Nom chimique
Numero CAS

Couleur/Forme

Point d'ébullition (°C)

Point de fusion (°C)

Masse moléculaire

Solubilité dans l'eau

Densité relative (eau=1)

Densité de vapeur relative (air=1)

Pression de vapeur/ (Kpa)

Inflamm.
Limites

Point d'éclair (°C)

Point d'auto-allumage (°C)

ISOCYANATE DE CYCLOHEXYLE
3173-53-3

un liquide

168

125.16

réagit

0.98

4.3

48 cc

DIISOCYANATE DE DIANISIDINE
91-93-0

poudre grise à brune

112

296.30

ISOCYANATE D'ÉTHYLE
109-90-0

60

71.1

insolent

0.9031

DIISOCYANATE D'HEXAMÉTHYLÈNE
822-06-0

un liquide

255

- 67

168.2

réagit

1.0528

5.81

à 25 °C

0.9
9.5 ul

140 oc

454

DIISOCYANATE D'ISOPHORONE
4098-71-9

liquide incolore à légèrement jaune

@ 10 torrs

- 60

222.32

réagit

1.062g/ml

0.04 Pa

155-161

430

ISOCYANATE DE MÉTHYLÈNE BISPÉNYLE
101-68-8

jaune clair, solide fusionné; cristaux

@ 5 mm Hg

37

250.27

0.2 g/100 ml

à 70 °C

8.6

196 cc

240

ISOCYANATE DE MÉTHYLE
624-83-9

liquide incolore

39.5

- 45

57.1

v sol

0.9599

1.42

46.4

5.3
26 ul

-7 cmXNUMX

534

DIISOCYANATE DE 1,5-NAPHTYLÈNE
3173-72-6

cristaux

130

210.19

ISOCYANATE DE PHÉNYLE
103-71-9

un liquide

158-168

- 30

119.12

@ 19.6 °C/4 °C

DIISOCYANATE DE TOLUÈNE
26471-62-5

liquide clair incolore à jaune pâle

251

11-14

à 25 °C

0.01 torr

TOLUÈNE-2,4-DIISOCYANATE
584-84-9

un liquide blanc d'eau qui devient de couleur paille au repos; liquide ou cristaux clairs à jaune pâle; incolore à jaune pâle, solide ou liquide

251

20.5

174.15

réagit

1.2244

6.0

1.3 Pa

0.9
9.5 ul

132 cc

620

TOLUÈNE-2,6-DIISOCYANATE
91-08-7

@ 18 mm Hg

 

Retour

Nom chimique
Numero CAS

Physique

Chemical

Classe ou division UN / Risques subsidiaires

DIISOCYANATE DE 1,5-NAPHTYLÈNE
3173-72-6

La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des fumées toxiques (des oxydes d'azote)

ISOCYANATE DE MÉTHYLÈNE BISPÉNYLE
101-68-8

La substance peut polymériser par chauffage au-dessus de 204 °C ou sous l'influence de températures supérieures à 204 °C. •Lors de sa combustion, il se forme des fumées toxiques et corrosives comprenant des oxydes d'azote et du cyanure d'hydrogène. •Réagit facilement avec l'eau pour former des polyurées insolubles. • Réagit violemment avec les acides, les alcools, les amines, les bases et les oxydants, provoquant des risques d'incendie et d'explosion

6.1

ISOCYANATE DE CYCLOHEXYLE
3173-53-3

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

La substance peut polymériser sous l'effet de la chaleur et sous l'influence de matières incompatibles. •La substance se décompose en brûlant, produisant des fumées toxiques (des oxydes d'azote). • Réagit avec les oxydants et les bases fortes, l'eau, l'alcool, les acides et les amines

6.1

ISOCYANATE D'ÉTHYLE
109-90-0

3 / 6.1

DIISOCYANATE D'HEXAMÉTHYLÈNE
822-06-0

La substance polymérisera sous l'influence de températures supérieures à 93 °C. •Lors de sa combustion, il se forme des fumées toxiques et corrosives comprenant des oxydes d'azote et du cyanure d'hydrogène. •La substance se décompose au contact de l'eau pour former des amines et des polyurées. •Réagit violemment avec les acides, les alcools, les amines, les bases et les oxydants en provoquant des risques d'incendie et d'explosion. • Attaque le cuivre

6.1

DIISOCYANATE D'ISOPHORONE
4098-71-9

La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des fumées toxiques (des oxydes d'azote). •Réagit avec les oxydants, les acides, les alcools, les amines, les amides, les mercaptans. • Attaque de nombreux métaux, plastiques et caoutchouc

6.1

ISOCYANATE DE MÉTHYLE
624-83-9

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible. • La vapeur se mélange bien à l'air, des mélanges explosifs se forment facilement

La substance peut polymériser sous l'effet de la chaleur ou sous l'influence de l'eau et des catalyseurs. •La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des gaz toxiques (acide cyanhydrique, oxydes d'azote, monoxyde de carbone). •Réagit avec les oxydants forts. •Réagit violemment avec l'eau, les acides, les alcools, les amines, le fer, l'acier, le zinc, l'étain, le cuivre (ou les alliages de ces métaux) en provoquant des risques d'incendie et d'explosion. • Attaque certaines formes de plastique, de caoutchouc et de revêtements

6.1 / 3

ISOCYANATE DE PHÉNYLE
103-71-9

6.1

DIISOCYANATE DE TOLUÈNE
26471-62-5

6.1

TOLUÈNE-2,4-DIISOCYANATE
584-84-9

6.1

TOLUÈNE-2,6-DIISOCYANATE
91-08-7

6.1

Pour la classe UN : 1.5 = matières très peu sensibles présentant un risque d'explosion en masse ; 2.1 = gaz inflammable ; 2.3 = gaz toxique ; 3 = liquide inflammable ; 4.1 = solide inflammable ; 4.2 = matière sujette à l'inflammation spontanée ; 4.3 = substance qui, au contact de l'eau, dégage des gaz inflammables ; 5.1 = substance comburante ; 6.1 = toxique ; 7 = radioactif ; 8 = substance corrosive

 

Retour

Mardi, 09 Août 2011 01: 25

Isocyanates : Dangers pour la santé

Nom chimique Numéro CAS

Exposition à court terme ICSC

Exposition à long terme ICSC

Voies d'exposition et symptômes de l'ICSC

Organes cibles et voies d'entrée du NIOSH américain

Symptômes du NIOSH aux États-Unis

ISOCYANATE DE CYCLOHEXYLE 3173-53-3

yeux; peau; voies respiratoires

peau

Inhalation : sensation de brûlure, toux, respiration laborieuse, essoufflement voir ingestion

Peau : rougeurs

Yeux : larmoiement, rougeur, douleur, vision floue, brûlures profondes graves

Ingestion : crampes abdominales, diarrhée, vomissements

DIISOCYANATE D'HEXAMÉTHYLÈNE 822-06-0

yeux; peau; voies respiratoires

peau

Inhalation : sensation de brûlure, toux, respiration laborieuse, essoufflement, mal de gorge

Peau : peut être absorbé, rougeurs, brûlures cutanées, cloques

Yeux : rougeur, douleur, gonflement des paupières

Les yeux; peau; resp sys Inh ; ing; con

Irriter les yeux, la peau, le système respiratoire ; toux, dysp, bron, respiration sifflante, œdème pulmonaire, asthme ; dommages causés par le maïs, cloques cutanées

DIISOCYANATE D'ISOPHORONE 4098-71-9

yeux; peau; voies respiratoires

peau; poumons

Inhalation : toux, mal de gorge, les symptômes peuvent être retardés

Peau : rougeurs

Yeux : rougeurs

Les yeux; peau; resp sys Inh ; abdos; ing; con

Irriter les yeux, la peau, le système respiratoire ; oppression thoracique, dysp, toux, mal de gorge ; bron, respiration sifflante, œdème pulmonaire ; sens de réponse possible ; asthme

ISOCYANATE DE MÉTHYLE 624-83-9

yeux; peau; voies respiratoires ; poumons

peau; poumons

Inhalation : toux, étourdissements, respiration laborieuse, essoufflement, mal de gorge, inconscience, vomissements

Peau : peut être absorbé, brûlures cutanées, douleur

Yeux : douleur, perte de vision, brûlures profondes graves

Ingestion : crampes abdominales, mal de gorge, vomissements

système rép ; yeux; peau Inh; abdos; ing; con

Irrite les yeux, la peau, le nez, la gorge; sens respiratoire, toux, sécrétions pulmonaires, douleur thoracique, dysp ; asthme; yeux, lésions cutanées; chez les animaux : œdème pulmonaire

ISOCYANATE DE MÉTHYLÈNE BISPÉNYLE 101-68-8

yeux; peau; voies respiratoires ; poumons

peau

Inhalation : maux de tête, nausées, essoufflement, mal de gorge

Peau : rougeurs

Yeux : douleur, peut endommager la cornée

système rép ; yeux Inh; ing; con

Irritation des yeux, du nez, de la gorge ; sens respiratoire, toux, sécrétions pulmonaires, douleur thoracique, dysp ; asthme

DIISOCYANATE DE 1,5-NAPHHYLÈNE 3173-72-6

yeux; peau; voies respiratoires

peau; poumons

Inhalation : toux, respiration laborieuse, mal de gorge

Peau : rougeurs, douleurs

Yeux : rougeur, douleur

Yeux, resp sys Inh ; ing; con

Irritation des yeux, du nez, de la gorge ; sens respiratoire, toux, sécrétions pulmonaires, douleur thoracique, dysp ; asthme

TOLUÈNE-2,4-DIISOCYANATE 584-84-9

yeux; peau; voies respiratoires ; nez

peau; poumons

Les yeux; système rép ; peau Inh; ing; con

Irrite les yeux, la peau, le nez, la gorge; étouffement, toux paroxystique; douleur thoracique, douleur de retster; nausées, vomissements, douleurs abdominales ; bron. Bronchospasme, œdème pulmonaire ; dysp, asthme; conj, lac ; derme, sens de la peau ; (carc)

 

Retour

Mardi, 09 Août 2011 01: 21

Isocyanates : identification chimique

Formule chimique

Chemical

synonymes
Code UN

Numero CAS

3173533

ISOCYANATE DE CYCLOHEXYLE

Acide isocyanique, ester cyclohexylique;
Cyclohexane, isocyanato-;
Isocyanatocyclohexane
UN2488

3173-53-3

91930

DIISOCYANATE DE DIANISIDINE

1,1'-biphényle, 4,4'-diisocyanato-3,3'-diméthoxy- ;
4,4'-diisocyanato-3,3'-diméthoxy-1,1'-biphényle;
3,3'-diméthoxybenzidine-4,4'-diisocyanate;
Acide isocyanique, ester de 3,3'-diméthoxy-4,4'-biphénylène

91-93-0

109900

ISOCYANATE D'ÉTHYLE

Acide isocyanique, ester éthylique;
Isocyanatoéthane
UN2481

109-90-0

822060

DIISOCYANATE D'HEXAMÉTHYLÈNE

Desmodur H;
Desmodur N;
diisocyanate d'hexaméthylène ;
Hexaméthylène-1,6-diisocyanate;
diisocyanate de 1,6-hexaméthylène;
diisocyanate de 1,6-hexanediol;
HDMI ;
Tél 78
UN2281

822-06-0

7046619

ACIDE ISOCYANIQUE, NITROIMINODIETHYLENEDI-

3-nitro-3-azapentane-1,5-diisocyanate;
Acide nitroiminodiéthylènediisocyanique

7046-61-9

4098719

DIISOCYANATE D'ISOPHORONE

Cyclohexane, 5-isocyanato-1-(isocyanatométhyl)-1,3,3-triméthyl- ;
IPDI ;
3-isocyanatométhyl-3,5,5-triméthylcyclohexylisocyanate;
Acide isocyanique, ester de méthylène(3,5,5-triméthyl-3,1-cyclohexylène);
Diisocyanate d'isophorone diamine
UN2906
UN2290

4098-71-9

101688

ISOCYANATE DE MÉTHYLÈNE BISPÉNYLE

Acide isocyanique, ester de méthylènedi-p-phénylène;
Bis(p-isocyanatophényl)méthane;
Caradate 30 ;
Desmodur 44 ;
4,4'-diisocyanate de diphénylméthane;
diisocyanate de diphénylméthane;
Hylène M 50;
isonate ;
Isoler 125M ;
4,4'-Méthylènebis(isocyanate de phényle)
UN2489

101-68-8

624839

ISOCYANATE DE MÉTHYLE

Acide isocyanique, ester méthylique;
Iso-cyanatométhane ;
MIC
UN2480

624-83-9

3173726

DIISOCYANATE DE 1,5-NAPHTALÈNE

1,5-diisocyanatonaphtalène ;
Acide isocyanique, ester de 1,5-naphtylène ;
diisocyanate de 1,5-naphtalène;
Naphtalène, 1,5-diisocyanato-

3173-72-6

103719

ISOCYANATE DE PHÉNYLE

Benzène, isocyanato-;
Mondur P;
Phénylcarbimide;
Phényl carbonimide
UN2487

103-71-9

26471625

DIISOCYANATE DE TOLUÈNE

Benzène-, 1,3-diisocyanatométhyl-;
Desmodur t100;
diisocyanatométhylbenzène;
diisocyanatotoluène;
Hylène-T;
Acide isocyanique, ester de méthylphénylène;
Mondur-TD ;
Naconate-100 ;
Isocyanate de niax TDI
UN2078

