Nom chimique

Numero CAS

Couleur/Forme

Point d'ébullition (° C)

Point de fusion (°C)

Masse moléculaire

Solubilité dans l'eau

Densité relative (eau=1)

Densité de vapeur relative (air=1)

Pression de vapeur/ (Kpa)

Inflamm.
Limites

Point d'éclair (° C)

Point d'auto-allumage (°C)

PHTALATE DE DIALLYLE
131-17-9

liquide huileux presque incolore

160-163

- 70

246.26

à 25 °C

1.120

8.3

à 150 °C

166

PHTALATE DE DIBUTYLE
84-74-2

liquide visqueux incolore à jaune pâle; liquide huileux

340

- 35

278.34

insolent

1.0459

9.58

0.5
25.0 ul

157 cc

402

DICYCLOHEXYLPHTALATE
84-61-7

solide granuleux blanc

@ 4 mm Hg

66

330.4

insolent

1.383

à 150 °C

207

PHTALATE DE DIÉTHYLE
84-66-2

liquide incolore et huileux

295

- 40.5

222.3

insolent

1.1175

7.7

à 75 °C

0.7

161 oc

457

PHTALATE DE DIISODECYLE
26761-40-0

@ 4 mm Hg

- 50

446.7

insolent

0.966

à 200 °C

0.3
? ul

232 oc

402

PHTALATE DE DIISOOCTYLE
27554-26-3

liquide visqueux presque incolore

370

-4

390.54

insolent

0.986

13.5

<10 Pa

227

393

PHTALATE DE DIMÉTHYLE
131-11-3

liquide huileux ; liquide visqueux incolore; cristaux jaune pâle

283.7

5.5

194.2

insolent

1.1905

6.69

<0.01 mm Hg

0.9
? ul

132

490

TEREPHTHALATE DE DIMETHYLE
120-61-6

cristaux incolores; aiguilles d'éther

288

140

194.2

Sol Sol

à 25 °C

5.5

à 150 °C

0.8
11.8 ul

146 oc

500

DI-s.-PHTALATE D'OCTYLE
117-81-7

liquide de couleur claire; liquide huileux incolore

384

- 50

390.54

à 25 °C

0.9861

16.0

0.001

0.3
? ul

215 oc

390

ACIDE PHTALIQUE, ESTER DIHEPTYLIQUE
3648-21-3

liquide incolore

360

362.45

0.01 %

ACIDE PHTALIQUE, ESTER DIISOBUTYLIQUE
84-69-5

un liquide

296.5

- 64

278.33

insolent

à 15 °C

185 oc

432

 

Retour

Vendredi, 12 Août 2011 00: 50

Phtalates : risques physiques et chimiques

Nom chimique
Numero CAS

Physique

Chemical

Classe ou division UN / Risques subsidiaires

PHTALATE DE DIALLYLE
131-17-9

La substance polymérisera si elle n'est pas inhibée, sous l'effet d'un chauffage ou en présence d'un catalyseur • Lors de sa combustion, forme des oxydes de carbone toxiques • Réagit avec les oxydants forts, les bases et les acides

PHTALATE DE DIBUTYLE
84-74-2

En raison de l'écoulement, de l'agitation, etc., des charges électrostatiques peuvent être générées

La substance se décompose en brûlant , produisant des fumées toxiques et irritantes (anhydride phtalique)

PHTALATE DE DICYCLOHEXYLE
84-61-7

Réagit avec les acides, les bases

PHTALATE DE DIÉTHYLE
84-66-2

La substance se décompose en chauffant fortement ou en brûlant , produisant des fumées et des gaz toxiques (anhydride phtalique) • Attaque certains plastiques

PHTALATE DE DIISODECYLE
26761-40-0

Attaque certaines formes de plastiques

PHTALATE DE DIISOOCTYLE
27554-26-3

Réagit avec les oxydants forts

DI-s.-PHTALATE D'OCTYLE
117-81-7

Réagit avec les oxydants forts, les acides, les alcalis et les nitrates

Pour la classe UN : 1.5 = matières très peu sensibles présentant un risque d'explosion en masse ; 2.1 = gaz inflammable ; 2.3 = gaz toxique ; 3 = liquide inflammable ; 4.1 = solide inflammable ; 4.2 = matière sujette à l'inflammation spontanée ; 4.3 = substance qui, au contact de l'eau, dégage des gaz inflammables ; 5.1 = substance comburante ; 6.1 = toxique ; 7 = radioactif ; 8 = substance corrosive

 

Retour

Vendredi, 12 Août 2011 00: 48

Phtalates : Dangers pour la santé

Nom chimique

Numero CAS

Exposition à court terme ICSC

Exposition à long terme ICSC

Voies d'exposition et symptômes de l'ICSC

US NIOSH Target Organs Voies d'entrée

Symptômes du NIOSH aux États-Unis

PHTALATE DE DIALLYLE 131-17-9

yeux; peau; poumons

foie

Ingestion : diarrhée, respiration laborieuse

PHTALATE DE DIBUTYLE 84-74-2

Les yeux; système rép ; Inh du tractus gastro-intestinal ; ing; con

Yeux irrités, système respiratoire supérieur, estomac

PHTALATE DE DICYCLOHEXYLE 84-61-7

yeux; peau; rép. tract

PHTALATE DE DIÉTHYLE 84-66-2

yeux; peau; SNC

Inhalation : étourdissements, apathie

Peau : rougeurs

Yeux : rougeur, douleur

Les yeux; peau; système rép ; SNC ; SNP ; repro sysInh ; inh ; con

Irrite les yeux, la peau, le nez, la gorge; tête, vertige, nau ; lac; possible polyneur, dysfonction vestibulaire ; douleur, engourdissement, faiblesse, spasmes dans les bras et les jambes ; chez les animaux : effets de reproduction

PHTALATE DE DIISODECYLE 26761-40-0

yeux; peau

foie

Peau : rougeurs

Yeux : rougeurs

Ingestion : étourdissements, nausées, vomissements

PHTALATE DE DIMÉTHYLE 131-11-3

yeux; nez; gorge

des malformations congénitales

Les yeux; système rép ; Inh du tractus gastro-intestinal ; ing; con

Yeux irrités, système respiratoire supérieur ; Douleur d'estomac

TÉRÉPHTALATE DE DIMÉTHYLE 120-61-6

yeux

DI-s.-PHTALATE D'OCTYLE 117-81-7

yeux; peau; rép. tract; poumons; Tractus gastro-intestinal

peau

Inhalation : toux, mal de gorge

yeux; Tractus gastro-intestinal; système rép ; SNC ; le foie; repro sys (chez les animaux : tumeurs du foie)Inh ; ing; con

