumées métalliques, ozone, azote

dioxyde, électrique et incendie

dangers

 

Solvants, photochimiques,

terminaux d'affichage vidéo

Utilisez uniquement des émaux sans plomb. Ventiler le four d'émaillage. Avoir une protection contre la chaleur

gants et vêtements, et lunettes infrarouges.

 

Utilisez du sable/plâtre 50/50 30 mesh au lieu des revêtements en cristobalite. Avoir des locaux

ventilation par aspiration pour le four à cire et l'opération de coulée. Porter de la chaleur-pro

vêtements et gants de protection.

 

Utilisez la technique de la feuille de cuivre plutôt que celle du plomb. Utiliser sans plomb ni antimoine

soudures. Évitez les peintures au verre au plomb. Utilisez des flux de soudure sans acide ni colophane.

 

Ne soudez pas de métaux recouverts de zinc, de peintures au plomb ou d'alliages avec des métaux dangereux

(nickel, chrome…). Ne soudez que des métaux de composition connue.

 

 

Utilisez du ruban adhésif double face au lieu du ciment de caoutchouc. Utiliser à base d'heptane, pas d'hexane

ciments de caoutchouc. Avoir des cabines de pulvérisation pour le brossage à l'air. Utilisez des produits à base d'eau ou d'alcool.

à base de marqueurs permanents au lieu de types de xylène.

Voir la section Photographie pour les processus photo.

Avoir des chaises ergonomiques, un éclairage, etc. appropriés pour les ordinateurs.

 

Arts de la scène

Théâtre

 

 

 

 

Dance

 

 

 

Musique

Solvants, peintures, soudure

fumées, isocyanates, sécurité,

Feu Vert

 

 

Blessures aiguës

Lésions de traction répétitives

 

 

Lésions musculo-squelettiques

(p. ex., syndrome du canal carpien)

 

Bruit

 

 

 

Souche vocale

Utilisez des peintures et des colorants à base d'eau. Ne pas utiliser de mousse polyuréthane pulvérisée.

Séparez le soudage des autres zones. Ayez des procédures de gréage sécuritaires. Éviter de

pyrotechnie, armes à feu, brouillard et fumée et autres effets spéciaux dangereux.

Ignifuge tous les décors de scène. Marquez toutes les trappes, fosses et élévations.

 

Ayez une bonne piste de danse. Évitez les horaires pleins après une période d'inactivité. Assurer

bon échauffement avant et récupération après l'activité de danse. Prévoyez suffisamment

temps de récupération après une blessure.

 

Utilisez des instruments de taille appropriée. Avoir des supports d'instruments adéquats. Prévoyez un temps de récupération suffisant après les blessures.

 

Maintenez les niveaux sonores à des niveaux acceptables. Portez des bouchons d'oreille de musicien si nécessaire.

Positionnez les haut-parleurs de manière à minimiser les niveaux de bruit. Utilisez des matériaux insonorisants sur

des murs.

 

Assurer un échauffement adéquat. Fournissez une formation et un conditionnement vocaux appropriés.

 

Mécanique automobile

Tambours de frein

 

Dégraissage

 

Moteurs de voiture

 

Soudage

 

Peinture

Amiante

 

solvants

 

Monoxyde de carbone

 

 

 

Solvants, pigments

Ne nettoyez pas les tambours de frein à moins qu'un équipement approuvé ne soit utilisé.

 

Utilisez des détergents à base d'eau. Utiliser un nettoyant pour pièces

 

Avoir un tuyau d'échappement.

 

Voir au dessus.

 

Pulvériser la peinture uniquement dans une cabine de pulvérisation ou à l'extérieur avec une protection respiratoire.

 

 

Économie domestique

Alimentation et nutrition

Risques électriques

 

Couteaux et autres objets tranchants

ustensiles

 

Feu et brûlures

 

 

Produits de nettoyage

Suivez les règles de sécurité électrique standard.

 

Toujours coupé loin du corps. Gardez les couteaux aiguisés.