26471-62-5

584849

TOLUÈNE-2,4-DIISOCYANATE

diisocyanate de crésorcinol ;
Desmodur T80;
di-iso-cyanatoluène ;
2,4-Diisocyanato-1-méthylbenzène (9 CI);
2,4-diisocyanatotoluène ;
Hylène T;
Mondur TD ;
Rubiner TDI 80 ;
20 TDI;
2,4-TDI ;
TDI-80 ;
TDI

584-84-9

91087

TOLUÈNE-2,6-DIISOCYANATE

2,6-diisocyanato-1-méthylbenzène;
2,6-diisocyanatotoluène ;
Hylène TCPA;
Acide isocyanique, ester de 2-méthyl-m-phénylène ;
diisocyanate de 2-méthyl-m-phénylène;
isocyanate de 2-méthyl-m-phénylène ;
Niax TDI;
Niax TDI-p ;
2,6-TDI

91-08-7

 

Retour

Nom chimique
Numero CAS

Couleur/Forme

Point d'ébullition (°C)

Point de fusion (°C)

Masse moléculaire

Solubilité dans l'eau

Densité relative (eau=1)

Densité de vapeur relative (air=1)

Pression de vapeur/ (Kpa)

Inflamm.
Limites

Point d'éclair (°C)

Point d'auto-allumage (°C)

ANTHRACÈNE
120-12-7

plaques monocliniques de recristallisation à l'alcool ; à l'état pur, incolore avec une fluorescence violette ; lorsqu'il est cristallisé dans du benzène, il se forme des plaques brillantes et incolores qui présentent une fluorescence bleue ; cristaux jaunes à fluorescence bleue

342

218

178.22

insolent

à 25 °C

6.15

à 145 °C

0.6
? ul

121 cc

540

BENZ(a)ANTHRACÈNE
56-55-3

incolores/ plaques recristallisées dans de l'acide acétique glacial ou de l'alcool

400

162

228.3

à 25 °C

5x10- 9 Torr

BENZO(g,h,i)FLUORANTHÈNE
203-12-3

cristaux

149

insolent

<10 Pa

BENZO(g,h,i)PERYLÈNE
191-24-2

grandes plaques jaune-vert pâle (recristallisées dans du xylène)

550

277

276.3

insolent

à 25 °C

BENZO(k)FLUORANTHÈNE
207-08-9

aiguilles jaune pâle de benzène

480

217

252.3

insolent

9.59x10- 11 Torr

BENZO(a)PYRÈNE
50-32-8

aiguilles monocliniques jaune pâle de benzène et de méthanol ; les cristaux peuvent être monocliniques ou orthorhombiques ; plaques jaunâtres (de benzène et de ligroïne)

> 360

179-179.3

252.30

insolent

1.351

8.7

>1 mm Hg

BENZO(b)FLUORANTHÈNE
205-99-2

aiguilles (recristallisées dans du benzène), aiguilles incolores (recristallisées dans du toluène ou de l'acide acétique glacial)

168

252.3

insolent

<10 Pa

CHRYSÈNE
218-01-9

plaques rhombiques fluorescentes bleu rouge de benzène, acide acétique; plaques bipyramidales orthorhombiques en benzène ; plaquettes incolores à fluorescence bleue

448

255-256

228.28

insolent

1.274

6.3x
10- 7 mmHg

DIBENZ(a,h)ACRIDINE
226-36-8

cristaux jaunes

228

279.35

DIBENZ(a,h)ANTHRACÈNE
53-70-3

plaques ou folioles incolores recristallisées dans l'acide acétique ; la solution dans l'acide sulfurique concentré est rouge ; les cristaux peuvent être monocliniques ou orthorhombiques

524

266

278.33

insolent

1.282

1x
10- 10 mmHg

DIBENZ(a,j)ACRIDINE
224-42-0

aiguilles ou prismes jaunes

216

279.35

DIBENZO(a,e)PYRÈNE
192-65-4

aiguilles jaune pâle dans le xylène ; jaune-rouge dans une solution concentrée d'acide sulfurique

234

302.4

DIBENZO(a,h)PYRÈNE
189-64-0

plaques jaune doré de xylène ou de trichlorobenzène ; dans
H2SO4 la solution a une couleur rouge, virant plus tard au violet ou au bleu

308

302.38

DIBENZO(ai)PYRÈNE
189-55-9

aiguilles, prismes ou lamelles jaune verdâtre

@ 0.05 mm Hg

281

302.4

2.39x
10- 14 mmHg

DIBENZOFURANE
132-64-9

feuille ou aiguilles d'alcool; cristaux blancs; solide cristallin

287

168.19

à 25 °C

@ 99 °C/4 °C

5.8

à 25 °C

FLUORANTHÈNE
206-44-0

aiguilles colorées; aiguilles ou plaques jaune pâle d'alcool

375

111

202.2

insolent

@ 0 °C/4 °C

0.01 mm de mercure

NAPHTHACÈNE
83-32-9

aiguilles blanches; aiguilles bipyramidales orthorhombiques à base d'alcool

279

95

154.21

insolent

1.0242 à 90 °C/4 °C

5.32

10 mmHg à 131.2 °C

PHÉNANTHRÈNE
85-01-8

plaques monocliniques en alcool; cristaux brillants incolores; dépliants

340

101

178.22

insolent

à 4 °C

6.15

à 118.2 °C

171 oc

PYRÈNE
129-00-0

les comprimés prismatiques monocliniques à partir d'alcool ou par sublimation ; le pyrène pur est incolore ; plaques jaune pâle (lorsqu'elles sont recristallisées dans du toluène); solide incolore (les impuretés tétracènes donnent une couleur jaune)

393

156

202.2

insolent

@ 23 º C

@ 20 º C

 

Retour

Nom chimique
Numero CAS

Physique

Chemical

Classe ou division UN / Risques subsidiaires

ANTHRACÈNE
120-12-7

Explosion de poussière possible si sous forme de poudre ou de granulés mélangés à l'air

La substance se décompose en chauffant fortement, au contact de la lumière du soleil, sous l'influence d'oxydants forts, produisant des fumées acides et toxiques, en provoquant des risques d'incendie et d'explosion.

3

BENZO(b)FLUORANTHÈNE
205-99-2

Lors du chauffage, des fumées toxiques se forment

BENZO(ghi)FLUORANTHÈNE
203-12-3

Lors du chauffage, des fumées toxiques se forment

BENZO(k)FLUORANTHÈNE
207-08-9

Lors du chauffage, des fumées toxiques se forment • Réagit avec les oxydants puissants

Benzo(ghi)pérylène
191-24-2

Lors du chauffage, des fumées toxiques se forment • Réagit avec NO et NO2 pour former des dérivés nitrés

DIBENZO(a,h)ANTHRACÈNE
53-70-3

Réagit avec les oxydants forts

4.1

Pour la classe UN : 1.5 = matières très peu sensibles présentant un risque d'explosion en masse ; 2.1 = gaz inflammable ; 2.3 = gaz toxique ; 3 = liquide inflammable ; 4.1 = solide inflammable ; 4.2 = matière sujette à l'inflammation spontanée ; 4.3 = substance qui, au contact de l'eau, dégage des gaz inflammables ; 5.1 = substance comburante ; 6.1 = toxique ; 7 = radioactif ; 8 = substance corrosive

 

Retour

Nom chimique    

Numero CAS

Exposition à court terme ICSC

Exposition à long terme ICSC

Voies d'exposition et symptômes de l'ICSC

Organes cibles et voies d'entrée du NIOSH américain

Symptômes du NIOSH aux États-Unis

ANTHRACÈNE 120-12-7

yeux; peau; voies respiratoires ; Tractus gastro-intestinal

peau

Inhalation : toux, respiration laborieuse, mal de gorge

Peau : peut être absorbée, rougeurs

Yeux : rougeur, douleur

Ingestion : douleurs abdominales

BENZO(a)ANTHRACÈNE 56-55-3

Peau : peut être absorbé

BENZO(b)FLUORANTHÈNE 205-99-2

Peau : peut être absorbé

BENZO(ghi)FLUORANTHÈNE 203-12-3

Peau : peut être absorbé

BENZO(k)FLUORANTHÈNE 207-08-9

Peau : peut être absorbé

BENZO(ghi)PERYLENE 191-24-2

Peau : peut être absorbé

BENZO(a)PYRÈNE 50-32-8

gènes et malformations congénitales

DIBENZO(a,h)ANTHRACÈNE 53-70-3

yeux; peau; voies respiratoires

peau

Peau : photosensibilisation

Yeux : rougeur, douleur

 

Retour

Formule chimique

Chemical

synonymes
Code UN

Numero CAS

120127

ANTHRACÈNE

Anthracine;
Volatils du brai de goudron de houille : anthracène ;
huile verte;
paranaphtalène ;
Tétra olive N2G

120-12-7

56553

BENZO(a)ANTHRACÈNE

Benzanthracène;
1,2-Benzanthracène;
1,2-Benz(a)anthracène ;
Benzanthrène;
1,2-Benzanthrène;
Benzoanthracène;
Benzo(a)phénanthrène ;
2,3-benzophénanthrène ;
2,3-Benzphénanthrène;
Naphthracène

56-55-3

205992

BENZO(b)FLUORANTHÈNE

Benz(e)acéphénanthrylène ;
3,4-Benz(e)acéphénanthrylène ;
2,3-Benzfluoranthène ;
3,4-Benzfluoranthène ;
Benz(b)fluoranthène ;
Benzo(e)fluoranthène ;
2,3-benzofluoranthène ;
3,4-benzofluoranthène

205-99-2

203123

BENZO(g,h,i)FLUORANTHÈNE

2,13-benzofluoranthène ;
7,10-benzofluoranthène

203-12-3

207089

BENZO(k)FLUORANTHÈNE

8,9-benzofluoranthène ;
11,12-benzofluoranthène ;
11,12-benzo(k)fluoranthène ;
2,3,1',8'-binaphtylène;
Dibenzo(b,jk)fluorène

207-08-9

191242

BENZO(g,h,i)PERYLÈNE

1,12-Benzoperylène;
1,12-Benzpérylène

191-24-2

50328

BENZO(a)PYRÈNE

Benzo(d,e,f)chrysène ;
3,4-benzopyrène ;
6,7-benzopyrène ;
Benz(a)pyrène ;
3,4-Benzpyrène ;
3,4-Benz(a)pyrène

50-32-8

218019

CHRYSÈNE

1,2-benzophénanthrène ;
Benzo(a)phénanthrène ;
1,2-Benzphénanthrène;
Benz(a)phénanthrène ;
1,2,5,6-dibenzonaphtalène

218-01-9

226368

DIBENZ(a,h)ACRIDINE

7-azadibenz(a,h)anthracène;
dibenz(a,d)acridine ;
1,2,5,6-dibenzacridine;
1,2,5,6-dibenzoacridine ;
1,2,5,6-Dinaphtacridine

226-36-8

224420

DIBENZ(a,j)ACRIDINE

7-azadibenz(a,j)anthracène;
Db(a,j)ac ;
dibenz(a,f)acridine ;
1,2,7,8-dibenzacridine;
3,4,5,6-dibenzacridine;
dibenzo(a,j)acridine ;
3,4,6,7-Dinaphtacridine

224-42-0

53703

DIBENZ(a,h)ANTHRACÈNE

1,2:5,6-benzanthracène;
DBA ;
1,2,5,6-DBA;
1,2:5,6-dibenzanthracène;
1,2:5,6-dibenz(a)anthracène;
Dibenzo(a,h)anthracène;
1,2:5,6-Dibenzoanthracène

53-70-3

132649

DIBENZOFURANE

oxyde de 2,2'-biphénylène;
oxyde de 2,2'-biphénylylène;
Dibenzo(b,d)furanne ;
Oxyde de diphénylène

132-64-9

189640

DIBENZO(a,h)PYRÈNE

DB(a,h)p ;
Dibenzo(b,def)chrysène ;
1,2,6,7-Dibenzopyrène;
3,4,8,9-Dibenzopyrène

189-64-0

192654

DIBENZO(a,e)PYRÈNE

DB(a,e)p ;
1,2,4,5-Dibenzopyrène;
Naphto(1,2,3,4-def)chrysène

192-65-4

189559

DIBENZO(a,i)PYRÈNE

Benzo(rst)pentaphène ;
dibenzo(b,h)pyrène;
1,2,7,8-Dibenzopyrène;
3,4:9,10-dibenzopyrène;
dibenz(a,i)pyrène;
1,2:7,8-dibenzpyrène;
3,4:9,10-dibenzpyrène

189-55-9

206440

FLUORANTHÈNE

1,2-benzacénaphtène ;
Benzène, 1,2-(1,8-naphtylène)- ;
Benzo(jk)fluorène ;
1,2-(1,8-naphtalènediyl)benzène;
1,2-(1,8-naphtylène)benzène

206-44-0

83329

NAPHTHACÈNE

Acénaphtylène, 1,2-dihydro-;
1,8-éthylènenaphtalène;
naphtylèneéthylène;
Périéthylènenaphtalène