Yeux irrités, membres muc ; chez les animaux : lésions hépatiques ; effets térato; (carc)

 

Retour

Vendredi, 12 Août 2011 00: 46

Phtalates : identification chimique

Formule chimique

Chemical

synonymes
Code UN

Numero CAS

131179

PHTALATE DE DIALLYLE

acide 1,2-benzènedicarboxylique, ester de di-2-propényle ;
Acide phtalique, ester diallylique;
o-Acide phtalique, ester diallylique

131-17-9

84742

PHTALATE DE DIBUTYLE

o-Acide benzènedicarboxylique, ester dibutylique;
Benzène-o-acide dicarboxylique di-n-ester butylique;
DBP ;
1,2-benzènedicarboxylate de dibutyle;
Phtalate de dibutyle;
Dans-n-phtalate de butyle;
n-Butylphtalate;
Polyciseur dbp

84-74-2

84617

PHTALATE DE DICYCLOHEXYLE

Ester dicyclohexylique de l'acide 1,2-benzènedicarboxylique;
Acide phtalique, ester dicyclohexylique

84-61-7

84662

PHTALATE DE DIÉTHYLE

acide 1,2-benzènedicarboxylique, ester diéthylique;
phtalate d'éthyle ;
Néantine ;
palatinol a;
Phtalol

84-66-2

3648213

PHTALATE DE DIHEPTYLE

Dans-n-phtalate d'heptyle;
Phtalate d'heptyle

3648-21-3

26761400

PHTALATE DE DIISODECYLE

Acide 1,2-benzènedicarboxylique, phtalate de bis(isodécyle);
DIDP (plastifiant);
phtalate de diisodécyle;
Acide phtalique, ester diisodécylique

26761-40-0

131113

PHTALATE DE DIMÉTHYLE

acide 1,2-benzènedicarboxylique, ester diméthylique;
Diméthyl-1,2-benzènedicarboxylate;
DMP ;
phtalate de méthyle ;
Ester méthylique de l'acide phtalique

131-11-3

117817

DI-s.-PHTALATE D'OCTYLE

Ester bis(1,2-éthylhexylique) d'acide 2-benzènedicarboxylique;
Bis(2-éthylhexyl)-1,2-benzènedicarboxylate;
phtalate de bis(2-éthylhexyle);
Orthophtalate de di(2-éthylhexyle)

117-81-7

84695

ACIDE PHTALIQUE, ESTER DIISOBUTYLIQUE

DIBP;
Phtalate de diisobutyle;
Hexaplas M;
1B ;
CI palatinol

84-69-5

27554263

ACIDE PHTALIQUE, ESTER DIISOOCTYLIQUE

Ester diisooctylique de l'acide 1,2-benzènedicarboxylique;
phtalate de diisooctyle;
phtalate d'isooctyle;
Acide phtalique, bis(6-méthylheptyl)ester

27554-26-3

27253265

ACIDE PHTALIQUE, ESTER DIISOTRIDECYLIQUE

ester diisotridécylique d'acide 1,2-benzènedicarboxylique;
Phtalate de diisotridécyle

27253-26-5

636099

ACIDE TÉRÉPHTALIQUE, ESTER DIÉTHYLIQUE

acide 1,4-benzènedicarboxylique, ester diéthylique;
Téréphtalate de diéthyle

636-09-9

120616

ACIDE TÉRÉPHTALIQUE, ESTER DIMÉTHYLIQUE

Acide 1,4-benzènedicarboxylique, 1,4-benzènedicarboxylate de diméthyle;
p-phtalate de diméthyle;
téréphtalate de diméthyle ;
DMT ;
4-carbométhoxybenzoate de méthyle;
Ester méthylique de l'acide téréphtalique

120-61-6

 

Retour

Nom chimique
Numero CAS

Couleur/Forme

Point d'ébullition (°C)

Point de fusion (°C)

Masse moléculaire

Solubilité dans l'eau

Densité relative (eau=1)

Densité de vapeur relative (air=1)

Pression de vapeur/ (Kpa)

Inflamm.
Limites

Point d'éclair (°C)

Point d'auto-allumage (°C)

SILICATE DE CALCIUM
1344-95-2

poudre blanche

insolent

2.9

SILICATE D'ÉTHYLE
78-10-4

liquide incolore

168.8

- 82.5

208.30

insolent

0.933

7.22

1.0 mm de mercure

1.3
23 ul

52 oc

MÉTHYL DICHLOROSILANE
75-54-7

liquide incolore

41

- 93

115.04

Sol Sol

à 27 °C

3.97

46

6.0
55 ul

-9 cmXNUMX

316

SILICATE DE MÉTHYLE
681-84-5

liquide incolore

121-122

-2

152.25

réagit

1.032

5.3

2.2

MÉTHYLE TRICHLOROSILANE
75-79-6

liquide incolore

66.4

- 90

149.48

réagit

à 25 °C

5.17

17.9

5.1
? ul

8

404

POLYDIMETHYLSILOXANE
9016-00-6

fluides clairs disponibles dans une large gamme de viscosités

insolent

0.97

> 200

SILANE, DICHLORO-
4109-96-0

gaz comprimé, liquéfié

8.2

- 122.0

101.01

1.22

3.484

4.1
99 ul

- 307

100 58

ACIDE SILICIQUE, SEL DISODIQUE
6834-92-0

cristaux monocliniques incolores; généralement obtenu sous forme de verre; également des cristaux orthorhombiques ; granulés blancs sans poussière

1089

122.07

soleil

2.614

CARBURE DE SILICIUM
409-21-2

cristaux extrêmement durs, verts à noir bleuâtre, irisés, pointus; hexagonale ou cubique

2600

40.07

insolent

3.23

MONOXYDE DE SILICIUM
10477-28-6

solide noir amorphe

2.15-2.18

TÉTRAHYDRURE DE SILICIUM
7803-62-5

gaz; incolore

- 112

- 185

32.13

se décompose lentement

à 19 °C

1.114

1.37

- 22

TÉTRAFLUORURE DE SILICIUM
7783-61-1

gaz incolore

- 86

- 90.2

104.06

@ -80 °C (liquide)

3.57

SILICIUM
7440-21-3

cristaux ou plaquettes octaédriques noirs à gris, brillants, en forme d'aiguilles (système cubique); la forme amorphe est une poudre brun foncé