 

 

Avoir des hottes de poêle avec des filtres à graisse qui évacuent vers l'extérieur. Portez une protection

gants avec des objets chauds.

 

Portez des lunettes, des gants et un tablier avec des produits de nettoyage acides ou basiques.

 

 

Enseignants collégiaux et universitaires

Les risques aux niveaux collégial et universitaire comprennent, en plus de ceux mentionnés ci-dessus, le fait que les étudiants, les enseignants et les techniciens ont tendance à être plus expérimentaux et à utiliser davantage de matériaux et de machines potentiellement dangereux. Ils travaillent aussi souvent à plus grande échelle et pendant de plus longues périodes. Les précautions doivent inclure l'éducation et la formation, la fourniture de contrôles techniques et d'équipements de protection individuelle, des politiques et procédures de sécurité écrites et l'insistance sur le respect de celles-ci.

Liberté artistique

De nombreux professeurs et techniciens d'art sont des artistes à part entière, ce qui entraîne de multiples expositions aux dangers des matériaux et des procédés d'art qui peuvent augmenter considérablement leurs risques pour la santé. Lorsqu'ils sont confrontés à des dangers dans leur domaine dont ils ne sont pas conscients ou qu'ils ont ignorés, de nombreux enseignants deviennent défensifs. Les artistes sont expérimentaux et appartiennent souvent à une culture contestataire qui encourage le mépris des règles institutionnelles. Il est toutefois important que la direction de l'école se rende compte que la quête de la liberté artistique n'est pas un argument valable contre le travail sécuritaire.

Responsabilité et formation

Dans de nombreuses juridictions, les enseignants seront soumis à la fois à une responsabilité personnelle et à une responsabilité scolaire pour la sécurité de leurs élèves, en particulier les plus jeunes. "En raison de l'âge, de la maturité et des limites d'expérience de la plupart des élèves, et parce que les enseignants se tiennent in loco parentis (à la place d'un parent), les écoles sont censées fournir un environnement sûr et établir un comportement raisonnable pour la protection des élèves » (Qualley 1986).

Programmes de santé et de sécurité

Il est important que les écoles assument la responsabilité de former à la fois les professeurs d'art et les administrateurs scolaires aux dangers potentiels des matériaux et procédés artistiques et à la manière de protéger leurs élèves et eux-mêmes. Une administration scolaire prudente veillera à ce qu'il existe des politiques, des procédures et des programmes écrits en matière de santé et de sécurité, leur respect, une formation régulière à la sécurité et un réel intérêt à enseigner comment créer de l'art en toute sécurité.

 

Noir

Les enseignants représentent un segment important et croissant de la main-d'œuvre dans de nombreux pays. Par exemple, plus de 4.2 millions de travailleurs ont été classés comme enseignants du préscolaire au secondaire aux États-Unis en 1992. En plus des enseignants, d'autres travailleurs professionnels et techniques sont employés par les écoles, y compris les gardiens et les préposés à l'entretien, les infirmières, les travailleurs des services alimentaires et les mécanique.

L'enseignement n'est pas traditionnellement considéré comme une profession qui implique une exposition à des substances dangereuses. Par conséquent, peu d'études sur les problèmes de santé liés au travail ont été réalisées. Néanmoins, les enseignants et autres membres du personnel scolaire peuvent être exposés à une grande variété de risques professionnels physiques, chimiques, biologiques et autres reconnus.

La pollution de l'air intérieur est une cause importante de maladies aiguës chez les enseignants. L'entretien inadéquat des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) est une source majeure de pollution de l'air intérieur. La contamination des systèmes CVC peut provoquer des maladies respiratoires et dermatologiques aiguës. Les bâtiments scolaires nouvellement construits ou rénovés libèrent des produits chimiques, des poussières et des vapeurs dans l'air. Les autres sources de pollution de l'air intérieur sont les toitures, l'isolation, les tapis, les rideaux et les meubles, la peinture, le mastic et d'autres produits chimiques. Les dégâts d'eau non réparés, comme les fuites de toit, peuvent entraîner la croissance de micro-organismes dans les matériaux de construction et les systèmes de ventilation et la libération de bioaérosols qui affectent les systèmes respiratoires des enseignants et des élèves. La contamination des bâtiments scolaires par des micro-organismes peut entraîner des problèmes de santé graves tels que la pneumonie, les infections des voies respiratoires supérieures, l'asthme et la rhinite allergique.