83-32-9

198550

PÉRYLÈNE

Dibenz(de,kl)anthracène;
péri-dinaphtalène ;
Périlène

198-55-0

85018

PHÉNANTHRÈNE

Volatils du brai de houille : phénanthrène ;
Phénantrine

85-01-8

129000

PYRÈNE

Benzo(def)phénanthrène ;
Volatils du brai de houille : pyrène

129-00-0

 

Retour

Nom chimique
Numero CAS

Couleur/Forme

Point d'ébullition (°C)

Point de fusion (°C)

Masse moléculaire

Solubilité dans l'eau

Densité relative (eau=1)

Densité de vapeur relative (air=1)

Pression de vapeur/ (Kpa)

Inflamm.
Limites

Point d'éclair (ºC)

Point d'allumage automatique (°C)

CHLORURE DE BENZAL
98-87-3

liquide huileux incolore

205

- 17

161.03

insolent

1.26

5.6

0.04

1
11 ul

93

CHLORURE DE BENZATHONIUM
121-54-0

cristaux incolores

164-166

448.10

v sol

CHLORURE DE BENZÈNE
108-90-7

liquide incolore

132

- 45

112.56

insolent

1.1058

3.88

1.17

1.8
9.6 ul

27

638

BENZOTRICHLORURE
98-07-7

liquide clair, incolore à jaunâtre; liquide huileux

221

-5

195.48

réagit

1.3756

6.77

20 Pa

2.1
6.5 ul

127 cc

211

CHLORURE DE BENZOYLE
98-88-4

liquide transparent et incolore; liquide légèrement brun

197

- 1.0

140.57

se décompose

1.2120

4.9

50 Pa

1.2
4.9 ul

88

197

BROMURE DE BENZYLE
100-39-0

liquide transparent; liquide incolore à jaune

198-199

- 4.0

171.04

insolent

@ 22ºC/ 0ºC; 1.443

5.9

@ 32.2 ºC, 10.mm Hg

CHLORURE DE BENZYLE
100-44-7

liquide incolore à légèrement jaune

179

- 45

126.58

insolent

1.100

4.4

120 Pa

1.1
14.0 ul

67 cc

585

CHLOROFORMIATE DE BENZYLE
501-53-1

liquide huileux; liquide incolore à jaune pâle

103

170.60

1.20

BROMOBENZÈNE
108-86-1

liquide mobile; incolore

156

- 30.6

157.02

insolent

1.4950

5.41

@ 40 ºC

51

CAMPHÈNE CHLORÉ
8001-35-2

solide cireux jaune; solide cireux ambre

65-90

414

insolent

@ 25 ºC

14.3

@ 25(°C)

135

CHLOROBENZILATE
510-15-6

solide incolore (pur)

@ 0.04 mm Hg

36- 37.3

325.20

10 mg/l

1.2816

2.2x
10- 6mmHg

4-CHLOROMÉTHYL BIPHÉNYLE
1667-11-4

72

202.67

1-CHLORONAPHTALÈNE
90-13-1

liquide huileux; cristaux d'alcool, d'acétone

259

- 2.5

162.61

insolent

1.19382

5.6

@ 25 ºC

> 558

o-CHLOROTOLUÈNE
95-49-8

liquide incolore

159

35.1

126.6

insolent

1.0826

@ 25 ºC

DDT
50-29-3

comprimés allongés biaxiaux; chimiquement pur p, p-ddt se compose d'aiguilles blanches; cristaux incolores ou poudre blanche à légèrement blanc cassé

260

108.5

354.50

insolent

0.98

1.5x
10- 7 mmHg

o-DICHLOROBENZÈNE
95-50-1

liquide incolore

181

- 17

147.01

insolent

1.3048

5.05

@ 25 ºC

2
9 ul

m-DICHLOROBENZÈNE
541-73-1

liquide incolore

173

- 24.7

147.00

insolent

1.2884

@ 25 ºC

p-DICHLOROBENZÈNE
106-46-7

cristaux blancs; prismes monocliniques, feuilles d'acétone; disponible sous forme de cristaux purs

174

53

147.01

insolent

1.2475

5.08

à 55 °C

2.5
16 ul

66 cc

413

HEXACHLOROBENZENE
118-74-1

aiguilles en alcool benzénique; aiguilles blanches

325

231

284.80

insolent

@ 23.6 ºC

9.83

<0.1 Pa

242

HEXACHLORONAPHTALÈNE
1335-87-1

solide blanc

344-388

137

334.74

insolent

1.78

11.6

@ 25 ºC

HEXACHLOROPHÈNE
70-30-4

aiguilles de benzène; blanc à brun clair, poudre cristalline

164

406.92

insolent

OCTACHLORONAPHTALÈNE
2234-13-1

jaune pâle; aiguilles en benzène et tétrachlorure de carbone ; solide jaune cireux

440

192

403.74

insolent

2.00

13.9

PENTACHLOROBENZÈNE
608-93-5

solide cristallin incolore

277

86

250.14

insolent

@ 16.5 ºC

8.6

2.2 Pa

PENTACHLORONAPHTALÈNE
1321-64-8

solide blanc; poudre blanche; solide jaune pâle

327-371

120

300.41

insolent

1.7

10.4

<133 Pa

BIPHÉNYLE POLYCHLORÉ (AROCLOR 1242)
53469-21-9

huile mobile incolore

325-366

261

@ 25

@ 25 ºC/15.5 ºC

@ 25 ºC

176-180 av.

BIPHÉNYLE POLYCHLORÉ (AROCLOR 1254)
11097-69-1

liquide visqueux jaune clair

365-390

327

insolent

@ 65 ºC/15.5 ºC

à 25 °C

> 141

CHLORURE DE TÉRÉPHTALOYLE
100-20-9

aiguilles incolores

259

83.5

203.02

réagit

7.0

<10 Pa

180

1,2,4,5-TÉTRACHLOROBENZÈNE
95-94-3

flocons blancs, cristaux

245

139.5

215.90

insolent

1.9

7.4

à 25 °C

155 cc

TÉTRACHLORONAPHTALÈNE
1335-88-2

cristaux; solide jaune pâle; solide incolore à jaune pâle

312-360

182

265.94

insolent

1.59 - 1.65

9.2

@ 25 ºC

210 oc

2,3,7,8-TETRACHLORO-DIBENZO-p-DIOXINE
1746-01-6

aiguilles incolores

305-306

322

@ 25 ºC

1,2,3-TRICHLOROBENZÈNE
87-61-6

plaquettes d'alcool; cristaux blancs

221

52.6

181.46

insolent

1.69

6.26

@ 40 ºC

1127 cc

1,2,4-TRICHLOROBENZÈNE
120-82-1

liquide incolore; cristaux rhombiques

214

17

181.46

insolent

1.5

6.26

à 25 °C

2.5
6.6 ul

105

571

1,3,5-TRICHLOROBENZÈNE
108-70-3

cristaux blancs; longues aiguilles

208

63.5

181.45

insolent

6.26

à 78 °C

> 110

TRICHLORONAPHTALÈNE
1321-65-9

solide incolore à jaune pâle

304-354

92.78

231.5

insolent

1.58

8.0

<133 Pa

200 oc

 

Retour

Nom chimique
Numero CAS

Physique

Chemical

Classe ou division UN / Risques subsidiaires

CHLORURE DE BENZAL
98-87-3

Au contact de surfaces chaudes ou de flammes, cette substance se décompose en formant des fumées toxiques de composés chlorés • Réagit violemment avec les oxydants forts ou les métaux • Au contact de l'air, dégage des fumées corrosives (chlorure d'hydrogène)

6.1

CHLORURE DE BENZATHONIUM
121-54-0

Lors de sa combustion, il se forme des gaz toxiques et irritants (chlorure d'hydrogène, azote et oxydes de carbone) • Dégage des fumées toxiques en cas d'incendie

CHLORURE DE BENZÈNE
108-90-7

La vapeur est plus lourde que l'air et peut se déplacer sur le sol; allumage à distance possible

La substance se décompose en chauffant fortement, en brûlant et au contact de surfaces chaudes, produisant des fumées corrosives et toxiques • Réagit avec les oxydants forts • Réagit violemment avec les chlorates, le diméthylsulfoxyde et les métaux alcalins en provoquant des risques d'incendie et d'explosion • Attaque le caoutchouc

3

CHLORURE DE BENZOYLE
98-88-4

La vapeur est plus lourde que l'air

Au contact de surfaces chaudes ou de flammes, cette substance se décompose en formant des gaz très toxiques et corrosifs (phosgène et HCl) • La substance se décompose violemment en chauffant fortement ou au contact d'alcalis, d'amines, d'autres composés basiques et de DMSO, en provoquant des risques d'incendie et d'explosion • Réagit violemment avec les oxydants puissants • Réagit avec l'eau ou la vapeur en produisant de la chaleur et des fumées toxiques et corrosives • Attaque de nombreux métaux formant de l'hydrogène gazeux inflammable, également au contact de sels métalliques, d'alcools, d'amines et de bases fortes

8

BROMURE DE BENZYLE
100-39-0

6.1 / 8

CHLORURE DE BENZYLE
100-44-7

La substance va polymériser sous l'influence de tous les métaux communs à l'exception du nickel et du plomb, avec dégagement de fumées corrosives (chlorure d'hydrogène), avec des risques d'incendie ou d'explosion • Lors de sa combustion, il se forme des fumées toxiques et corrosives (chlorure d'hydrogène) • Réagit vigoureusement avec les oxydants forts • Réagit avec l'eau en produisant des fumées corrosives (chlorure d'hydrogène) • Attaque de nombreux métaux en présence d'eau

6.1 / 8

CHLOROFORMIATE DE BENZYLE
501-53-1

8

BROMOBENZÈNE
108-86-1

3

CAMPHÈNE CHLORÉ
8001-35-2

La substance se décompose en chauffant fortement, en brûlant et/ou sous l'influence d'alcalis, d'une forte lumière solaire et de catalyseurs comme le fer , produisant des fumées toxiques • Attaque le fer • Incompatible avec les pesticides fortement alcalins

CHLOROBENZILATE
510-15-6

6.1

5-CHLORO-o-TOLUIDINE
95-79-4

6.1

o-CHLOROTOLUÈNE
95-49-8

3

p-DICHLOROBENZÈNE
106-46-7

La vapeur est plus lourde que l'air

Lors de sa combustion, il se forme des fumées toxiques et corrosives, notamment du phosgène, du chlorure d'hydrogène • La substance se décompose au contact d'acides ou de vapeurs acides, produisant des fumées très toxiques • Réagit avec les oxydants forts, les agents réducteurs forts et les métaux alcalins en provoquant des risques d'incendie et d'explosion • Attaque certaines formes de plastique, caoutchouc, revêtements

HEXACHLOROBENZENE
118-74-1

La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des fumées toxiques • Réagit violemment avec le diméthylformamide au-dessus de 65°C

6.1

HEXACHLOROPHÈNE
70-30-4

6.1

OCTACHLORONAPHTALÈNE
2234-13-1

La substance se décompose en chauffant fortement , produisant des fumées toxiques (chlore)

PENTACHLOROBENZÈNE
608-93-5

La substance se décompose en chauffant fortement ou au contact d'acides ou de fumées d'acides, produisant des fumées toxiques et irritantes (chlorure d'hydrogène).

4.1

PENTACHLORONAPHTALÈNE
1321-64-8

Au contact de surfaces chaudes ou de flammes, cette substance se décompose en formant des fumées toxiques de chlore.

BIPHÉNYLE POLYCHLORÉ (AROCLOR 1254)
11097-69-1

La substance se décompose en cas d'incendie, produisant des gaz irritants et toxiques

9

1,2,4,5-TÉTRACHLOROBENZÈNE
95-94-3

Explosion de poussière possible si sous forme de poudre ou de granulés mélangés à l'air

Lors de sa combustion, il forme du phosgène • La substance se décompose en chauffant fortement ou en brûlant, produisant des fumées toxiques et corrosives comprenant du chlorure d'hydrogène et du phosgène • agit violemment avec une base forte, des oxydants forts provoquant un risque d'explosion • n chauffée avec de l'hydroxyde de sodium et un solvant (méthanol ou éthylène glycol) pour préparer le trichlorophénol, de graves explosions se sont produites

3

1,2,3-TRICHLOROBENZÈNE
87-61-6

6.1

1,2,4-TRICHLOROBENZÈNE
120-82-1

La substance se décompose en chauffant fortement ou en brûlant, produisant des fumées toxiques et irritantes (phosgène, chlore et chlorure d'hydrogène) • Réagit violemment avec les oxydants, les acides et les vapeurs acides

6.1

1,3,5-TRICHLOROBENZÈNE
108-70-3

6.1

TRICHLOROMÉTHYLBENZÈNE
98-07-7

8

TRICHLORONAPHTALÈNE
1321-65-9

La substance se décompose en chauffant fortement et en brûlant , produisant des fumées toxiques et corrosives comprenant du chlorure d'hydrogène, du phosgène) • Réagit avec les oxydants forts avec des risques d'incendie et d'explosion

Pour la classe UN : 1.5 = matières très peu sensibles présentant un risque d'explosion en masse ; 2.1 = gaz inflammable ; 2.3 = gaz toxique ; 3 = liquide inflammable ; 4.1 = solide inflammable ; 4.2 = matière sujette à l'inflammation spontanée ; 4.3 = substance qui, au contact de l'eau, dégage des gaz inflammables ; 5.1 = substance comburante ; 6.1 = toxique ; 7 = radioactif ; 8 = substance corrosive

 

Retour

Page 7 de 122

" AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : L'OIT n'assume aucune responsabilité pour le contenu présenté sur ce portail Web qui est présenté dans une langue autre que l'anglais, qui est la langue utilisée pour la production initiale et l'examen par les pairs du contenu original. Certaines statistiques n'ont pas été mises à jour depuis la production de la 4ème édition de l'Encyclopédie (1998)."