2355

1410

28.0855

insolent

à 25 °C/4 °C

SILICATE DE SODIUM
1344-09-8

morceaux ou grumeaux incolores à blancs ou blanc grisâtre, ressemblant à du cristal; morceaux de verre verdâtre; poudres blanches; liquides troubles ou clairs

Sol Sol

TÉTRACHLOROSILANE
10026-04-7

liquide incolore, limpide et mobile

59

- 70

169.89

@ 0 °C/4 °C

5.9

à 5.4 °C

TRICHLOROSILANE
10025-78-2

liquide incolore

31.8

- 126.5

135.47

1.3417

4.7

@ -16.4 °C

1.2
90.5 ul

-14 oc

93-104

TRIMÉTHYLCHLOROSILANE
75-77-4

liquide incolore

57

- 57.7

108.66

réagit

à 25 °C

3.75

26.7

1.8
6 ul

- 27

 

Retour

Nom chimique
Numero CAS

Physique

Chemical

Classe ou division UN / Risques subsidiaires

SILICATE D'ÉTHYLE
78-10-4

3

MÉTHYL DICHLOROSILANE
75-54-7

4.3 / 3 / 8

MÉTHYLE TRICHLOROSILANE
75-79-6

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

La substance se décompose en chauffant fortement, produisant du chlorure d'hydrogène • Réagit violemment avec les oxydants forts • Réagit violemment avec l'eau et l'humidité, produisant du chlorure d'hydrogène, en provoquant des risques d'incendie et d'explosion • Attaque les métaux comme l'aluminium et le magnésium

3 / 8

POLYDIMETHYLSILOXANE
9016-00-6

La substance se décompose en chauffant fortement (>150 ºC) produisant du formaldéhyde en petites quantités

SILANE, DICHLORO-
4109-96-0

Le gaz est plus lourd que l'air

Réagit violemment au contact de l'eau • Au contact de l'air, dégage du chlorure d'hydrogène

ACIDE SILICIQUE, SEL DISODIQUE
6834-92-0

La substance est une base forte, elle réagit violemment avec l'acide et est corrosive dans l'air humide pour les métaux comme le zinc, l'aluminium, l'étain et le plomb, formant un gaz inflammable/explosif (hydrogène)

TÉTRAHYDRURE DE SILICIUM
7803-62-5

Le gaz est plus lourd que l'air

La substance peut s'enflammer spontanément au contact de l'air à température ambiante

TÉTRAFLUORURE DE SILICIUM
7783-61-1

Le gaz est plus lourd que l'air

Réagit violemment au contact de l'eau • Au contact de l'air, dégage du fluorure d'hydrogène

2.3 / 8

SILICIUM
7440-21-3

4.1

TÉTRACHLOROSILANE
10026-04-7

La vapeur est plus lourde que l'air

Réagit violemment au contact de l'eau • Au contact de l'air, dégage du chlorure d'hydrogène et de l'acide silicique

TRICHLOROSILANE
10025-78-2

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

Réagit violemment au contact de l'eau • Au contact de l'air, dégage du chlorure d'hydrogène • Attaque de nombreux métaux en présence d'eau

4.3 / 3 / 8

TRIMÉTHYLCHLOROSILANE
75-77-4

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

La substance se décompose en chauffant fortement, produisant des fumées toxiques et corrosives (du chlorure d'hydrogène, du phosgène) • Réagit violemment avec l'eau, les cétones, l'alcool, les amines et de nombreuses autres substances, en provoquant un danger d'explosion • Au contact de l'air, dégage des fumées corrosives de chlorure d'hydrogène

3 / 8

Pour la classe UN : 1.5 = matières très peu sensibles présentant un risque d'explosion en masse ; 2.1 = gaz inflammable ; 2.3 = gaz toxique ; 3 = liquide inflammable ; 4.1 = solide inflammable ; 4.2 = matière sujette à l'inflammation spontanée ; 4.3 = substance qui, au contact de l'eau, dégage des gaz inflammables ; 5.1 = substance comburante ; 6.1 = toxique ; 7 = radioactif ; 8 = substance corrosive

 

Retour

Nom chimique    

Numero CAS

Exposition à court terme ICSC

Exposition à long terme ICSC

Voies d'exposition et symptômes de l'ICSC

Organes cibles et voies d'entrée du NIOSH américain

Symptômes du NIOSH aux États-Unis

SILICATE D'ÉTHYLE 78-10-4

système rép ; le foie; reins; du sang; peau; yeux Inh; ing; con

Irritation des yeux, du nez ; chez les animaux : lac, dysp, œdème pulmonaire ; tremblement, narco; foie, dommages aux reins; anémie

MÉTHYL DICHLOROSILANE 75-54-7

yeux; peau; voies respiratoires ; poumons

SILICATE DE MÉTHYLE 681-84-5

voies respiratoires ; yeux; poumons

reins; le foie

Inhalation : sensation de brûlure, toux, essoufflement, mal de gorge, les symptômes peuvent être retardés

Yeux : rougeur, douleur, perte de vision

Les yeux; système rép ; reins Inh; ing; con (vapliq)

Yeux irritants, dommages au maïs (après une exposition même à court terme aux vapeurs); poumon, rein inj ; œdème pulmonaire

MÉTHYLE TRICHLOROSILANE 75-79-6

yeux; peau; voies respiratoires ; poumons

Inhalation : corrosif, sensation de brûlure, toux, essoufflement, inconscience, les symptômes peuvent être retardés

Peau : corrosif, rougeurs, brûlures cutanées, douleurs, cloques

Yeux : corrosif, rougeur, douleur, perte de vision, brûlures profondes graves

POLYDIMETHYLSILOXANE 9016-00-6

yeux

Yeux : rougeur, douleur

SILANE, DICHLORO- 4109-96-0

yeux; peau; voies respiratoires ; poumons

poumons

Inhalation : sensation de brûlure, toux, respiration laborieuse, essoufflement, mal de gorge

Peau : rougeurs, brûlures cutanées, sensation de brûlure, douleur, cloques

Yeux : rougeur, douleur, perte de vision

TÉTRAHYDRURE DE SILICIUM 7803-62-5

yeux; voies respiratoires ; poumons

poumons

Inhalation : sensation de brûlure, toux, respiration laborieuse, essoufflement, mal de gorge, les symptômes peuvent être différés