Les enseignants spécialisés dans certains domaines techniques peuvent être exposés à des risques professionnels spécifiques. Par exemple, les professeurs d'art et d'artisanat rencontrent fréquemment une variété de produits chimiques, y compris des solvants organiques, des pigments et des colorants, des métaux et des composés métalliques, des minéraux et des plastiques (Rossol 1990). D'autres matériaux d'art provoquent des réactions allergiques. L'exposition à bon nombre de ces matériaux est strictement réglementée sur le lieu de travail industriel, mais pas en classe. Les professeurs de chimie et de biologie travaillent avec des produits chimiques toxiques tels que le formaldéhyde et d'autres risques biologiques dans les laboratoires scolaires. Les enseignants d'atelier travaillent dans des environnements poussiéreux et peuvent être exposés à des niveaux élevés de poussière de bois et de produits de nettoyage, ainsi qu'à des niveaux de bruit élevés.

L'enseignement est un métier souvent caractérisé par un niveau élevé de stress, d'absentéisme et d'épuisement professionnel. Il existe de nombreuses sources de stress chez les enseignants, qui peuvent varier selon le niveau scolaire. Ils comprennent les préoccupations administratives et curriculaires, l'avancement professionnel, la motivation des étudiants, la taille des classes, les conflits de rôle et la sécurité d'emploi. Le stress peut également résulter de la mauvaise conduite des enfants et éventuellement de la violence et des armes dans les écoles, en plus des dangers physiques ou environnementaux tels que le bruit. Par exemple, les niveaux sonores souhaitables en classe sont de 40 à 50 décibels (dB) (Silverstone 1981), alors que dans une enquête menée dans plusieurs écoles, les niveaux sonores en classe se situaient en moyenne entre 59 et 65 dB (Orloske et Leddo 1981). Les enseignants qui occupent un second emploi après le travail ou pendant l'été peuvent être exposés à des risques professionnels supplémentaires susceptibles d'affecter leurs performances et leur santé. Le fait que la majorité des enseignants soient des femmes (les trois quarts de tous les enseignants aux États-Unis sont des femmes) soulève la question de savoir comment le double rôle de travailleuse et de mère peut affecter la santé des femmes. Cependant, malgré des niveaux de stress élevés perçus, le taux de mortalité par maladie cardiovasculaire chez les enseignants était plus faible que dans d'autres professions dans plusieurs études (Herloff et Jarvholm 1989), ce qui pourrait être dû à une prévalence plus faible de tabagisme et à une consommation d'alcool moindre.

On craint de plus en plus que certains environnements scolaires contiennent des matériaux cancérigènes tels que l'amiante, les champs électromagnétiques (EMF), le plomb, les pesticides, le radon et la pollution de l'air intérieur (Regents Advisory Committee on Environmental Quality in Schools 1994). L'exposition à l'amiante est une préoccupation particulière chez les travailleurs de la garde et de l'entretien. Une prévalence élevée d'anomalies associées aux maladies liées à l'amiante a été documentée chez les gardiens d'école et les employés d'entretien (Anderson et al. 1992). La concentration d'amiante en suspension dans l'air a été signalée plus élevée dans certaines écoles que dans d'autres bâtiments (Lee et al. 1992).