Table des matières

Établissements et services de soins de santé Références

Abdo, R et H Chriske. 1990. HAV-Infektionsrisiken im Krankenhaus, Altenheim und Kindertagesstätten. Dans Arbeitsmedizin im Gesundheitsdienst, Bande 5, édité par F Hofmann et U Stössel. Stuttgart : Gentner Verlag.

Acton, W. 1848. Sur les avantages du caouchoue et de la gutta-percha pour protéger la peau contre la contagion des poisons animaux. Lancette 12: 588.

Ahlin, J. 1992. Études de cas interdisciplinaires dans des bureaux en Suède. Dans Espace corporatif et architecture. Vol. 2. Paris : Ministère de l'équipement et du logement.

Akinori, H et O Hiroshi. 1985. Analyse de la fatigue et des conditions de santé chez les infirmières hospitalières. J Science du travail 61: 517-578.

Allmeers, H, B Kirchner, H Huber, Z Chen, JW Walter et X Baur. 1996. La période de latence entre l'exposition et les symptômes de l'allergie au latex naturel : suggestions de prévention. Dtsh Med Wochenschr 121 (25/26):823-828.

Alter, MJ. 1986. Sensibilité au virus varicelle-zona chez les adultes à haut risque d'exposition. Infec Contr Hosp Epid 7: 448-451.

—. 1993. La détection, la transmission et les résultats de l'infection par l'hépatite C. Désinfecter les agents 2: 155-166.

Alter, MJ, HS Margolis, K Krawczynski, FN Judson, A Mares, WJ Alexander, PY Hu, JK Miller, MA Gerber et RE Sampliner. 1992. L'histoire naturelle de l'hépatite C communautaire aux États-Unis. New Engl J Med 327: 1899-1905.

Conférence américaine des hygiénistes industriels gouvernementaux (ACGIH). 1991. Documentation des valeurs limites d'exposition et des indices d'exposition biologique, 6e édition. Cincinnati, Ohio : ACGIH.

—. 1994. VLE : valeurs limites d'exposition et indices d'exposition biologique pour 1994-1995. Cincinnati, Ohio : ACGIH.

Association hospitalière américaine (AHA). 1992. Mise en œuvre de pratiques d'aiguille plus sûres. Chicago, Illinois : AHA.

Institut américain des architectes. 1984. Détermination des besoins en espace hospitalier. Washington, DC : Presse de l'Institut américain des architectes.

Comité de l'American Institute of Architects sur l'architecture pour la santé. 1987. Lignes directrices pour la construction et l'équipement des installations hospitalières et médicales. Washington, DC : American Institute of Acrchitects Press.

Société américaine des ingénieurs en chauffage, réfrigération et climatisation (ASHRAE). 1987. Établissements de santé. Dans Manuel ASHRAE : Systèmes et applications de chauffage, de ventilation et de climatisation. Atlanta, Géorgie : ASHRAE.

Anon. 1996. Nouveaux médicaments pour l'infection à VIH. Lettre Médicale Médicamenteuse et Thérapeutique 38: 37.

Axelsson, G, R Rylander et I Molin. 1989. Issue de la grossesse en relation avec des horaires de travail irréguliers et incommodes. Brit J Ind Med 46: 393-398.

Beatty, JSK Ahern et R Katz. 1977. Privation de sommeil et vigilance des anesthésistes lors d'une chirurgie simulée. Dans Vigilance, édité par RR Mackie. New York : presse plénière.

Beck-Friis, B, P Strang et PO Sjöden. 1991. Stress au travail et satisfaction au travail dans les soins à domicile en milieu hospitalier. Journal des soins palliatifs 7 (3): 15-21.

Benenson, AS (éd.). 1990. Contrôle des maladies transmissibles chez l'homme, 15e édition. Washington, DC : Association américaine de santé publique.

Bertold, H, F Hofmann, M Michaelis, D Neumann-Haefelin, G Steinert et J Wölfle. 1994. Hépatite C—Risiko für Beschäftigte im Gesundheitsdienst? Dans Arbeitsmedizin im Gesundheitsdienst, Bande 7, édité par F Hofmann, G Reschauer et U Stössel. Stuttgart : Gentner Verlag.

Bertram, DA. 1988. Caractéristiques des quarts de travail et performance des résidents de deuxième année dans un service d'urgence. État de New York J Med 88: 10-14.

Berufsgenossenschaft für Gesundheitsdienst und Wohlfahrtspflege (BGW). 1994. Geschäftsbericht.

Bissel, L et R Jones. 1975. Les médecins handicapés ignorés par leurs pairs. Présenté à l'American Medical Association Conference on the Imparied Physician, 11 avril, San Francisco, CA.

Bitker, TE. 1976. Tendre la main au médecin déprimé. JAMA 236 (15): 1713-1716.

Blanchard, M, MM Cantel, M Faivre, J Girot, JP Ramette, D Thely et M Estryn-Béhar. 1992. Incidence des rythmes biologiques sur le travail de nuit. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Toulouse : Édition Octares.

Blanpain, C et M Estryn-Béhar. 1990. Mesures d'ambiance physique dans dix services hospitaliers. Performances 45: 18-33.

Blaycock, B. 1995. Allergies au latex : vue d'ensemble, prévention et implications pour les soins infirmiers. Gestion des plaies de stomie 41(5):10-12,14-15.

Blazer, MJ, FJ Hickman, JJ Farmer et DJ Brenner. 1980. Salmonella typhi: Le laboratoire comme réservoir d'infection. Journal of Infectious Diseases 142: 934-938.

Coup, RJ et MIV Jayson. 1988. Maux de dos. Dans Aptitude au travail : l'approche médicale, édité par FC Edwards, RL McCallum et PJ Taylor. Oxford : presse universitaire d'Oxford.

Boehm, G et E Bollinger. 1990. Importance des facteurs environnementaux sur les volumes d'alimentation entérale tolérés pour les patients dans les unités de soins intensifs néonatals. Praxis maternelle 58 (6): 275-279.

Bongers, P, RD Winter, MAJ Kompier et VV Hildebrandt. 1992. Facteurs psychosociaux au travail et maladies musculosquelettiques. Revue de la littérature. Leiden, Pays-Bas : TNO.

Bouhnik, C, M Estryn-Béhar, B Kapitaniak, M Rocher et P Pereau. 1989. Le roulage dans les établissements de soins. Document pour le médecin du travail. INRS 39: 243-252.

Boulard, R. 1993. Les indices de santé mentale du personnel infirmier : l'impact de la charge de travail, de l'autonomie et du soutien social. Dans La psychologie du travail à l'aube du XXI° siècle. Actes du 7° Congrès de psychologie du travail de langue française. Issy-les-Moulineaux : Editions EAP.

Breakwell, directeur général. 1989. Faire face à la violence physique. Londres : Société britannique de psychologie.

Bruce, DL et MJ Bach. 1976. Effets des traces de concentrations de gaz anesthésiques sur les performances comportementales du personnel de la salle d'opération. DHEW (NIOSH) Publication n° 76-169. Cincinnati, Ohio : NIOSH.

Bruce, DL, KA Eide, HW Linde et JE Eckenhoff. 1968. Causes de décès chez les anesthésiologistes : Une enquête de 20 ans. Anesthésiologie 29: 565-569.

Bruce, DL, KA Eide, NJ Smith, F Seltzer et MH Dykes. 1974. Une enquête prospective sur la mortalité des anesthésiologistes, 1967-1974. Anesthésiologie 41: 71-74.

Burhill, D, DA Enarson, EA Allen et S Grzybowski. 1985. La tuberculose chez les infirmières en Colombie-Britannique. Can Med Assoc J 132: 137.

Burke, FJ, MA Wilson et JF McCord. 1995. Allergie aux gants en latex dans la pratique clinique : Rapports de cas. Quintessence International 26 (12): 859-863.

Buring, JE, CH Hennekens, SL Mayrent, B Rosner, ER Greenberg et T Colton. 1985. Expériences de santé du personnel de salle d'opération. Anesthésiologie 62: 325-330.

Burton, R. 1990. Hôpital St. Mary's, île de Wight : Un contexte approprié pour les soins. Brit Med J 301: 1423-1425.

Büssing, A. 1993. Stress et épuisement professionnel en soins infirmiers : études sur différentes structures de travail et horaires de travail. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Cabal, C, D Faucon, H Delbart, F Cabal et G Malot. 1986. Construction d'une blanchisserie industrielle aux CHU de Saint-Etienne. Arch Mal Prof 48 (5): 393-394.

Callan, JR, RT Kelly, ML Quinn, JW Gwynne, RA Moore, FA Muckler, J Kasumovic, WM Saunders, RP Lepage, E Chin, I Schoenfeld et DI Serig. 1995. Évaluation des facteurs humains de la curiethérapie à postcharge à distance. NUREG/CR-6125. Vol. 1. Washington, DC : Commission de réglementation nucléaire

Cammock, R. 1981. Bâtiments de soins de santé primaires : Guide d'information et de conception pour les architectes et leurs clients. Londres : presse architecturale.

Cardo, D, P Srivastava, C Ciesielski, R Marcus, P McKibben, D Culver et D Bell. 1995. Étude cas-témoins de la séroconversion au VIH chez les travailleurs de la santé après une exposition percutanée à du sang infecté par le VIH (résumé). Contrôle des infections Hosp Epidemiol 16 suppl.:20.

Carillo, T, C Blanco, J Quiralte, R Castillo, M Cuevas et F Rodriguez de Castro. 1995. Prévalence de l'allergie au latex chez les travailleurs de serre. J Allergie Clin Immunol 96(5/1):699-701.

Catananti, C et A Cambieri. 1990. Igiene e Tecnica Ospedaliera (Hygiène et organisation hospitalières). Rome : II Pensiero Scientifico Editore.

Catananti, C, G Damiani, G Capelli et G Manara. 1993. Conception des bâtiments et sélection des matériaux et de l'ameublement à l'hôpital : examen des directives internationales. In Indoor Air '93, Actes de la 6e Conférence internationale sur la qualité de l'air intérieur et le climat 2: 641-646.

Catananti, C, G Capelli, G Damiani, M Volpe et GC Vanini. 1994. Évaluation à critères multiples dans la planification de la sélection des matériaux pour les établissements de soins de santé. Identification préliminaire des critères et des variables. Dans Bâtiments Sains '94, Actes de la 3ème Conférence Internationale 1: 103-108.

Cats-Baril, WL et JW Frymoyer. 1991. L'économie des troubles de la colonne vertébrale. Dans La colonne vertébrale adulte, édité par JW Frymoyer. New York : Raven Press.

Centres de contrôle des maladies (CDC). 1982. Syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA): Précautions pour le personnel des laboratoires cliniques. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 31: 577-580.

—. 1983. Syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA): Précautions pour les travailleurs de la santé et les professionnels apparentés. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 32: 450-451.

—. 1987a. Infection par le virus de l'immunodéficience humaine chez les travailleurs de la santé exposés au sang de patients infectés. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 36: 285-289.

—. 1987b. Recommandations pour la prévention de la transmission du VIH dans les établissements de santé. Morb mortel hebdomadaire Reps 36 supplément 2:3S-18S.

—. 1988a. Précautions universelles pour la prévention de la transmission du virus de l'immunodéficience humaine, du virus de l'hépatite B et d'autres agents pathogènes à diffusion hématogène dans les établissements de soins de santé. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 37 : 377-382,387, 388-XNUMX.

—. 1988b. Lignes directrices pour la prévention de la transmission du virus de l'immunodéficience humaine et du virus de l'hépatite B aux travailleurs de la santé et de la sécurité publique. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 37 supplément 6:1-37.

—. 1989. Lignes directrices pour la prévention de la transmission du virus de l'immunodéficience humaine et du virus de l'hépatite B aux travailleurs de la santé et de la sécurité publique. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 38 supplément 6.

—. 1990. Déclaration du service de santé publique sur la gestion de l'exposition professionnelle au virus de l'immunodéficience humaine, y compris les considérations concernant l'utilisation post-exposition. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 39 (no RR-1).

—. 1991a. Virus de l'hépatite B : une stratégie globale pour éliminer la transmission aux États-Unis grâce à la vaccination universelle des enfants : recommandations du Comité consultatif sur les pratiques d'immunisation (ACIP). Représentant hebdomadaire Morb Mortel 40 (no RR-13).

—. 1991b. Recommandations pour prévenir la transmission du virus de l'immunodéficience humaine et du virus de l'hépatite B aux patients lors d'interventions invasives sujettes à l'exposition. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 40 (no RR-8).

—. 1993a. Pratiques recommandées de contrôle des infections en dentisterie. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 42 (n° RR-8):1-12.

—. 1993b. Biosécurité dans les laboratoires microbiens et biomédicaux, 3e édition. Publication du DHHS (CDC) n° 93-8395. Atlanta, Géorgie : CDC.