Yeux : rougeur, douleur

Ingestion : faiblesse

Les yeux; peau; système rép ; CNS Inh

Irritation des yeux, de la peau, des muqueuses ; nau, tête

ACIDE SILICIQUE, SEL DISODIQUE 6834-92-0

yeux; peau; voies respiratoires ; poumons

peau

Inhalation : sensation de brûlure, toux, essoufflement

Peau : rougeurs, brûlures cutanées graves, douleurs, cloques

Yeux : rougeur, douleur, vision floue, brûlures profondes graves

Ingestion : sensation de brûlure, diarrhée, choc ou collapsus, vomissements, collapsus

TÉTRAFLUORURE DE SILICIUM 7783-61-1

yeux; peau; voies respiratoires ; poumons

Inhalation : sensation de brûlure, toux, respiration laborieuse, essoufflement, mal de gorge

Peau : rougeurs, brûlures cutanées, douleurs, cloques

Yeux : rougeur, douleur, perte de vision, brûlures profondes graves

TÉTRACHLOROSILANE 10026-04-7

yeux; poumons

Inhalation : sensation de brûlure, toux, respiration laborieuse, essoufflement, mal de gorge

Peau : rougeurs, brûlures cutanées, douleurs, cloques

Yeux : rougeur, douleur, perte de vision, brûlures profondes graves

TRICHLOROSILANE 10025-78-2

yeux; peau; voies respiratoires ; poumons

poumons

Inhalation : sensation de brûlure à la poitrine, toux, respiration laborieuse, essoufflement, mal de gorge

Peau : rougeurs, brûlures cutanées, sensation de brûlure, douleur, cloques

Yeux : rougeur, douleur, perte de vision

TRIMETHYLHLOROSILANE 75-77-4

yeux; peau; voies respiratoires ; poumons

peau

Ingestion : Inhalation : sensation de brûlure, toux, respiration laborieuse

Peau : rougeurs, douleurs, cloques

Yeux : rougeur, douleur, brûlures profondes gravesdouleur abdominale, sensation de brûlure, faiblesse

 

Retour

Formule chimique

Chemical

synonymes
Code UN

Numero CAS

1344952

SILICATE DE CALCIUM

Hydrosilicate de calcium;
monosilicate de calcium;
polysilicate de calcium;
Silicate de calcium;
Calflo E;
Calsil ;
CS Lafarge ;
Florite R;
Marimet 45 ;
Microcal 160 ;
Promaxon P60 ;
Silène WF;
Silmos t;
Solex;
Stabinex NW 7PS ;
Starlex l;
SW 400 ;
Toyofine A

1344-95-2

78104

SILICATE D'ÉTHYLE

orthosilicate d'éthyle;
silicate d'éthyle;
Extrême ;
Silane, tétraéthoxy-;
TEOS ;
tétraéthoxysilane;
Orthosilicate de tétraéthyle;
Silicate de tétraéthyle
UN1292

78-10-4

75547

MÉTHYL DICHLOROSILANE

Dichlorométhylsilane
UN1242

75-54-7

681845

SILICATE DE MÉTHYLE

orthosilicate de méthyle;
silicate de méthyle;
Acide silicique, ester méthylique d'ortho-;
Acide silicique, ester tétraméthylique;
tétraméthoxysilane;
Silicate de tétraméthyle
UN2606

681-84-5

75796

MÉTHYLE TRICHLOROSILANE

Méthylsilicochloroforme;
trichlorure de méthylsilyle;
Trichlorométhylsilane
UN1250

75-79-6

9016006

POLYDIMETHYLSILOXANE

Af 72 ;
Af 75 ;
diméthicone 350;
Dow Corning 346 ;
Géon ;
Bon-rite;
Gencive;
Hycar ;
Latex;
méthylsilicone;
Polyméthylsiloxane

9016-00-6

4109960

SILANE, DICHLORO-

4109-96-0

6834920

ACIDE SILICIQUE, SEL DISODIQUE

PC ;
cristalmet ;
Métasilicate disodique;
Monosilicate disodique;
Métso 20 ;
Billes Metso, drymet;
Acide silicique, sel disodique ;
Silicate de sodium;
Verre d'eau

6834-92-0

Si

SILICIUM

7440-21-3

SiC

CARBURE DE SILICIUM

Annanox CK ;
Bétarundum ;
Ultrafin;
Carbofrax M;
Carbonon;
siliciure de carbone;
Crystar ;
Cristalon 37;
Cristalon 39;
Densique c 500

409-21-2

SiO

MONOXYDE DE SILICIUM

10477-28-6

7803625

TÉTRAHYDRURE DE SILICIUM

Flottes 100SCO ;
monosilane;
silane;
Silicone
UN2203

7803-62-5

7783611

TÉTRAFLUORURE DE SILICIUM

perfluorosilane;
Silane, tétrafluoro-;
Tétrafluorosilane
UN1859

7783-61-1

10026047

TÉTRACHLOROSILANE

Extrême ;
chlorure de silicium;
Silicium(tetracloruro di);
Tétrachlorure de silicium
UN1818

10026-04-7

10025782

TRICHLOROSILANE

Silicochloroforme;
Trichloromonosilane
UN1295

10025-78-2

75774

TRIMÉTHYLE CHLOROSILANE

Chlorotriméthylsilane;
Silane, triméthylchloro-;
Silicane, chlorotriméthyl-;
Tl 1163 ;
Chlorure de triméthylsilyle
UN1298

75-77-4

 

Retour

Nom chimique
Numero CAS

Couleur/Forme

Point d'ébullition (°C)

Point de fusion (°C)

Masse moléculaire

Solubilité dans l'eau

Densité relative (eau=1)

Densité de vapeur relative (air=1)

Pression de vapeur/ (Kpa)

Inflamm.
Limites

Point d'éclair (°C)