Certains bâtiments scolaires ont été construits à proximité de lignes électriques à haute tension, qui sont des sources de CEM. L'exposition aux champs électromagnétiques provient également des unités d'affichage vidéo ou du câblage exposé. Une exposition excessive aux CEM a été liée à l'incidence de la leucémie ainsi que des cancers du sein et du cerveau dans certaines études (Savitz 1993). Une autre source de préoccupation est l'exposition aux pesticides qui sont appliqués pour contrôler la propagation des populations d'insectes et de vermine dans les écoles. On a émis l'hypothèse que les résidus de pesticides mesurés dans le tissu adipeux et le sérum de patientes atteintes d'un cancer du sein pourraient être liés au développement de cette maladie (Wolff et al. 1993).

La grande proportion d'enseignantes qui sont des femmes a suscité des inquiétudes quant aux risques possibles de cancer du sein. Des taux accrus inexpliqués de cancer du sein ont été trouvés dans plusieurs études. À partir des certificats de décès recueillis dans 23 États des États-Unis entre 1979 et 1987, les ratios proportionnels de mortalité (RPM) pour le cancer du sein étaient de 162 pour les enseignants blancs et de 214 pour les enseignants noirs (Rubin et al. 1993). Une augmentation des TMP pour le cancer du sein a également été signalée chez les enseignants du New Jersey et de la région de Portland-Vancouver (Rosenman 1994; Morton 1995). Bien que ces augmentations des taux observés n'aient jusqu'à présent été liées ni à des facteurs environnementaux spécifiques ni à d'autres facteurs de risque connus du cancer du sein, elles ont entraîné une sensibilisation accrue au cancer du sein au sein de certaines organisations d'enseignants, ce qui s'est traduit par des campagnes de dépistage et de détection précoce.

 

Noir

Les établissements d'enseignement sont responsables de s'assurer que leurs installations et leurs pratiques sont conformes à la législation sur l'environnement et la santé publique et respectent les normes de soins acceptées envers leurs employés, leurs étudiants et la communauté environnante. Les étudiants ne sont généralement pas couverts par la législation sur la santé et la sécurité au travail, mais les établissements d'enseignement doivent faire preuve de diligence envers leurs étudiants au moins au même degré que l'exige la législation visant à protéger les travailleurs. De plus, les établissements d'enseignement ont la responsabilité morale d'éduquer leurs étudiants sur les questions de sécurité personnelle, publique, professionnelle et environnementale qui les concernent ainsi que leurs activités.

Collèges et Universités

Les grandes institutions telles que les campus collégiaux et universitaires peuvent être comparées aux grandes villes ou aux petites villes en termes de taille de la population, de zone géographique, de type de services de base requis et de complexité des activités menées. En plus des risques pour la santé et la sécurité au travail rencontrés dans ces établissements (traités dans le chapitre Services publics et gouvernementaux), il existe une vaste gamme d'autres préoccupations, liées à de grandes populations vivant, travaillant et étudiant dans une zone définie, qui doivent être prises en compte.

La gestion des déchets sur le campus est souvent un défi complexe. La législation environnementale dans de nombreuses juridictions exige un contrôle rigoureux des émissions d'eau et de gaz provenant des activités d'enseignement, de recherche et de service. Dans certaines situations, les préoccupations externes de la communauté peuvent nécessiter l'attention des relations publiques.

Les programmes d'élimination des déchets chimiques et solides doivent tenir compte des problèmes de santé professionnels, environnementaux et communautaires. La plupart des grandes institutions ont des programmes complets pour la gestion de la grande variété de déchets produits : produits chimiques toxiques, radio-isotopes, plomb, amiante, déchets biomédicaux ainsi que déchets, ordures humides et matériaux de construction. Un problème est la coordination des programmes de gestion des déchets sur les campus en raison du grand nombre de départements différents, qui ont souvent une mauvaise communication entre eux.