—. 1994a. Rapport de surveillance du VIH/SIDA. Vol. 5(4). Atlanta, Géorgie : CDC.

—. 1994b. Bulletin d'information sur la prévention du VIH/SIDA. Vol. 5(4). Atlanta, Géorgie : CDC.

—. 1994c. Virus de l'immunodéficience humaine dans les foyers - États-Unis. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 43: 347-356.

—. 1994d. Rapport de surveillance du VIH/SIDA. Vol. 6(1). Atlanta, Géorgie : CDC.

—. 1994e. Lignes directrices pour prévenir la transmission de Mycobacterium tuberculosis dans les établissements de santé. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 43 (n° RR-13):5-50.

—. 1995. Étude cas-témoins de la séroconversion au VIH chez les travailleurs de la santé après une exposition percutanée à du sang infecté par le VIH—France, Royaume-Uni et États-Unis. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 44: 929-933.

—. 1996a. Rapport de surveillance du VIH/SIDA. Vol 8(2). Atlanta, Géorgie : CDC.

—. 1996b. Mise à jour : Recommandations provisoires du Service de santé publique pour la chimioprophylaxie après une exposition professionnelle au VIH. Représentant hebdomadaire Morb Mortel 45: 468-472.

Charney, W (éd.). 1994. Éléments essentiels de la sécurité des hôpitaux modernes. Boca Raton, Floride : Éditeurs Lewis.

Chou, T, D Weil et P Arnmow. 1986. Prévalence des anticorps de la rougeole chez le personnel hospitalier. Infec Contr Hosp Epid 7: 309-311.

Chriske, H et A Rossa. 1991. Hepatitis-C-Infektionsgefährdung des medizinischen Personals. Dans Arbeitsmedizin im Gesundheitsdienst, Bande 5, édité par F Hofmann et U Stössel. Stuttgart : Gentner Verlag.

Clark, DC, E Salazar-Gruesco, P Grabler, J Fawcett. 1984. Prédicteurs de la dépression au cours des 6 premiers mois de stage. Am J Psychiatry 141: 1095-1098.

Clemens, R, F Hofmann, H Berthold et G Steinert. 1992. Prävalenz von Hepatitis, A, B et C bei Bewohern einer Einrichtung für geistig Behinderte. Sozialpadiatrie 14: 357-364.

Cohen, FR. 1980. Exposition anesthésique en milieu de travail. Littleton, MA : PSG Publishing Co.

Cohen, EN, JW Bellville et BW Brown, Jr. 1971. Anesthésie, grossesse et fausse couche : Une étude des infirmières et des anesthésistes de salle d'opération. Anesthésiologie 35: 343-347.

—. 1974. Maladie professionnelle chez le personnel de salle d'opération : une étude nationale. Anesthésiologie 41: 321-340.

—. 1975. Une enquête sur les risques pour la santé liés à l'anesthésie chez les dentistes. J Am Dent Assoc 90: 1291-1296.

Commission des Communautés européennes. 1990. Recommandation de la Commission du 21 février 1990 sur la protection des personnes contre l'exposition au radon dans les environnements intérieurs. 90/143/Euratom (traduction italienne).

Cooper, JB. 1984. Vers la prévention des mésaventures anesthésiques. Cliniques internationales d'anesthésiologie 22: 167-183.

Cooper, JB, RS Newbower et RJ Kitz. 1984. Une analyse des erreurs majeures et des défaillances de l'équipement dans la gestion de l'anesthésie : Considérations pour la prévention et la détection. Anesthésiologie 60 (1): 34-42.

Costa, G, R Trinco et G Schallenberg. 1992. Problèmes de confort thermique dans un bloc opératoire équipé d'un système à flux d'air laminaire Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar M, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Cristofari, MF, M Estryn-Béhar, M Kaminski et E Peigné. 1989. Le travail des femmes à l'hôpital. Informations Hospitalières 22 / 23: 48-62.

Conseil des Communautés européennes. 1988. Directive du 21 décembre 1988 pour se rapprocher des lois des pays membres sur les produits de construction. 89/106/CEE (traduction italienne).

de Chambost, M. 1994. Alarmes sonnantes, soignantes trébuchantes. Objectif soins 26: 63-68.

de Keyser, V et AS Nyssen. 1993. Les erreurs humaines en anesthésies. Le travail humain 56(2/3):243-266.

Arrêté du Président du Conseil des Ministres. 1986. Directive aux régions sur les exigences des établissements de soins de santé privés. 27 juin.

Dehlin, O, S Berg, GBS Andersson et G Grimby. 1981. Effet de l'entraînement physique et des conseils ergonomiques sur la perception psychosociale du travail et sur l'évaluation subjective de l'insuffisance lombaire. Scand J Réadaptation 13: 1-9.

Delaporte, MF, M Estryn-Béhar, G Brucker, E Peigne et A Pelletier. 1990. Pathologie dermatologique et exercice professionnel en milieu hospitalier. Arch Mal Prof 51 (2): 83-88.

Denisco, RA, JN Drummond et JS Gravenstein. 1987. L'effet de la fatigue sur la performance d'une tâche de surveillance anesthésique simulée. J Clin Monit 3: 22-24.

Devienne, A, D Léger, M Paillard, A Dômont. 1995. Troubles du sommeil et de la vigilance chez des généralistes de garde en région parisienne. Arch Mal Prof 56(5):407-409.

Donovan, R, PA Kurzman et C Rotman. 1993. Améliorer la vie des préposés aux soins à domicile : un partenariat entre le travail social et le travail. travail social 38(5):579-585..

Edling, C. 1980. Les gaz anesthésiques comme risque professionnel. Une critique. Scand J Work Environ Santé 6: 85-93.

Ehrengut, W et T Klett. 1981. Rötelnimmunstatus von Schwesternschülerinnen in Hamberger Krankenhäusern im Jahre 1979. Monatsschrift Kinderheilkdunde 129: 464-466.

Elias, J, D Wylie, A Yassi et N Tran. 1993. Élimination de l'exposition des travailleurs à l'oxyde d'éthylène des stérilisateurs hospitaliers : une évaluation du coût et de l'efficacité d'un système d'isolement. Appl Occuper Environ Hyg 8 (8): 687-692.

Engels, J, TH Senden et K Hertog. 1993. Postures de travail des infirmières en EHPAD. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Englade J, E Badet et G Becque. 1994. Vigilance et qualité de sommeil des soignants de nuit. Revue de l'infirmière 17: 37-48.

Ernst, E et V Fialka. 1994. Lombalgie idiopathique : impact actuel, orientations futures. Journal européen de médecine physique et de réadaptation 4: 69-72.

Escribà Agüir, V. 1992. Attitudes des infirmières envers le travail posté et la qualité de vie, Scand J Soc Méd 20 (2): 115-118.

Escribà Agüir V, S Pérez, F Bolumar et F Lert. 1992. Retenue des horaires de travail sur le sommeil des infirmiers. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Estryn-Béhar, M. 1990. Les groupes de parole : Une stratégie d'amélioration des relations avec les malades. Le concours médical 112 (8): 713-717.

—. 1991. Guide des risques professionnels du personnel des services de soins. Paris : Éditions Lamarre.

Estryn-Béhar, M et N Bonnet. 1992. Le travail de nuit à l'hôpital. Quelques constats à mieux prendre en compte. Arch Mal Prof 54 (8): 709-719.

Estryn-Béhar, M et F Fonchain. 1986. Les troubles du sommeil du personnel hospitalier réalisant un travail de nuit en continu. Arch Mal Prof 47(3):167-172;47(4):241.

Estryn-Béhar, M et JP Fouillot. 1990a. Étude de la charge physique du personnel soignant, Documents pour le médecin du travail. INRS: 27-33.

—. 1990b. Etude de la charge mentale et approche de la charge psychique du personnel soignant. Analyse du travail des infirmières et aides-soignantes dans 10 services de soins. Documents pour le médecin du travail INRS 42: 131-144.

Estryn-Béhar, M et C Hakim-Serfaty. 1990. Organisation de l'espace hospitalier. Hôpital technique 542: 55-63.

Estryn-Béhar, M et G Milanini. 1992. Concevoir les espaces de travail en services de soins. Technique Hospitalière 557: 23-27.

Estryn-Béhar, M et H Poinsignon. 1989. Travailler à l'hôpital. Paris : Berger Levrault.

Estryn-Béhar, M, C Gadbois et E Vaichere. 1978. Effets du travail de nuit en équipes fixes sur une population féminine. Résultats d'une enquête dans le secteur hospitalier. Arch Mal Prof 39 (9): 531-535.

Estryn-Béhar, M, C Gadbois, E Peigné, A Masson et V Le Gall. 1989b. Impact des équipes de nuit sur le personnel hospitalier masculin et féminin, en Travail posté : santé et performance, édité par G Costa, G Cesana, K Kogi et A Wedderburn. Actes du Symposium international sur le travail de nuit et posté. Francfort : Peter Lang.

Estryn-Béhar, M, M Kaminski et E Peigné. 1990. Conditions de travail pénibles et troubles musculo-squelettiques chez les travailleuses hospitalières. Int Arch Occup Environ Santé 62: 47-57.

Estryn-Béhar, M, M Kaminski, M Franc, S Fermand et F Gerstle F. 1978. Grossesse er conditions de travail en milieu hospitalier. Revue francaise gynec 73 (10) 625-631.

Estryn-Béhar, M, M Kaminski, E Peigné, N Bonnet, E Vaichère, C Gozlan, S Azoulay et M Giorgi. 1990. Stress au travail et état de santé mentale. Br J Ind Méd 47: 20-28.

Estryn-Béhar, M, B Kapitaniak, MC Paoli, E Peigné et A Masson. 1992. Aptitude à l'exercice physique dans une population de travailleuses hospitalières. Int Arch Occup Environ Santé 64: 131-139.

Estryn Béhar, M, G Milanini, T Bitot, M Baudet et MC Rostaing. 1994. La sectorisation des soins : Une organisation, un espace. Gestion hospitalière 338: 552-569.

Estryn-Béhar, M, G Milanini, MM Cantel, P Poirier, P Abriou et le groupe d'étude de l'USI. 1995a. Intérêt de la méthodologie ergonomique participative pour améliorer un service de réanimation. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, 2e édition, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

—. 1995b. Méthodologie ergonomique participative pour le nouvel aménagement d'un service de réanimation cardiologique. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, 2e édition, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Estryn-Béhar, M, E Peigné, A Masson, C Girier-Deportes, JJ Guay, D Saurel, JC Pichenot et J Cavaré. 1989a. Les femmes travaillant à l'hôpital aux différents horaires, qui sont-elles ? Que délicates-elles comme conditions de travail ? Que souhaitent-elles? Arch Mal Prof 50 (6): 622-628.

Falk, SA et NF Woods. 1973. Niveaux de bruit des hôpitaux et risques potentiels pour la santé, Nouvelle-Angleterre J Med 289: 774-781.

Fanger, PO. 1973. Evaluation du confort thermique de l'homme en pratique. Br J Ind Méd 30: 313-324.

—. 1992. Caractérisation sensorielle de la qualité de l'air et des sources de pollution. Dans Aspects chimiques, microbiologiques, sanitaires et de confort de la qualité de l'air intérieur - État de l'art en SBS, édité par H Knoppel et P Wolkoff. Dordrecht, Pays-Bas : Kluwer Academic Publishers.

Favrot-Laurens. 1992. Technologies avancées et organisation du travail des équipes hospitalières. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

—. 1992. Caractérisation sensorielle de la qualité de l'air et des sources de pollution. Dans Aspects chimiques, microbiologiques, de santé et de confort de la qualité de l'air intérieur - état de l'art dans le syndrome des bâtiments malsains, édité par H Koppel et P Wolkoff. Bruxelles et Luxembourg : CEE.

Ferstandig, LL. 1978. Traces de concentrations de gaz anesthésiques : Un examen critique de leur potentiel pathologique. Anesthétique Analg 57: 328-345.

Finley, GA et AJ Cohen. 1991. Urgence perçue et anesthésiste : réponses aux alarmes courantes du moniteur de salle d'opération. Can J Anesth 38 (8): 958-964

Ford, CV et DK Wentz. 1984. L'année de stage : Une étude du sommeil, des états d'humeur et des paramètres psychophysiologiques. South Med J 77: 1435-1442.

Friedman, RC, DS Kornfeld et TJ Bigger. 1971. Problèmes psychologiques associés à la privation de sommeil chez les internes. Journal de l'éducation médicale 48: 436-441.

Friele, RD et JJ Knibbe. 1993. Surveillance des obstacles à l'utilisation des lève-personnes dans les soins à domicile tels que perçus par le personnel infirmier. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. LandsbergLech : Ecomed Verlag.

Gadbois, CH. 1981. Aides soignantes et infirmières de nuit. Dans Conditions de travail et de vie quotidienne. Montrougs : Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail.

Gadbois, C, P Bourgeois, MM Goeh-Akue-Gad, J Guillaume et MA Urbain. 1992. Contraintes temporelles et structure de l'espace dans le processus de travail des équipes de soins. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Jeux, WP et W Tatton-Braen. 1987. Conception et développement d'hôpitaux. Londres : presse architecturale.

Gardner, Urgences et RC Hall. 1981. Le syndrome du stress professionnel. Psychosomatique 22: 672-680.