Point d'auto-allumage (°C)

n-BUTYLMERCAPTAN
109-79-5

liquide incolore

98.4

- 115.7

90.2

Sol Sol

0.8337

3.1

4.0

2 cc

tert-BUTYLMERCAPTAN
75-66-1

liquide mobile; liquide incolore

64

- 0.5

90.2

insolent

0.8002

3.1

19.0

-26 cmXNUMX

CÉTYLMERCAPTAN
2917-26-2

liquide ou solide

184

18

insolent

0.84

8.9

10 Pa

135

CYCLOHEXYLMERCAPTAN
1569-69-3

un liquide

158

- 118

116.2

insolent

0.9782

4.00

1.3

43 cc

DÉCYLMERCAPTAN
143-10-2

liquide incolore

241

- 26

174.3

insolent

0.84

6.0

<10 Pa

DODÉCYLMERCAPTAN
112-55-0

liquide blanc à jaune pâle; liquide huileux incolore

@ 15 mm Hg

-7

202.4

insolent

0.8450

7.0

à 25 °C

1278 oc

230

ÉTHYLMERCAPTAN
75-08-1

liquide incolore

35

- 144.4

62.13

Sol Sol

0.83907

2.14

589

2.8
18.0 ul

- 483

299

n-HEPTYLMERCAPTAN
1639-09-4

177

- 43

132.26

insolent

0.8427

n-HEXYLMERCAPTAN
111-31-9

151

- 81

118.23

insolent

0.8424

2-MERCAPTOÉTHANOL
60-24-2

liquide mobile blanc comme l'eau

@ 742 mm Hg

78.13

soleil

1.1143

2.7

1.00 mm de mercure

MÉTHYLMERCAPTAN
74-93-1

liquide blanc comme l'eau lorsqu'il est en dessous du point d'ébullition, ou gaz incolore

5.9

- 123

48.1

Sol Sol

0.8665

1.66

à 26.1 °C

3.9
21.8 ul

- 18

CHLORURE DE MÉTHANESULFONYLE
124-63-0

liquide jaune pâle

@ 18 mm Hg

- 32

114.55

insolent

1.4573

OCTADECANEHIOL
2885-00-9

solide

205-209

25

0.8420

n-OCTANÉTHIOL
111-88-6

liquide blanc comme l'eau

199.1

- 49.2

146.30

0.8433

46

1-PENTANÉTHIOL
110-66-7

un liquide

@ 460 mm Hg

- 75.7

104.21

insolent

0.8421

3.59

@25 °C

18 oc

PERCHLOROMÉTHYLMERCAPTAN
594-42-3

liquide huileux et jaune; jaune à rouge orangé

147.5

185.88

insolent

1.6947

6.414

3 mm de mercure

PHÉNYLMERCAPTAN
108-98-5

liquide blanc comme l'eau ; cristaux en forme de prisme d'éther de pétrole

168

- 14.8

110.17

insolent

1.0766

3.8

à 18 °C

PROPANÉTHIOL
107-03-9

liquide mobile incolore

67-68

- 113.3

76.17

Sol Sol

0.8411g/ml

à 25 °C

- 20

DODECYLBENZENESULFONATE DE SODIUM
25155-30-0

flocons, granulés ou poudre blancs à jaune clair

> 300

soleil

1.0 pour 60 % de lisier

THIOACÉTAMIDE
62-55-5

cristaux de benzène; folioles incolores; cristaux d'alc, plaques d'éther

116

75.1

v sol

ACIDE THIOACÉTIQUE
507-09-5

liquide jaune

93

<-17

76.1

Sol Sol

1.064

2.62

18-21

2,2'-THIODIÉTHANOL
111-48-8

164-166

- 10

122.2

1.1819

ACIDE THIOGLYCOLIQUE
68-11-1

liquide incolore

@ 20 mm Hg

- 16.5

92.1

misc

1.3253

à 18 °C

 

Retour

Nom chimique
Numero CAS

Physique

Chemical

Classe ou division UN / Risques subsidiaires

ANTU
86-88-4

La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des fumées toxiques comprenant des oxydes d'azote et des oxydes de soufre • Réagit avec les oxydants forts en provoquant des risques d'incendie et d'explosion

6.1

CHLORURE DE BENZÈNESULFONYLE
98-09-9

8

n-BUTYLMERCAPTAN
109-79-5

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

La substance se décompose en brûlant ou en chauffant fortement, produisant des fumées très toxiques (dioxyde de soufre) • Réagit avec les acides, les bases, les métaux alcalins et les oxydants forts

3

tert-BUTYLMERCAPTAN
75-66-1

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

La substance se décompose en brûlant , produisant des gaz très toxiques comprenant des oxydes de soufre • Réagit avec les acides forts, les bases fortes, les métaux alcalins, les agents réducteurs forts, les oxydants forts

CÉTYLMERCAPTAN
2917-26-2

La substance se décompose en brûlant , produisant des gaz très toxiques comprenant des oxydes de soufre • Réagit violemment avec les oxydants forts, les acides, les agents réducteurs, les métaux alcalins

CYCLOHEXYLMERCAPTAN
1569-69-3

La substance se décompose en brûlant , produisant des gaz très toxiques comprenant du dioxyde de soufre • Réagit avec les oxydants forts, les agents réducteurs et les métaux alcalins

3

DÉCYLMERCAPTAN
143-10-2

La substance se décompose en brûlant , produisant des gaz très toxiques comprenant du dioxyde de soufre • Réagit avec les oxydants forts et les bases fortes

DIÉTHYLSULPHATE
64-67-5

La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des fumées inflammables et toxiques • La substance est un oxydant puissant et réagit avec les matières combustibles et les réducteurs • La substance est un réducteur puissant et réagit avec les oxydants • La solution dans l'eau est un acide fort, elle réagit violemment avec base et est corrosif

6.1

DIÉTHYLSULFURE
352-93-2

3

DIMÉTHYLSULPHATE
77-78-1

6.1 / 8

DIMÉTHYLSULFURE
75-18-3

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

La substance se décompose en chauffant fortement et en brûlant , produisant des fumées toxiques et corrosives (sulfure d'hydrogène et oxydes de soufre) • Réagit violemment avec les oxydants forts en provoquant des risques d'incendie et d'explosion

3

DIMÉTHYLSULPHOXIDE
67-68-5

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

La substance se décompose en chauffant fortement au-dessus de 150 °C ou en brûlant , produisant des fumées toxiques • Réagit violemment avec les oxydants forts tels que les perchlorates

DODÉCYLMERCAPTAN
112-55-0

La substance se décompose en brûlant , produisant des gaz très toxiques comprenant du dioxyde de soufre • Réagit violemment avec les oxydants forts et les métaux alcalins

ÉTHYLMERCAPTAN
75-08-1

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

Lors de sa combustion, il forme du monoxyde de carbone, des oxydes de soufre et du sulfure d'hydrogène • La substance est un acide faible • Réagit avec les oxydants en provoquant des risques d'incendie et d'explosion • Réagit vigoureusement avec les acides et les bases forts en provoquant des risques de toxicité

3

SULFATE DE LAURYLE SODIQUE
151-21-3

Lors de sa combustion, il se forme des gaz toxiques • Dégage des fumées toxiques en cas d'incendie