Les collèges et les universités diffèrent de l'industrie par les quantités et les types de déchets dangereux produits. Les laboratoires du campus, par exemple, produisent généralement de petites quantités de nombreux produits chimiques dangereux différents. Les méthodes de contrôle des déchets dangereux peuvent inclure la neutralisation des acides et des alcalis, la récupération de solvants à petite échelle par distillation et l'emballage de « laboratoire », où de petits conteneurs de produits chimiques dangereux compatibles sont placés dans des fûts et séparés par de la sciure de bois ou d'autres matériaux d'emballage pour éviter les bris. Étant donné que les campus peuvent générer de grandes quantités de déchets de papier, de verre, de métal et de plastique, les programmes de recyclage peuvent généralement être mis en œuvre en tant que démonstration de responsabilité communautaire et dans le cadre de la mission éducative.

Quelques établissements situés dans des zones urbaines peuvent dépendre fortement des ressources communautaires externes pour les services essentiels tels que la police, la protection contre les incendies et les interventions d'urgence. La grande majorité des établissements de taille moyenne et grande établissent leurs propres services de sécurité publique pour desservir les communautés de leur campus, travaillant souvent en étroite collaboration avec des ressources externes. Dans de nombreuses villes universitaires, l'institution est le plus gros employeur et, par conséquent, on peut s'attendre à ce qu'elle assure la protection de la population qui la soutient.

Les collèges et les universités ne sont plus entièrement éloignés ou séparés des communautés dans lesquelles ils sont situés. L'éducation est devenue plus accessible à un secteur plus large de la société : les femmes, les étudiants adultes et les personnes handicapées. La nature même des établissements d'enseignement les expose à un risque particulier : une population vulnérable où l'échange d'idées et d'opinions divergentes est valorisé, mais où le concept de liberté académique n'est pas toujours équilibré avec la responsabilité professionnelle. Ces dernières années, les établissements d'enseignement ont signalé davantage d'actes de violence envers les membres de la communauté éducative, venant de la communauté externe ou éclatant de l'intérieur. Les actes de violence perpétrés contre des membres individuels de la communauté éducative ne sont plus des événements extrêmement rares. Les campus sont des sites fréquents de manifestations, de grandes assemblées publiques, d'événements politiques et sportifs où la sécurité publique et le contrôle des foules doivent être pris en compte. L'adéquation des services de sécurité et de sûreté publique et des plans et capacités d'intervention d'urgence et de reprise après sinistre doit être constamment évaluée et mise à jour périodiquement pour répondre aux besoins de la communauté. L'identification et les contrôles des dangers doivent être pris en considération pour les programmes sportifs, les sorties sur le terrain et une variété d'activités récréatives sponsorisées. Un service médical d'urgence doit être disponible même pour les activités hors campus. La sécurité personnelle est mieux gérée par le signalement des dangers et les programmes d'éducation.

Les problèmes de santé publique associés à la vie sur le campus, tels que le contrôle des maladies transmissibles, l'assainissement des services de restauration et des résidences, l'approvisionnement en eau douce, en air pur et en sol non contaminé, doivent être résolus. Des programmes d'inspection, d'évaluation et de contrôle sont nécessaires. L'éducation des étudiants à cet égard est généralement la responsabilité du personnel des services aux étudiants, mais les professionnels de la santé et de la sécurité au travail sont souvent impliqués. L'éducation concernant les maladies sexuellement transmissibles, l'abus de drogues et d'alcool, les agents pathogènes à diffusion hématogène, le stress et les maladies mentales est particulièrement importante dans une communauté de campus, où les comportements à risque peuvent augmenter la probabilité d'exposition aux dangers associés. Des services médicaux et psychologiques doivent être disponibles.

Écoles élémentaires et secondaires

Les écoles primaires ont bon nombre des mêmes problèmes environnementaux et de santé publique que les collèges et les universités, mais à plus petite échelle. Souvent, cependant, les écoles et les districts scolaires n'ont pas de programmes efficaces de gestion des déchets. Un grave problème auquel sont confrontées de nombreuses écoles est l'élimination de l'éther explosif et de l'acide picrique qui sont entreposés dans les laboratoires scolaires depuis de nombreuses années (National Research Council, 1993). Les tentatives d'élimination de ces matériaux par du personnel non qualifié ont provoqué des explosions dans plusieurs cas. Un problème est que les districts scolaires peuvent avoir de nombreuses écoles séparées par plusieurs kilomètres. Cela peut créer des difficultés dans la centralisation des programmes de déchets dangereux en devant transporter des déchets dangereux sur les routes publiques.