Gaube, J, H Feucht, R Laufs, D Polywka, E Fingscheidt et HE Müller. 1993. Hepatitis A, B und C als desmoterische Infecktionen. Gessundheitwesen et Desinfextion 55: 246-249.

Gerberding, JL. Sd Essai ouvert de la chimioprophylaxie post-exposition à la zidovudine chez les travailleurs de la santé exposés professionnellement au virus de l'immunodéficience humaine. Script SFGH.

—. 1995. Gestion des expositions professionnelles aux virus à diffusion hématogène. New Engl J Med 332: 444-451.

Ginesta, J. 1989. Gaz anestésicos. Dans Riesgos del Trabajo del Personal Sanitario, édité par JJ Gestal. Madrid: Éditorial Interamericana McGraw-Hill.

Gold, DR, S Rogacz, N Bock, TD Tosteson, TM Baum, FE Speizer et CA Czeiler. 1992. Travail posté en rotation, sommeil et accidents liés à la somnolence chez les infirmières hospitalières. Am J Santé publique 82 (7): 1011-1014.

Goldman, LI, MT McDonough et GP Rosemond. 1972. Stress affectant les performances chirurgicales et l'apprentissage : corrélation entre la fréquence cardiaque, l'électrocardiogramme et l'opération enregistrée simultanément sur des bandes vidéo. J Rés Surg 12: 83-86.

Graham, C, C Hawkins et W Blau. 1983. Pratique novatrice du travail social en soins de santé : gestion du stress. Dans Le travail social dans un monde agité, édité par M Dinerman. Washington, DC : Association nationale des travailleurs sociaux.

Green, A. 1992. Comment les infirmières peuvent s'assurer que les sons qu'entendent les patients ont un effet positif plutôt que négatif sur le rétablissement et la qualité de vie. Journal des soins infirmiers intensifs et intensifs 8 (4): 245-248.

Griffin, WV. 1995. Sécurité des travailleurs sociaux et des agences. Dans Encyclopédie du travail social, 19e édition. Washington, DC : Association nationale des travailleurs sociaux.

Grob, PJ. 1987. Groupe de transmission de l'hépatite B par un médecin. Lancette 339: 1218-1220.

Guardino, X et MG Rosell. 1985. Exposicion laboral à gaz anestésicos. Dans Notes techniques de prévention. N° 141. Barcelone : INSHT.

—. 1992. Exposition au travail aux gaz anesthésiques. Un risque maîtrisé ? Janus 12: 8-10.

—. 1995. Surveillance de l'exposition aux gaz anesthésiques. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagburg, F Hoffmann, U Stössel et G Westlander. Solna : Institut national de santé au travail.

Hagberg, M, F Hofmann, U Stössel et G Westlander (eds.). 1993. Santé au travail pour les travailleurs de la santé. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Hagberg, M, F Hofmann, U Stössel et G Westlander (eds.). 1995. Santé au travail pour les travailleurs de la santé. Singapour : Commission internationale de la santé au travail.

Haigh, R. 1992. L'application de l'ergonomie à la conception du lieu de travail dans les établissements de santé au Royaume-Uni Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Halm, MA et MA Alpen, 1993. L'impact de la technologie sur le patient et les familles. Cliniques de soins infirmiers d'Amérique du Nord 28 (2): 443-457.

Harber, P, L Pena et P Hsu. 1994. Antécédents personnels, formation et lieu de travail comme facteurs prédictifs de maux de dos chez les infirmières. Suis J Ind Med 25: 519-526.

Hasselhorn, HM. 1994. Prophylaxie antirétrovirale nach kontakt mit HIV-jontaminierten. Dans Flüssigkeiten en infectiologie, édité par F Hofmann. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Hasselhorn, HM et E Seidler.1993. Soins terminaux en Suède—Nouveaux aspects de la prise en charge professionnelle des mourants. Dans Santé au travail pour les soins de santé Workers, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel U et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Heptonstall, J, K Porter et N Gill. 1993. Transmission professionnelle du VIH : Résumé des rapports publiés. Londres : Centre de surveillance des maladies transmissibles AIDS Centre.

Hesse, A, Lacher A, HU Koch, J Kublosch, V Ghane et KF Peters. 1996. Mise à jour sur le sujet des allergies au latex. Hauzarzt 47 (11): 817-824.

Ho, DD, T Moudgil et M Alam. 1989. Quantification du virus de l'immunodéficience humaine de type 1 dans le sang des personnes infectées. New Engl J Med 321: 1621-1625.

Hodge, B et JF Thompson. 1990. Les nuisances sonores au bloc opératoire. Lancette 335: 891-894.

Hofmann, F et H Berthold. 1989. Zur Hepatitis-B-Gefährdung des Krankenhauspersonals-Möglichkeiten der prae-und postexpositionellen Prophylaxe. Monde médical 40: 1294-1301.

Hofmann, F et U Stössel. 1995. Santé environnementale dans les professions de la santé : risques biologiques, physiques, psychiques et sociaux pour la santé. Avis sur la santé environnementale 11: 41-55.

Hofmann, F, H Berthold et G Wehrle. 1992. Immunité contre l'hépatite A chez le personnel hospitalier. Eur J Clin Microbiol Infect Dis 11 (12): 1195.

Hofmann, F, U Stössel et J Klima. 1994. Lombalgie chez les infirmières (I). Journal européen de réadaptation physique et médicale 4: 94-99.

Hofmann, F, B Sydow et M Michaelis. 1994a. Oreillons—berufliche Gefährdung und Aspekte der epidemiologischen Entwicklung. Gessundheitwesen et Desinfextion 56: 453-455.

—. 1994b. Zur epidemiologischen Bedeutung der Varizellen. Gessundheitwesen et Desinfextion 56: 599-601.

Hofmann, F, G Wehrle, K Berthold et D Köster. 1992. L'hépatite A en tant que risque professionnel. Vaccinez 10 supplément 1:82-84.

Hofmann, F, U Stössel, M Michaelis et A Siegel. 1993. Tuberculose—Risque professionnel pour les travailleurs de la santé? Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Hofmann, F, M Michaelis, A Siegel et U Stössel. 1994. Wirbelsäulenerkrankungen im Pflegeberuf. Medizinische Grundlagen und Prävention. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Hofmann, F, M Michaelis, M Nübling et FW Tiller. 1995. Hépatite européenne - Une étude. Publication dans Vorereitung.

Hofmann, H et C Kunz. 1990. Faible risque d'infection par le virus de l'hépatite C chez les travailleurs de la santé. Infection 18: 286-288.

Holbrook, TL, K Grazier, JL Kelsey et RN Stauffer. 1984. La fréquence d'occurrence, l'impact et le coût de certaines affections musculosquelettiques aux États-Unis. Park Ridge, Il : Académie américaine des chirurgiens orthopédiques.

Hollinger, FB. 1990. Virus de l'hépatite B. Dans Virologie, édité par BN Fiedles et DM Knipe. New York : Raven Press.

Hopps, J et P Collins. 1995. Aperçu de la profession du travail social. Dans Encyclopédie du travail social, 19e édition. Washington, DC : Association nationale des travailleurs sociaux.

Hubacova, L, I Borsky et F Strelka. 1992. Problèmes de physiologie du travail des infirmières travaillant dans les services d'hospitalisation. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Hunt, LW, AF Fransway, CE Reed, LK Miller, RT Jones, MC Swanson et JW Yunginger. 1995. Une épidémie d'allergie professionnelle au latex impliquant des travailleurs de la santé. J Occuper Environ Med 37 (10): 1204-1209.

Jacobson, SF et HK MacGrath. 1983. Infirmières sous stress. New York: John Wiley & Sons.

Jacques, CHM, MS Lynch et JS Samkoff. 1990. Les effets de la perte de sommeil sur la performance cognitive des médecins résidents. J Fam Pract 30: 223-229.

Jagger, J, EH Hunt, J Brand-Elnagger et RD Pearson. 1988. Taux de blessures par piqûre d'aiguille causées par divers appareils dans un hôpital universitaire. New Engl J Med 319: 284-288.

Johnson, JA, RM Buchan et JS Reif. 1987. Effet de l'exposition aux gaz et vapeurs anesthésiques résiduaires sur les résultats de la reproduction chez le personnel vétérinaire. Am Ind Hyg Assoc J 48 (1): 62-66.

Jonasson, G, JO Holm et J Leegard. Allergie au caoutchouc : un problème de santé croissant ? Tuidsskr Ni Laegeforen 113 (11): 1366-1367.

Kandolin, I. 1993. Épuisement professionnel des infirmiers et infirmières en travail posté. Ergonomie 36(1/3):141-147.

Kaplan, RM et RA Deyo. 1988. Maux de dos chez les travailleurs de la santé. Dans Mal de dos chez les travailleurs, édité par RA Deyo. Philadelphie, Pennsylvanie : Hanley & Belfus.

Katz, R. 1983. Causes de décès chez les infirmières. Méd Occupation 45: 760-762.

Kempe, P, M Sauter et moi Lindner. 1992. Particularités des infirmières pour personnes âgées ayant suivi un programme de formation visant à réduire les symptômes du burn-out et premiers résultats sur l'issue du traitement. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Kerr, JH. 1985. Dispositifs d'avertissement. Br J Anaesth 57: 696-708.

Kestin, IG, RB Miller et CJ Lockhart. 1988. Alarmes auditives pendant la surveillance de l'anesthésie. Anesthésiologie 69 (1): 106-109.

Kinloch-de-los, S, BJ Hirschel, B Hoen, DA Cooper, B Tindall, A Carr, H Sauret, N Clumeck, A Lazzarin et E Mathiesen. 1995. Un essai contrôlé de Zidovudine dans l'infection primaire par le virus de l'immunodéficience humaine. New Engl J Med 333:408-413.

Kivimäki, M et K Lindström. 1995. Le rôle crucial de l'infirmière-chef dans un service hospitalier. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Klaber Moffet, JA, SM Chase, I Portek et JR Ennis. 1986. Une étude contrôlée pour évaluer l'efficacité de l'école de la douleur dorsale dans le soulagement de la lombalgie chronique. Colonne vertébrale 11: 120-122.

Kleczkowski, BM, C Montoya-Aguilar et NO Nilsson. 1985. Approches de la planification et de la conception des établissements de soins de santé dans les régions en développement. Vol. 5. Genève : OMS.

Klein, BR et AJ Platt. 1989. Planification et construction d'établissements de soins de santé. New York : Van Nostrand Reinhold.

Kelin, R, K Freemann, P Taylor, C Stevens. 1991. Risque professionnel d'infection par le virus de l'hépatite C chez les dentistes de la ville de New York. Lancette 338: 1539-1542.

Kraus, H. 1970. Traitement clinique des douleurs dorsales et cervicales. New York : McGraw-Hill.

Kujala, VM et KE Reilula. 1995. Symptômes dermiques et respiratoires induits par les gants chez les travailleurs de la santé dans un hôpital finlandais. Suis J Ind Med 28 (1): 89-98.

Kurumatani, N, S Koda, S Nakagiri, K Sakai, Y Saito, H Aoyama, M Dejima et T Moriyama. 1994. Les effets des rotations fréquentes du travail posté sur le sommeil et la vie familiale des infirmières hospitalières. Ergonomie 37: 995-1007.

Lagerlöf, E et E Broberg. 1989. Accidents du travail et maladies professionnelles. Dans Risques professionnels dans les professions de la santé, édité par DK Brune et C Edling. Boca Raton, Floride : CRC Press.

Lahaye, D, P Jacques, G Moens et B Viaene. 1993. L'enregistrement des données médicales obtenues par des examens médicaux préventifs sur les travailleurs de la santé. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, F, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Lampher, BP, CC Linneman, CG Cannon, MM DeRonde, L Pendy et LM Kerley. 1994. Infection par le virus de l'hépatite C chez les travailleurs de la santé : risque d'exposition et d'infection. Contrôle des infections Hosp Epidemiol 15: 745-750.

Landau, C, S Hall, SA Wartman et MB Macko. 1986. Stress dans les relations sociales et familiales pendant la résidence médicale. Journal de l'éducation médicale 61: 654-660.

Landau, K. 1992. Tension psycho-physique et phénomène d'épuisement professionnel chez les professionnels de la santé. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Landewe, MBM et HT Schroer. 1993. Élaboration d'un nouveau programme intégré de formation au transfert des patients — Prévention primaire de la lombalgie. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Lange, M. 1931. Les Muskelhärten (Myogelosen). Munich : JF Lehman Verlag.

Lange, W et KN Masihi. 1986. Durchseuchung mit Hepatitis-A- und B-Virus bei medizinischem Personal. Bundesgesundheitsol 29;183-87.

Lee, KA. 1992. Troubles du sommeil autodéclarés chez les femmes employées. Apnee15 (6): 493-498.

Lempereur, JJ. 1992. Prévention des dorso-lombalgies. Influence du vêtement de travail sur le comportement gestuel. Spécifications ergonomiques. Cah Kinésither 156, : 4.

Leppanen, RA et MA Olkinuora. 1987. Stress psychologique ressenti par le personnel soignant. Scand J Work Environ Santé 13: 1-8.

Lert, F, MJ Marne et A Gueguen. 1993. Évolution des conditions de travail des infirmières des hôpitaux publics de 1980 à 1990. Revue de l'épidémiologie et de santé publique 41: 16-29.