ACIDE MERCAPTOACÉTIQUE
68-11-1

8

2-MERCAPTOÉTHANOL
60-24-2

8

CHLORURE DE MÉTHANESULFONYLE
124-63-0

6.1 / 8

D,L-MÉTHIONINE
59-51-8

La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des oxydes de soufre, des oxydes d'azote • Réagit avec les oxydants forts

MÉTHYLMERCAPTAN
74-93-1

Le gaz est plus lourd que l'air et peut se déplacer sur le sol ; allumage à distance possible

La substance se décompose en chauffant fortement et en brûlant , produisant des oxydes de soufre toxiques • Réagit violemment avec les oxydants forts • Réagit avec les acides pour former un gaz inflammable et toxique (sulfure d'hydrogène)

2.3 / 2.1

1-PENTANÉTHIOL
110-66-7

3

PERCHLOROMÉTHYLMERCAPTAN
594-42-3

6.1

PHÉNYLMERCAPTAN
108-98-5

La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des fumées toxiques (des oxydes de soufre et du monoxyde de carbone) • Réagit avec les acides pour former des fumées toxiques (des oxydes de soufre)

6.1 / 3

PROPANÉTHIOL
107-03-9

3

DODECYLBENZENESULFONATE DE SODIUM
25155-30-0

La substance se décompose en chauffant fortement et en brûlant , produisant des fumées toxiques et irritantes (oxydes de soufre) • Réagit avec les acides ou les fumées acides produisant des fumées toxiques et irritantes (oxydes de soufre)

THIOCYANATE DE SODIUM
540-72-7

La substance se décompose en chauffant fortement et sous l'influence de la lumière , produisant des fumées toxiques d'oxydes de soufre, d'oxydes d'azote et de cyanures • Réagit violemment avec les acides, les bases fortes et les oxydants forts

THIOACÉTAMIDE
62-55-5

La substance se décompose en brûlant , produisant des fumées toxiques

ACIDE THIOACÉTIQUE
507-09-5

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

La substance se décompose en brûlant, produisant des fumées toxiques et corrosives (oxydes de soufre) • La substance est un acide moyennement fort et est corrosive • Réagit violemment avec les oxydants forts en provoquant des risques d'incendie et d'explosion • Réagit lentement avec l'eau en formant de l'acide acétique et du sulfure d'hydrogène

THIOURÉE
62-56-6

La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des fumées toxiques comprenant des oxydes d'azote et des oxydes de soufre • agit avec les agents sulfhydryl-oxydants et forme des complexes et des produits d'addition avec les sels métalliques et de nombreux composés organiques, y compris les protéines et certains hydrocarbures • Réagit violemment avec l'acroléine, les acides forts et les oxydants forts

THIRAME
137-26-8

Explosion de poussière possible si sous forme de poudre ou de granulés mélangés à l'air

La substance se décompose en chauffant fortement et en brûlant , produisant des fumées toxiques (azote, oxydes de soufre) • Réagit avec les oxydants forts, les acides et les matières oxydables

6.1

Pour la classe UN : 1.5 = matières très peu sensibles présentant un risque d'explosion en masse ; 2.1 = gaz inflammable ; 2.3 = gaz toxique ; 3 = liquide inflammable ; 4.1 = solide inflammable ; 4.2 = matière sujette à l'inflammation spontanée ; 4.3 = substance qui, au contact de l'eau, dégage des gaz inflammables ; 5.1 = substance comburante ; 6.1 = toxique ; 7 = radioactif ; 8 = substance corrosive

 

Retour

Page 5 de 122

" AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : L'OIT n'assume aucune responsabilité pour le contenu présenté sur ce portail Web qui est présenté dans une langue autre que l'anglais, qui est la langue utilisée pour la production initiale et l'examen par les pairs du contenu original. Certaines statistiques n'ont pas été mises à jour depuis la production de la 4ème édition de l'Encyclopédie (1998)."

Table des matières

Références du divertissement et des arts

Académie américaine des chirurgiens orthopédistes. 1991. Équipement de protection. Dans Entraînement sportif et médecine sportive. Park Ridge, Illinois : APOS.

Arheim, DD. 1986. Blessures en danse : leur prévention et leur prise en charge. St. Louis, Missouri : CV Mosby Co.

Armstrong, RA, P Neill et R Mossop. 1988. Asthme induit par la poussière d'ivoire : Une nouvelle cause professionnelle. Thorax 43 (9): 737-738.

Axelsson, A et F Lindgren. 1981. Audition de musiciens classiques. Acta Oto-Larynogologica 92 Supplément. 377 : 3-74.

Babin, A 1996. Mesures du niveau sonore des fosses d'orchestre dans les spectacles de Broadway. Présenté à la 26e réunion annuelle de l'American Public Health Association. New York, 20 novembre.

Baker, EL, WA Peterson, JL Holtz, C Coleman et PJ Landrigan. 1979. Intoxication subaiguë au cadmium chez les bijoutiers : une évaluation des procédures de diagnostic. Arch Environ Santé 34: 173-177.

Balafrej, A, J Bellakhdar, M El Haitem et H Khadri. 1984. Paralysie due à la colle chez de jeunes apprentis cordonniers de la médina de Fès. Rév Pédiatrie 20 (1): 43-47.

Ballesteros, M, CMA Zuniga et OA Cardenas. 1983. Concentrations de plomb dans le sang d'enfants de familles de potiers exposés à des sels de plomb dans un village mexicain. B Organe de santé panaméricain 17 (1): 35-41.

Bastien, RW. 1993. Troubles muqueux et sacculaires bénins ; tumeurs bénignes du larynx. Dans Chirurgie oto-rhino-laryngologique de la tête et du cou, édité par CW Cumming. St. Louis, Missouri : CV Mosby Co.

—. 1996. Microchirurgie des cordes vocales chez les chanteurs. Journal de la voix 10 (4): 389-404

Bastian, R, A Keidar et K Verdolini-Marston. 1990. Tâches vocales simples pour détecter le gonflement des cordes vocales. Journal de la voix 4 (2): 172-183.

Bowling, A. 1989. Blessures aux danseurs : Prévalence, traitement et perception des causes. British Medical Journal 6675: 731-734.

Bruno, PJ, WN Scott et G Huie. 1995. Basket-ball. Dans Le manuel du médecin d'équipe, édité par MB Mellion, WM Walsh et GL Shelton. Philadelphie, Pennsylvanie : Annuaire Mosby.