 

Noir

" AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : L'OIT n'assume aucune responsabilité pour le contenu présenté sur ce portail Web qui est présenté dans une langue autre que l'anglais, qui est la langue utilisée pour la production initiale et l'examen par les pairs du contenu original. Certaines statistiques n'ont pas été mises à jour depuis la production de la 4ème édition de l'Encyclopédie (1998)."

Table des matières

Références des services d'éducation et de formation

Abdo, R et H Chriske. 1990. HAV-Infektionsrisiken im Krankenhaus, Altenheim und Kindertagesstätten. Dans Arbeitsmedizin im Gesundheitsdienst, Bd. V, édité par F Hofmann et U Stößel. Stuttgart : Gentner Verlag.

Anderson, HA, LP Hanrahan, DN Higgins et PG Sarow. 1992. Une enquête radiographique des employés d'entretien et de garde des bâtiments des écoles publiques. Rés Environ 59: 159-66.

Clemens, R, F Hofmann, H Berthold, G Steinert et al. 1992. Prävalenz von Hepatitis A, B et C bei ewohern einer Einrichtung für geistig Behinderte. Sozialpadiatrie 14: 357-364.

Herloff, B et B Jarvholm. 1989. Enseignants, stress et mortalité. Lancette 1: 159-160.

Lee, RJ, DR Van Orden, M Corn et KS Crump. 1992. Exposition à l'amiante en suspension dans l'air dans les bâtiments. Régul Toxicol Pharmacol 16: 93-107.

Morton, NOUS. 1995. Différences majeures dans les risques de cancer du sein entre les professions. J Occupe Med 37: 328-335.

Conseil National de Recherche. 1993. Pratiques prudentes au laboratoire : Manipulation et élimination des produits chimiques. Washington, DC : Presse de l'Académie nationale.

Orloske, AJ et JS Leddo. 1981. Effets environnementaux sur l'ouïe des enfants : comment les systèmes scolaires peuvent-ils faire face. J Sch Santé 51: 12-14.

Polis, M et al. 1986. Transmission de Giardia lamblia d'une garderie à une communauté. Am J Public Health 76: 1,142-1,144.

Qualley, Californie. 1986. Sécurité dans la salle d'art. Worcester, Massachusetts : Publications Davis.

Comité consultatif de Regents sur la qualité de l'environnement dans les écoles. 1994. Rapport au New York State Board of Regents sur la qualité environnementale des écoles. Albany : Université de l'État de New York, Département de l'éducation de l'État.

Rosenman, KD. 1994. Causes de mortalité chez les enseignants du primaire et du secondaire. Suis J Industrie Med 25: 749-58.

Rossol, M. 1990. Le guide complet de santé et de sécurité de l'artiste. New York : Allworth Press.

Rubin, CH, CA Burnett, WE Halperin et PJ Seligman. 1993. Profession comme identificateur de risque de cancer du sein. Am J Santé publique 83: 1,311-1,315.

Savitz, DA. 1993. Aperçu de la recherche épidémiologique sur les champs électriques et magnétiques et le cancer. Am Ind Hyg Assoc J 54: 197-204.

Silverstone, D. 1981. Considérations sur l'écoute et les distractions sonores. Dans Concevoir des environnements d'apprentissage, édité par PJ Sleeman et DM Rockwell. New York : Longman, Inc.

Wolff, MS, PG Toniolo, EW Lee, M Rivera et N Dubin. 1993. Niveaux sanguins de résidus organochlorés et risque de cancer du sein. J Natl Cancer Inst 85: 648-652.

Centre de ressources sur la santé au travail des femmes. 1987. Nouvelles du Centre de ressources sur la santé au travail des femmes 8 (2) 3-4.