Leslie, PJ, JA Williams, C McKenna, G Smith et RC Heading. 1990. Heures, volume et type de travail des agents de préinscription. Brit Med J 300: 1038-1041.

Lettau, LA, HJ Alfred, RH Glew, HA Fields, MJ Alter, R Meyer, SC Hadler et JE Maynard. 1986. Transmission nosocomiale de l'hépatite delta. Ann Intern Med 104: 631-635.

Levin, H. 1992. Bâtiments sains—Où en sommes-nous, où allons-nous? Dans Aspects chimiques, microbiologiques, sanitaires et de confort de la qualité de l'air intérieur : état de l'art dans le syndrome des bâtiments malsains, édité par H Knoppel et P Wolkoff. Bruxelles et Luxembourg : CEE.

Lewittes, LR et VW Marshall. 1989. La fatigue et les inquiétudes concernant la qualité des soins chez les internes et les résidents de l'Ontario. Can Med Assoc J 140: 21-24.

Lewy, R. 1990. Employés à risque : protection et santé des travailleurs de la santé. New York : Van Nostrand Reinhold.

Lindström, A et M Zachrisson. 1973. Ryggbesvär och arbetssoförmaga Ryyggskolan. Ett Försok till mer rationeli fysikalist terapi. Socialmet T 7: 419-422.

Lippert. 1971. Déplacements dans les unités de soins. Les facteurs humains 13 (3): 269-282.

Ljungberg, AS, A Kilbom et MH Goran. 1989. Levage professionnel par les aides-soignants et les magasiniers. Ergonomie 32: 59-78.

Llewelyn-Davies, R et J Wecks. 1979. Zones d'hospitalisation. Dans Approches de la planification et de la conception des établissements de soins de santé dans les zones en développement, édité par BM Kleczkowski et R Piboleau. Genève : OMS.

Loeb, RG, BR Jones, KH Behrman et RJ Leonard. 1990. Les anesthésistes ne peuvent pas identifier les alarmes sonores. Anesthésiologie 73(3A):538.

Lotas, MJ. 1992. Effets de la lumière et du son dans l'environnement de l'unité de soins intensifs néonatals sur le nourrisson de faible poids à la naissance. Problèmes cliniques de la NAACOGS dans les soins infirmiers en périnatalité et en santé des femmes 3 (1): 34-44.

Lurie, HE, B Rank, C Parenti, T Wooley et W Snoke. 1989. Comment les internes passent-ils leurs nuits ? Une étude du temps de garde du personnel de la maison de médecine interne. New Engl J Med 320: 1673-1677.

Luttman, A, M Jäger, J Sökeland et W Laurig. 1996. Étude électromyographique sur les chirurgiens en urologie II. Détermination de la fatigue musculaire. Ergonomie 39 (2): 298-313.

Makino, S. 1995. Problèmes de santé chez les travailleurs de la santé au Japon. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsbeg/Lech : Ecomed Verlag.

Malchaire, JB. 1992. Analyse de la charge de travail des infirmières. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Manuaba, A. 1992. L'approche socioculturelle est indispensable dans la conception d'hôpitaux dans les pays en développement, l'Indonésie comme étude de cas. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Maruna, H. 1990. Zur Hepatitis-B-Durchseuchung in den Berufen des Gesundheits und Fürsorgewesens der Republik Österreichs, Arbeitsmed. Préventif. Sozialmed 25: 71-75.

Matsuda, A. 1992. Approche ergonomique des soins infirmiers au Japon. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

McCall, T. 1988. L'impact des longues heures de travail sur les médecins résidents. New Engl J Med 318 (12): 775-778.

McCloy, E. 1994. L'hépatite et la directive CEE. Présenté à la 2e Conférence internationale sur la santé au travail pour les travailleurs de la santé, Stockholm.

McCormick, RD, MG Meuch, IG Irunk et DG Maki. 1991. Épidémiologie des blessures par objets tranchants à l'hôpital : une étude prospective de 14 ans à l'ère pré-sida et sida. Am J Med 3B : 3015-3075.

McCue, JD. 1982. Les effets du stress sur les médecins et leur pratique médicale. New Engl J Med 306: 458-463.

McIntyre, JWR. 1985. Ergonomie : Utilisation des alarmes auditives par les anesthésistes au bloc opératoire. Int J Clin Monit Comput 2: 47-55

McKinney, PW, MM Horowitz et RJ Baxtiola. 1989. Sensibilité du personnel de santé en milieu hospitalier à l'infection par le virus varicelle-zona. Contrôle des infections Am J 18: 26-30.

Melleby, A. 1988. Programme d'exercices pour un dos en bonne santé. Dans Diagnostic et traitement des douleurs musculaires. Chicago, IL : Livres Quintessence.

Meyer, TJ, SE Eveloff, MS Bauer, WA Schwartz, NS Hill et PR Millman. 1994. Conditions environnementales défavorables dans les unités de soins intensifs respiratoires et médicaux. Poitrine 105: 1211-1216.

Miller, E, J Vurdien et P Farrington. 1993. Changement d'âge dans la varicelle. Lancette 1: 341.

Miller, JM. 1982. William Stewart Halsted et l'utilisation du gant chirurgical en caoutchouc. # 92: 541-543.

Mitsui, T, K Iwano, K Maskuko, C Yanazaki, H Okamoto, F Tsuda, T Tanaka et S Mishiros. 1992. Infection par le virus de l'hépatite C chez le personnel médical après des accidents de piqûre d'aiguille. Hépatologie 16: 1109-1114.

Modig, B. 1992. Ergonomie hospitalière dans une perspective biopsychosociale. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Momtahan, K, R Hétu et B Tansley. 1993. Audibilité et identification des alarmes auditives au bloc opératoire et en réanimation. Ergonomie 36 (10): 1159-1176.

Momtahan, KL et BW Tansley. 1989. Analyse ergonomique des signaux sonores d'alarme au bloc opératoire et en salle de réveil. Présenté à l'Assemblée annuelle de l'Association canadienne d'acoustique, 18 octobre, Halifax, N.-É.

Montoliu, MA, V Gonzalez, B Rodriguez, JF Quintana et L Palenciano.1992. Conditions de travail dans la blanchisserie centrale des grands hôpitaux de Madrid. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Moore, RM, YM Davis et RG Kaczmarek. 1993. Un aperçu des risques professionnels chez les vétérinaires, avec une référence particulière aux femmes enceintes. Am J Ind Hyg Assoc 54 (3): 113-120.

Morel, O. 1994. Les agents des services hospitaliers. Vécu et santé au travail. Arch mal prof 54 (7): 499-508.

Nachemson, AL et GBJ Anderson. 1982. Classification des lombalgies. Scand J Work Environ Santé 8: 134-136.

Service national de santé (NHS). 1991a. Guide de conception. La conception des hôpitaux communautaires. Londres : Bureau de papeterie de Sa Majesté.

—. 1991b. Health Building Note 46 : Locaux de pratique médicale générale pour la prestation de services de soins de santé primaires. Londres : Bureau de papeterie de Sa Majesté.

Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH). 1975. Développement et évaluation de méthodes d'élimination des gaz et vapeurs anesthésiques résiduels dans les hôpitaux. DHEW (NIOSH) Publication n° 75-137. Cincinnati, Ohio : NIOSH.

—. 1997a. Contrôle de l'exposition professionnelle à N2O dans le bloc opératoire dentaire. DHEW (NIOSH) Publication n° 77-171. Cincinnati, Ohio : NIOSH.

—. 1977b. Critères pour une norme recommandée : Exposition professionnelle aux gaz et vapeurs anesthésiques résiduaires. DHEW (NIOSH) Publication n° 77-1409. Cincinnati, Ohio : NIOSH.

—. 1988. Lignes directrices pour la protection de la sécurité et de la santé des travailleurs de la santé. Publication n° 88-119 du DHHS (NIOSH). Cincinnati, Ohio : NIOSH.

—. 1994. Alerte NIOSH : Demande d'assistance pour contrôler les expositions au protoxyde d'azote pendant l'administration d'anesthésiques. Publication n° 94-100 du DHHS (NIOSH). Cincinnati, Ohio : NIOSH.

Niu, MT, DS Stein et SM Schnittmann. 1993. Infection par le virus de l'immunodéficience humaine primaire de type 1 : Examen de la pathogenèse et des interventions de traitement précoce dans les infections à rétrovirus humains et animaux. J Infect Dis 168: 1490-1501.

Noweir, MH et MS al-Jiffry. 1991. Etude de la pollution sonore dans les hôpitaux de Djeddah. Journal de l'Association égyptienne de santé publique 66 (3/4):291-303.

Nyman, moi et A Knutsson. 1995. Bien-être psychosocial et qualité du sommeil chez les travailleurs hospitaliers de nuit et de jour. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Objectif Prévention No spécial. 1994. Le lève personne sur rail au plafond : Outil de travail indispensable. Objectif Prévention 17 (2): 13-39.

O'Carroll, TM. 1986. Enquête sur les alarmes dans une unité de thérapie intensive. Anesthésie 41: 742-744.

Administration de la sécurité et de la santé au travail (OSHA). 1991. Exposition professionnelle aux agents pathogènes à diffusion hématogène : règle finale. 29 CFR Partie 1910.1030. Washington, DC : OSHA.

Oëler, JM. 1993. Soins de développement des nourrissons de faible poids à la naissance. Cliniques de soins infirmiers d'Amérique du Nord 28 (2): 289-301.

Öhling, P et B Estlund. 1995. Technique de travail pour les travailleurs de la santé. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander G. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Ollagnier, E et Lamarche MJ. 1993. Une intervention ergonomique dans un hôpital suisse : Impact sur la santé de l'organisation du personnel et des patients. Dans Ergonomie et santé, édité par D Ramaciotti et A Bousquet. Actes du XXVIIIe congrès de la SELF. Genève : SELF.

Ott, C, M Estryn-Béhar, C Blanpain, A Astier et G Hazebroucq. 1991. Conditionnement du médicament et erreurs de médicament. J Pharm Clin 10: 61-66.

Patkin, M. 1992. Architecture hospitalière : Une débâcle ergonomique. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Payeur, L. 1988. Médecine et culture: la variété des traitements aux États-Unis, en Angleterre, en Allemagne de l'Ouest et en France. New York : H. Holt.

Payne, R et J Firth-Cozens (éd.). 1987. Le stress dans les professions de la santé. New York: John Wiley & Sons.

—. 1995. Détermination de l'oxyde de diazote (N2O) dans l'urine comme contrôle de l'exposition à l'anesthésique. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hoffmann, U Stössel et G Westlander. Solna : Institut national de santé au travail.

Pelikan, JM. 1993. Améliorer la santé au travail des travailleurs de la santé au sein de l'hôpital promoteur de santé : Expériences du projet modèle de l'OMS de Vienne « santé et hôpital ». Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Pérez, L, R De Andrés, K. Fitch et R Najera. 1994. Seroconversiones a VIH tras Sanitarios en Europa. Présenté à la 2e Reunión Nacional sobre el SIDA Cáceres.

Philip, RN, KRT Reinhard et DB Lackman. 1959. Observations sur une épidémie d'oreillons dans une population « vierge ». Suis J Hyg 69: 91-111.

Pottier, M. 1992. Ergonomie à l'hôpital-ergonomie hospitalière. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Poulton, EC, GM Hunt, A Carpenter et RS Edwards. 1978. La performance des jeunes médecins hospitaliers suite à un sommeil réduit et à de longues heures de travail. Ergonomie 21: 279-295.

Pöyhönen, T et M Jokinen. 1980.Sstress et autres problèmes de santé au travail affectant les infirmières hospitalières. Vantaa, Finlande : Tutkimuksia.

Raffray, M. 1994. Etude de la charge physique des AS par mesure de la fréquence cardiaque. Objectif soins 26: 55-58.

Ramaciotti, D, S Blaire, A Bousquet, E Conne, V Gonik, E Ollagnier, C Zummermann et L Zoganas. 1990. Processus de régulation des contraintes économiques physiologiques et sociales pour différents groupes de travail en horaires irréguliers et de nuit. Le travail humain 53 (3): 193-212.

Ruben, DB. 1985. Symptômes dépressifs chez les médecins internes : effets du niveau de formation et de la rotation du travail. Arch Intern Med 145: 286-288.

Reznick, RK et JR Folse. 1987. Effet de la privation de sommeil sur la performance des résidents en chirurgie. Suis J Surg 154: 520-52.

Rhoads, JM.1977. Surmenage. JAMA 237: 2615-2618.

Rodary, C et A Gauvain-Piquard 1993. Stress et épuisement professionnel. Objectif soins 16: 26-34.

Roquelaure, Y, A Pottier et M Pottier. 1992. Approche ergonomique comparative de deux enregistreurs électroencéphalographiques. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Rosell, MG, P Luna et X Guardino. 1989. Évaluation et contrôle des contaminants QuPmicos en Hospitales. Document technique n° 57. Barcelone : INSHT.

Rubin, R, P Orris, SL Lau, DO Hryhorczuk, S Furner et R Letz. 1991. Effets neurocomportementaux de l'expérience de garde chez les médecins de maison. J Occupe Med 33: 13-18.