Burr, GA, TJ Van Gilder, DB Trout, TG Wilcox et R Friscoll. 1994. Rapport d'évaluation des risques pour la santé : Actors' Equity Association/The League of American Theatres and Producers, Inc. Doc. HETA 90-355-2449. Cincinnati, OH : Institut national américain pour la sécurité et la santé au travail.

Calabrese, LH, DT Kirkendal et M Floyd. 1983. Anomalies menstruelles, schémas nutritionnels et composition corporelle chez les danseuses de ballet classique. Physique, Sport, Médecine 11: 86-98.

Cardullo, AC, AM Ruszkowski et VA DeLeo. 1989. Dermatite de contact allergique résultant d'une sensibilité à l'écorce d'agrumes, au gériniol et au citral. J Am Acad Dermatol 21 (2): 395-397.

Carlson, T. 1989. Lumières ! Caméra! La tragédie. TV Guide (26 août):8-11.

Chasin, M et JP Chong. 1992. Un programme de protection auditive cliniquement efficace pour les musiciens. Artistes du spectacle Med Prob 7 (2): 40-43.

—. 1995. Quatre techniques environnementales pour réduire l'effet de l'exposition à la musique sur l'audition. Artistes du spectacle Med Prob 10 (2): 66-69.

Chaterjee, M. 1990. Travailleurs du prêt-à-porter à Ahmedabad. B Santé au travail Sécurité 19: 2-5.

Claire, RP. 1990. Football. Dans Le manuel du médecin d'équipe, édité par MB Mellion, WM Walsh et GL Shelton. St. Louis, Missouri : CV Mosby Co.

Cornell, C. 1988. Potiers, plomb et santé—Sécurité au travail dans un village mexicain (résumé de réunion). Résumé Pap Am Chem S 196: 14.

Conseil des affaires scientifiques de l'American Medical Association. 1983. Lésion cérébrale en boxe. JAMA 249: 254-257.

Das, PK, KP Shukla et FG Ory. 1992. Un programme de santé au travail pour adultes et enfants dans l'industrie du tissage de tapis, Mirzapur, Inde : Une étude de cas dans le secteur informel. Soc Sci Med 35 (10): 1293-1302.

Delacoste, F et P Alexandre. 1987. Travail du sexe : Écrits de femmes dans l'industrie du sexe. San Francisco, Californie : Cleis Press.

Depue, RH et BT Kagey. 1985. Une étude de mortalité proportionnelle de la profession d'acteur. Suis J Ind Med 8: 57-66.

Dominguez, R, JR DeJuanes Paardo, M Garcia Padros et F Rodriguez Artalejo. 1987. Vaccination antitétanique dans une population à haut risque. Med Ségur Trab 34: 50-56.

Driscoll, RJ, WJ Mulligan, D Schultz et A Candelaria. 1988. Mésothéliome malin : un cluster dans une population amérindienne. New Engl J Med 318: 1437-1438.

Estébanez, P, K Fitch et Nájera 1993. Le VIH et les professionnelles du sexe. Taureau QUI 71(3/4):397-412.

Evans, RW, RI Evans, S Carjaval et S Perry. 1996. Une enquête sur les blessures parmi les artistes de Broadway. Am J Santé publique 86: 77-80.

Feder, RJ. 1984. La voix professionnelle et le vol aérien. Chirurgie oto-rhino-laryngologique de la tête et du cou, 92 (3): 251-254.

Feldman, R et T Sedman. 1975. Amateurs travaillant avec du plomb. New Engl J Med 292: 929.

Fishbein, M. 1988. Problèmes médicaux chez les musiciens de l'ICSOM. Artistes du spectacle Med Prob 3: 1-14.

Fisher, AA. 1976. "Maladie du Blackjack" et autres puzzles de chromate. Cutis 18 (1): 21-22.

Frye, HJH. 1986. Incidence du syndrome de surutilisation dans l'orchestre symphonique. Artistes du spectacle Med Prob 1: 51-55.

Garrick, JM. 1977. La fréquence des blessures, le mécanisme des blessures et l'épidémiologie des entorses de la cheville. Am J Sports Med 5: 241-242.

Griffin, R, KD Peterson, J Halseth et B Reynolds. 1989. Étude radiographique des blessures au coude chez les cow-boys de rodéo professionnels. Physique, Sport, Médecine 17: 85-96.

Hamilton, LH et WG Hamilton. 1991. Ballet classique : Équilibrer les coûts de l'art et de l'athlétisme. Artistes du spectacle Med Prob 6: 39-44.

Hamilton, WG. 1988. Blessures au pied et à la cheville chez les danseurs. Dans Cliniques sportives d'Amérique du Nord, édité par L Yokum. Philadelphie, Pennsylvanie : Williams et Wilkins.

Hardaker, WTJ. 1987. Considérations médicales dans la formation en danse pour les enfants. Suis Fam Phys 35 (5): 93-99.

Henao, S. 1994. Conditions de santé des travailleurs latino-américains. Washington, DC : Association américaine de santé publique.

Huie, G et EB Hershman. 1994. Le sac du clinicien de l'équipe. Am Acad Phys Asst 7: 403-405.

Huie, G et WN Scott. 1995. Évaluation des entorses de la cheville chez les athlètes. Assistance Physique J 19 (10): 23-24.

Kipen, HM et Y Lerman. 1986. Anomalies respiratoires chez les révélateurs photographiques : un rapport de 3 cas. Suis J Ind Med 9: 341-347.

Knishkowy, B et EL Baker. 1986. Transmission des maladies professionnelles aux contacts familiaux. Suis J Ind Med 9: 543-550.

Koplan, JP, AV Wells, HJP Diggory, EL Baker et J Liddle. 1977. Absorption du plomb dans une communauté de potiers à la Barbade. Int J Epidemiol 6: 225-229.

Malhotra, HL. 1984. Sécurité incendie dans les bâtiments de montage. Sécurité incendie J 7 (3): 285-291.

Maloy, E. 1978. Sécurité des cabines de projection : nouvelles découvertes et nouveaux dangers. Int Assoc Electr Inspect Nouvelles 50 (4): 20-21.

McCann, M. 1989. 5 morts dans un accident d'hélicoptère de film. Art Hazards Actualités 12: 1.

—. 1991. Lumières! Caméra! Sécurité! Un manuel de santé et de sécurité pour la production cinématographique et télévisuelle. New York : Centre pour la sécurité dans les arts.