Saint-Arnaud, L, S Gingras, R Boulard., M Vézina et H Lee-Gosselin. 1992. Les symptômes psychologiques en milieu hospitalier. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Samkoff, JS, CHM Jacques. 1991. Une revue des études concernant les effets de la privation de sommeil et de la fatigue sur la performance des résidents. Acad Med 66: 687-693.

Sartori, M, G La Terra, M Aglietta, A Manzin, C Navino et G Verzetti. 1993. Transmission de l'hépatite C par éclaboussures de sang dans la conjonctive. Scand J Infecter Dis 25: 270-271.

Saurel, D. 1993. CHSCT Central, Enquête « Rachialgies » Résultats. Paris : Assistance Publique-Höpitaux de Paris, Direction du personnel et des relations sociales.

Saurel-Cubizolles, MJ, M Hay et M Estryn-Béhar. 1994. Travail en salle d'opération et issue de grossesse chez les infirmières. Int Arch Occup Environ Santé 66: 235-241.

Saurel-Cubizolles, MJ, MKaminski, J Llhado-Arkhipoff, C Du Mazaubrum, M Estryn-Behar, C Berthier, M Mouchet et C Kelfa. 1985. La grossesse et son issue chez le personnel hospitalier selon la profession et les conditions de travail. Journal d'épidémiologie et de santé communautaire 39: 129-134.

Schröer, CAP, L De Witte et H Philipsen. 1993. Effets du travail posté sur la qualité du sommeil, les problèmes de santé et la consommation médicale des infirmières. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Senevirane, SR, De A et DN Fernando. 1994. Influence du travail sur l'issue de la grossesse. Int J Gynecol Obstet VOL : 35-40.

Shapiro, ET, H Pinsker et JH Shale. 1975. Le médecin malade mental en tant que praticien. JAMA 232 (7): 725-727.

Shapiro, RA et T Berland. 1972. Bruit dans la salle d'opération. New Engl J Med 287 (24): 1236-1238.

Shindo, E. 1992. L'état actuel de l'ergonomie des soins infirmiers au Japon. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Siegel, A, M Michaelis, F Hofmann, U Stössel et W Peinecke. 1993. Utilisation et acceptation des aides au levage dans les hôpitaux et les gériatries. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Smith, MJ, MJ Colligan, IJ Frocki et DL Tasto. 1979. Taux d'accidents du travail chez les infirmières en fonction de l'horaire de travail. Journal de recherche sur la sécurité 11 (4): 181-187.

Smith-Coggins, R, MR Rosekind, S Hurd et KR Buccino. 1994. Relation entre le sommeil diurne et nocturne et la performance et l'humeur du médecin. Ann Emerg Med 24: 928-934.

Snook, SH. 1988a. Approches du contrôle des maux de dos dans l'industrie. Dans Mal de dos chez les travailleurs, édité par RA Deyo. Philadelphie : Hanley & Belfus.

—. 1988b. Les coûts du mal de dos dans l'industrie. Dans Mal de dos chez les travailleurs, édité par RA Deyo. Philadelphie : Hanley & Belfus.

Sud, MA, JL Sever et L Teratogen. 1985. Mise à jour : Le syndrome de rubéole congénitale. Tératologie 31: 297-392.

Spence, AA. 1987. Pollution de l'environnement par les anesthésiques par inhalation. Br J Anaesth 59: 96-103.

Stellman, JM. 1976. Travail des femmes, santé des femmes : mythes et réalités. New York: Panthéon.

Steppacher, RC et JS Mausner. 1974. Suicide chez les médecins masculins et féminins. JAMA 228 (3): 323-328.

Sterling, DA. 1994. Aperçu de la santé et de la sécurité dans le milieu des soins de santé. Dans Éléments essentiels de la sécurité des hôpitaux modernes, édité par W Charney. Boca Raton, Floride : Éditeurs Lewis.

Stoklov, M, P Trouiller, P Stieglitz, Y Lamalle, F Vincent, A Perdrix, C Marka, R de Gaudemaris, JM Mallion et J Faure. 1983. L'exposition aux gaz anesthésiques : Risques et prévention. Sem Hos 58(29/39):2081-2087.

Storer, JS, HH Floyd, WL Gill, CW Giusti et H Ginsberg. 1989. Effets de la privation de sommeil sur la capacité cognitive et les compétences des résidents en pédiatrie. Acad Med 64: 29-32.

Stubbs, DA, PW Buckle et PM Hudson. 1983. Mal de dos dans la profession infirmière; I Épidémiologie et méthodologie pilote. Ergonomie 26: 755-765.

Sundström-Frisk C et M Hellström.1995. Le risque de commettre des erreurs de traitement, facteur de stress professionnel. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Swann-D'Emilia, B, JCH Chu et J Daywalt. 1990. Mauvaise administration de la dose de rayonnement prescrite. Dosimétrie médicale 15: 185-191.

Sydow, B et F Hofmann. 1994. Résultats non publiés.

Tannenbaum, TN et RJ Goldberg. 1985. Exposition aux gaz anesthésiques et résultat de la reproduction : Une revue de la littérature épidémiologique. J Occupe Med 27: 659-671.

Teyssier-Cotte, C, M Rocher et P Mereau. 1987. Les lits dans les établissements de soins. Documents pour le médecin du travail. INRS 29: 27-34.

Theorell, T. 1989. L'environnement de travail psychosocial. Dans Risques professionnels dans les professions de la santé, édité par DK Brune et C Edling. Boca Raton, Floride : CRC Press.

Theorell T. 1993. Sur l'environnement psychosocial dans les soins. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Tintori, R et M Estryn-Béhar. 1994. Communication : Où, quand, commenter ? Critères ergonomiques pour améliorer la communication dans les services de soins. Gestions Hospitalières 338: 553-561.

Tintori, R, M Estryn-Behar, J De Fremont, T Besse, P Jacquenot, A Le Vot et B Kapitaniak. 1994. Évaluation des lits à hauteur variable. Une démarche de recherche en soins infirmiers. Gestions Hospitalières 332: 31-37.

Tokars, JI, R Marcus, DH Culver, CA Schable, PS McKibben, CL Bandea et DM Bell. 1993. Surveillance de l'infection à VIH et de l'utilisation de la zidovudine chez les travailleurs de la santé après une exposition professionnelle à du sang infecté par le VIH. Ann Intern Med 118: 913-919.

Toomingas, A. 1993. La situation sanitaire des agents de santé suédois. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Topf, M. 1992. Effets du contrôle personnel sur le bruit des hôpitaux sur le sommeil. Recherche en soins infirmiers et en santé 15 (1): 19-28.

Tornquist, A et P Ullmark. 1992. Espace et Architecture de l'Entreprise, Acteurs et Procédures. Paris : Ministère de l'équipement du logement et des transports.

Townsend, M. 1994. Juste un gant ? Infirmières du théâtre Br J 4 (5): 7,9-10.

Tran, N, J Elias, T Rosenber, D Wylie, D Gaborieau et A Yassi. 1994. Évaluation des déchets de gaz anesthésiques, stratégies de surveillance et corrélations entre les niveaux d'oxyde nitreux et les symptômes de santé. Am Ind Hyg Assoc J 55 (1): 36-42.

Turner, AG, CH King et G Craddock. 1975. Mesure et réduction du bruit. Le profil de bruit de l'hôpital montre que même les zones "calmes" sont trop bruyantes. Hôpital JAHA 49: 85-89.

Groupe de travail américain sur les services préventifs. 1989. Guide des services de prévention clinique : une évaluation de l'efficacité de 169 interventions. Baltimore : Williams & Wilkins.

Vaillant, GE, NC Sorbowale et C McArthur. 1972. Certaines vulnérabilités psychologiques des médecins. New Engl J Med 287: 372-375.

Vaisman, AI. 1967. Les conditions de travail en chirurgie et leurs effets sur la santé des anesthésiologistes. Eskp Khir Anestéziol 12: 44-49.

Valentino, M, MA Pizzichini, F Monaco et M Governa. 1994. Asthme induit par le latex chez quatre travailleurs de la santé dans un hôpital régional. Méd occupation (Oxf) 44 (3): 161-164.

Valko, RJ et PJ Clayton. 1975. Dépression dans les stages. Système Dis Nerv 36: 26-29.

Van Damme, P et GA Tormanns. 1993. Modèle de risque européen. Dans Actes de la conférence européenne sur l'hépatite B en tant que risque professionnel. 10-12.

Van Damme, P, R Vranckx, A Safary, FE André et A Mehevs. 1989. Efficacité protectrice d'un vaccin recombinant contre l'hépatite B à base d'acide désoxyribonucléique chez des clients handicapés mentaux institutionnalisés. Am J Med 87(3A):265-295.

Van der Star, A et M Voogd. 1992. Participation des utilisateurs à la conception et à l'évaluation d'un nouveau modèle de lit d'hôpital. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Van Deursen, CGL, CAM Mul, PGW Smulders et CR De Winter. 1993. Situation de santé et de travail des infirmières de jour comparées à un groupe apparié d'infirmières en travail posté alternant. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Van Hogdalem, H. 1990. Directives de conception pour les architectes et les utilisateurs. Dans Bâtiment pour les personnes dans les hôpitaux, les travailleurs et les consommateurs. Luxembourg : Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail.

Van Waggoner, R et N Maguire. 1977. Une étude sur la perte auditive chez les employés d'un grand hôpital urbain. Revue canadienne de santé publique 68: 511-512.

Verhaegen, P, R Cober, DE Smedt, J Dirkx, J Kerstens, D Ryvers et P Van Daele. 1987. L'adaptation des infirmières de nuit aux différents horaires de travail. Ergonomie 30 (9): 1301-1309.

Villeneuve, J. 1992. Une démarche d'ergonomie participative dans le secteur hospitalier. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

—. 1994. PARC : Des fondations solides pour un projet de rénovation ou de construction Objectif prévention (Montréal) 17(5):14-16.

Wade, JG et WC Stevens. 1981. Isoflurane : Un anesthésique pour les années XNUMX ? Anesthétique Analg 60 (9): 666-682.

Wahlen, L. 1992. Le bruit en milieu de soins intensifs. Journal canadien des soins infirmiers intensifs, 8/9(4/1):9-10.

Walz, T, G Askerooth et M Lynch. 1983. Le nouvel État-providence à l'envers. Dans Le travail social dans un monde agité, édité par M Dinerman. Washington, DC : Association nationale des travailleurs sociaux.

Baguettes, SE et A Yassi. 1993. Modernisation d'une usine de traitement de blanchisserie : est-ce vraiment une amélioration ? Application Ergon 24 (6): 387-396.

Weido, AJ et TC Sim. 1995. Le problème naissant de la sensibilité au latex. Les gants chirurgicaux ne sont qu'un début. Postgrad Med 98(3):173-174,179-182,184.

Wiesel, SW, HL Feffer et RH Rothmann. 1985. Lombalgie industrielle. Charlottesville, Virginie : Michie.

Wigaeus Hjelm, E, M Hagberg et S Hellstrom. 1993. Prévention des troubles musculo-squelettiques chez les aides-soignants par l'entraînement physique. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Landsberg/Lech : Ecomed Verlag.

Wigand, R et Y Grenner. 1988. Personaluntersuchungen auf Immunität gegen Masern, Varizellen und Röteln, Sarre. Arztebl 41: 479-480.

Wilkinson, RT, PD Tyler et CA Varey. 1975. Horaires de travail des jeunes médecins hospitaliers : effets sur la qualité du travail. J Occuper Psychol 48: 219-229.

Willet, KM. 1991. Perte auditive induite par le bruit chez le personnel orthopédique. J Bone Joint Surg 73: 113-115.

Williams, M et JD Murphy. 1991. Bruit dans les unités de soins critiques : Une approche d'assurance qualité. Journal de la qualité des soins infirmiers 6 (1): 53-59.

Organisation mondiale de la santé (OMS). 1990. Lignes directrices sur le SIDA et les premiers soins en milieu de travail. WHO AIDS Series No. 7. Genève : OMS.

—. 1991. Directives de biosécurité pour les laboratoires de diagnostic et de recherche travaillant avec le VIH. WHO AIDS Series No. 9. Genève : OMS.

—. 1995. Rapport épidémiologique hebdomadaire (13 janvier).

Wugofski, L. 1995. Accident du travail chez les travailleurs de la santé—Épidémiologie et prévention. Dans Santé au travail pour les travailleurs de la santé, édité par M Hagberg, F Hofmann, U Stössel et G Westlander. Singapour : Commission internationale de la santé au travail.

Yassi, A. 1994. Voies de fait et mauvais traitements infligés aux travailleurs de la santé dans un grand hôpital universitaire. Can Med Assoc J 151 (9): 1273-1279.

Yassi, A et M McGill. 1991. Déterminants de l'exposition au sang et aux fluides corporels dans un grand hôpital universitaire : dangers de la procédure intraveineuse intermittente. American Journal of Infection Control 19 (3): 129-135.

—. 1995. Efficacité et rentabilité d'un système d'accès intraveineux sans aiguille. American Journal of Infection Control 22 (2): 57-64.

Yassi, A, J Gaborieau, J Elias et D Willie. 1992. Identification et contrôle des niveaux sonores dangereux dans un complexe hospitalier. Dans Ergonomie à l'hôpital, édité par M Estryn-Béhar, C Gadbois et M Pottier. Colloque international Paris 1991. Toulouse : Editions Octares.

Yassi, A, D Gaborieau, I Gi