—. 1992a. Attention artiste. New York : Lyon et Burford.

—. 1992b. Procédures de sécurité artistique : un manuel de santé et de sécurité pour les écoles d'art et les départements d'art. New York : Centre pour la sécurité dans les arts.

—. 1996. Dangers dans les industries artisanales des pays en développement. Suis J Ind Med 30: 125-129.

McCann, M, N Hall, R Klarnet et PA Peltz. 1986. Risques reproductifs dans les arts et l'artisanat. Présenté à la conférence annuelle de la Society for Occupational and Environmental Health Conference on Reproductive Hazards in the Environment and Workplace, Bethesda, MD, 26 avril.

Miller, AB, DT Silverman et A Blair. 1986. Risque de cancer chez les artistes peintres. Suis J Ind Med 9: 281-287.

MMWR. 1982. Sensibilisation au chrome dans un atelier d'artiste. Représentant hebdomadaire de Morb Mort 31: 111.

—. 1996. Blessures au cerveau et à la moelle épinière liées à la conduite de taureaux - Louisiane, 1994-1995. Représentant hebdomadaire de Morb et Mort 45: 3-5.

Monk, TH. 1994. Rythmes circadiens dans l'activation subjective, l'humeur et l'efficacité de la performance. Dans Principes et pratique de la médecine du sommeil, 2e édition, éditée par M. Kryger et WC. Roth. Philadelphie, Pennsylvanie : WB Saunders.

Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH). 1991. Fumée de tabac environnementale sur le lieu de travail : NIOSH Current Intelligence Bulletin 54. Cincinnati, Ohio : NIOSH.

Norris, inf. 1990. Troubles physiques des artistes visuels. Art Hazards Actualités 13 (2): 1.

Nube, J. 1995. Bêta-bloquants et musiciens interprètes. Thèse de doctorat. Amsterdam : Université d'Amsterdam.

O'Donoghue, DH. 1950. Traitement chirurgical des blessures fraîches des ligaments majeurs du genou. J Bone Joint Surg 32: 721-738.

Olkinuora, M. 1984. Alcoolisme et profession. Scand J Work Environ Santé 10 (6): 511-515.

—. 1976. Blessures au genou. Dans Traitement des blessures des athlètes, édité par DH O'Donoghue. Philadelphie, Pennsylvanie : WB Saunders.

Organisation panaméricaine de la santé (OPS). 1994. Conditions de santé dans les Amériques. Vol. 1. Washington, DC : OPS.

Pheterson, G. 1989. La revendication des droits des putains. Seattle, Washington : Seal Press.

Prockup, L. 1978. Neuropathie chez un artiste. Pratique de l'hôpital (Novembre):89.

Qualley, Californie. 1986. Sécurité dans l'Artroom. Worcester, Massachusetts : Publications Davis.

Ramakrishna, RS, P Muthuthamby, RR Brooks et DE Ryan. 1982. Niveaux de plomb dans le sang des familles sri lankaises récupérant l'or et l'argent des déchets des bijoutiers. Arch Environ Santé 37 (2): 118-120.

Ramazzini, B. 1713. De morbis artificum (maladies des travailleurs). Chicago, IL: Presses de l'Université de Chicago.

Rastogi, SK, BN Gupta, H Chandra, N Mathur, PN Mahendra et T Husain. 1991. Une étude de la prévalence de la morbidité respiratoire chez les travailleurs de l'agate. Int Arch Occup Environ Santé 63 (1): 21-26.

Rossol, M. 1994. Le guide complet de santé et de sécurité de l'artiste. New York : Allworth Press.

Sachare, A. (éd.). 1994a. Règle #2. Section IIC. Dans L'encyclopédie officielle du basketball de la NBA. New York : Livres Villard.

—. 1994b. Principe de base P : Lignes directrices pour le contrôle des infections. Dans L'encyclopédie officielle du basketball de la NBA. New York : Livres Villard.

Sammarco, GJ. 1982. Le pied et la cheville dans le ballet classique et la danse moderne. Dans Troubles du pied, édité par MH Jahss. Philadelphie, Pennsylvanie : WB Saunders.

Sataloff, RT. 1991. Voix professionnelle : la science et l'art des soins cliniques. New York : Raven Press.

—. 1995. Médicaments et leurs effets sur la voix. Journal du chant 52 (1): 47-52.

—. 1996. Pollution : Conséquences pour les chanteurs. Journal du chant 52 (3): 59-64.

Schall, EL, CH Powell, GA Gellin et MM Key. 1969. Dangers pour les danseurs go-go exposés à la lumière « noire » des ampoules fluorescentes. Am Ind Hyg Assoc J 30: 413-416.

Schnitt, JM et D Schnitt. 1987. Aspects psychologiques de la danse. Dans La science de la formation en danse, édité par P Clarkson et M Skrinar. Champaign, Illinois : Human Kinetics Press.

Seals, J. 1987. Surfaces de danse. Dans Médecine de la danse : un guide complet, édité par A Ryan et RE Stephens. Chicago, Illinois : Pluribus Press.

Sofue, I, Y Yamamura, K Ando, ​​M Iida et T Takayanagi. 1968. Polyneuropathie N-hexane. Clinique Neurol 8: 393-403.

Stewart, R et C Merlu. 1976. Danger du décapant pour peinture. JAMA 235: 398.

Tan, TC, HC Tsang et LL Wong. 1990. Enquêtes sur le bruit dans les discothèques à Hong Kong. Santé Ind 28 (1): 37-40.

Teitz, C, RM Harrington et H Wiley. 1985. Pression sur le pied dans les chaussures pointues. Cheville de pied 5: 216-221.

VanderGriend, RA, FH Savoie et JL Hughes. 1991. Fracture de la cheville. Dans Fractures de Rockwood et Green chez l'adulte, édité par CA Rockwood, DP Green et RW Bucholz. Philadelphie, Pennsylvanie : JB Lippincott Co.

Warren, M, J Brooks-Gunn et L Hamilton. 1986. Scoliose et fracture chez les jeunes danseurs de ballet : Relation avec l'âge de la ménarche retardée et l'aménorrhée. New Engl J Med 314: 1338-1353.

Organisation mondiale de la santé (OMS). 1976. Réunion sur l'organisation des soins de santé dans les petites industries. Genève : OMS.

Zeitels, S. 1995. Épithélium précancéreux et cancer microinvasif de la corde vocale : l'évolution de la prise en charge phonomicrochirurgicale. laryngoscope 105 (3): 1-51.